Nils Wiberg

Nils Wiberg
Naissance
Karlsruhe (Allemagne)
Décès (à 72 ans)
Munich (Allemagne)
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemand
Domaines Chimie
Institutions Université Louis-et-Maximilien de Munich

Nils Wiberg ( à Karlsruhe - Munich) était un chimiste allemand.

Biographie

Après ses études et l'obtention de son doctorat, il obtient son habilitation en 1966. De « außerplanmäßigen Professor » en 1972, il devient « außerordentlichen Professor » en 1978.

Il travaille principalement en chimie sur les groupes d'éléments principaux et leur liens. Il a beaucoup travaillé sur le concept d'Elementcluster que l'on retrouve dans nombre de ses études et publications.

À l'université Louis-et-Maximilien de Munich, il a publié plus de 200 articles dans des revues spécialisées. Le plus important et le plus mondialement connu est son Manuel de chimie inorganique (Lehrbuch der Anorganischen Chemie)[1].

L'un de ses travaux les plus remarquables est l'isolation du diimide en 1972. Il a aussi isolé le trans-2-tétrazène en 1975, et isolé et stabilisé les silaethens et stabilisé les silaketimins en 1985. En 1993 il a publié une étude sur les tetrasilyl-tetrahedro-tetrasilanet une sur les Tetrasilyl-tetrahedro-tetraalan en 1998, suivie d'une publication sur les octasilyldodecaindan en 1999. En 2004 il a publié une étude sur un disilyne relativement stable.

Bibliographie

  • (de) Nils Wiberg et Egon Wiberg, Lehrbuch der Anorganischen Chemie, Walter de Gmbh Gruyter, (ISBN 3110177706)

Références

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Nils Wiberg » (voir la liste des auteurs).
  1. (de) Nils Wiberg et Egon Wiberg, Lehrbuch der Anorganischen Chemie, Walter de Gmbh Gruyter, (ISBN 3110177706)

Sources