Noboru Nakamura

Noboru Nakamura
Description de cette image, également commentée ci-après
Noboru Nakamura en 1967
Naissance
Tokyo
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Décès (à 67 ans)
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Vagues
Portraits de Chieko

Noboru Nakamura (中村登, Nakamura Noboru?) est un réalisateur japonais né le et mort le .

Biographie

Noboru Nakamura nait le à Shitaya dans l'actuel arrondissement de Taitō à Tokyo. Une fois diplômé de la faculté de lettre de l'Université de Tokyo, il entre à la Shōchiku en 1936 comme assistant réalisateur et travaille notamment avec Torajirō Saitō, Kōzaburō Yoshimura et Yasujirō Shimazu aux studios Ofuna de la Shōchiku. Promu réalisateur, il fait ses débuts en 1941 avec un documentaire Vie et rythme (Seikatsu to rizumu), sa première œuvre de fiction L'Idéal du mariage (Kekkon no riso) sort la même année[1].

Plusieurs de ses films participent à des festivals internationaux, en 1952 Vagues (Nami) fait partie de la sélection officielle du festival de Cannes[2] et deux de ses films sont nommés pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, Kyoto (Koto) en 1963 puis Portraits de Chieko (Chieko-shō) en 1967.

Il est choisi pour réaliser Une partie inachevée (Mikan no Taikyoku), une coproduction sino-japonaise centrée sur l'amitié de deux grands joueurs de go, l'un Japonais, l'autre Chinois, mise à mal par la guerre qui oppose les deux pays. Mais la préparation du film est si longue, chaque détail étant soigneusement discuté par les deux parties, que Noboru Nakamura tout comme l'acteur principal chinois meurent avant le début du tournage. Le film sort finalement en 1982 et c'est Shun'ya Satō qui remplace Nakamura[3].

Noboru Nakamura meurt le . Il a réalisé près de 90 films et a écrit une quinzaine de scénarios entre 1938 et 1979[4].

Filmographie sélective

De gauche à droite : Chishū Ryū, Isuzu Yamada, Hideko Takamine et des enfants dans Le Plaisir en famille (1951)
Isuzu Yamada et Chishū Ryū dans Le Plaisir en famille (1951)
  • 1941 : Vie et rythme (Seikatsu to rizumu) (documentaire)
  • 1941 : L'Idéal du mariage (結婚の理想, Kekkon no riso?)
  • 1942 : Aratanaru kōfuku (新たなる幸福?)
  • 1942 : Le Courage de l'homme (男の意気, Otoko no iki?)
  • 1946 : Omitsu no endan (お光の縁談?) co-réalisé avec Tadao Ikeda
  • 1950 : Eden no umi (エデンの海?)
  • 1951 : Le Plaisir en famille (我が家は楽し, Waga ya wa tanoshi?)[5]
  • 1952 : Vagues (, Nami?)
  • 1953 : Les Aventures de Natsuko (夏子の冒険, Natsuko no boken?)
  • 1955 : Shuzenji monogatari (修禅寺物語?)
  • 1955 : La Vie d'une femme (女の一生, Onna no issho?)
  • 1957 : L'Averse (土砂降り, Doshaburi?)[6]
  • 1957 : Le Voyage de collecte (集金旅行, Shūkin ryokō?)[7]
  • 1958 : Trahison quotidienne (日日の背信, Nichinichi no haishin?)
  • 1960 : Nami no tō (波の搭?)
  • 1961 : Onna no hashi (女の橋?)
  • 1962 : Aizen katsura (愛染かつら?)
  • 1962 : Zoku aizen katsura (続・愛染かつら?)
  • 1963 : Kyoto (古都, Koto?)[8]
  • 1963 : Kekkonshiki kekkonshiki (結婚式・結婚式?)
  • 1964 : Le Contour de la nuit (夜の片鱗, Yoru no henrin?)[9]
  • 1964 : Un père de 21 ans (二十一歳の父, Niju issai no chichi?)[10]
  • 1966 : La Rivière Kii (紀ノ川, Kinokawa?)[11]
  • 1967 : Les Trois Visages de l'amour (惜春, Sekishun?)[12]
  • 1967 : Portraits de Chieko (智恵子抄, Chieko-shō?)[13]
  • 1968 : Mon destin (わが闘争, Waga toso?)[14]
  • 1969 : Des jours et des mois (日も月も, Hi mo tsuki mo?)[15]
  • 1969 : D'amour chante mon cœur (わが恋わが歌, Waga koi waga uta?)[16]
  • 1970 : Kaze no bojo (風の慕情?)
  • 1971 : Yomigaeru daichi (甦える大地?)
  • 1971 : Ai to shi (愛と死?)
  • 1973 : Shiokari Pass (塩狩峠?)
  • 1974 : Trois vieilles dames (三婆, Sanbaba?)[17]
  • 1975 : Isho shiroi shojo (遺書 白い少女?)
  • 1979 : Nichiren (日蓮?)

Récompenses et distinctions

Notes et références

  1. (en) « Filmmaker in Focus: NAKAMURA Noboru centennial anniversary », sur Tokyo FILMeX, (consulté le 12 mai 2018)
  2. « Nami », sur festival-cannes.com (consulté le 19 mai 2017)
  3. Tadao Satō, Le Cinéma japonais (tome II), Éditions du Centre Pompidou, , 324 p. (ISBN 2-85850-930-1), p. 216
  4. (ja) « Filmographie », sur JMDB (consulté le 10 mai 2018)
  5. Le Plaisir en famille (1951) - MCJP
  6. L'Averse (1957) - MCJP
  7. Le Voyage de collecte (1957) - MCJP
  8. Kyoto (1963) - MCJP
  9. Le Contour de la nuit (1964) - MCJP
  10. Un père de 21 ans (1964) - MCJP
  11. La Rivière Kii : titre français du film d'après le catalogue : Hideko Govaers, Reiko Inoue et La Cinémathèque française, Le Cinéma japonais de ses origines à nos jours (de janvier 1984 à avril 1985), Cinémathèque française, 1re trimestre 1984, 144 p. (lire en ligne), p. 139
  12. Les Trois Visages de l'amour (1967) - MCJP
  13. Portraits de Chieko (1967) - MCJP
  14. Mon destin (1968) - MCJP
  15. Des jours et des mois : titre français du film lors de la rétrospective "Kawabata et le cinéma" du 4 octobre au 25 octobre 2014 à la MCJP
  16. D'amour chante mon cœur (1969) - MCJP
  17. Trois vieilles dames (1973) - MCJP

Liens externes