Nicolas Sansu

Nicolas Sansu
Fonctions
Député de la 2e circonscription du Cher

(5 ans)
Élection 17 juin 2012
Législature XIVe législature
Groupe politique GDR
Prédécesseur Jean-Claude Sandrier
Successeur Nadia Essayan (MoDem)
Maire de Vierzon
En fonction depuis le
(9 ans, 10 mois et 20 jours)
Élection 09 mars 2008
Réélection 30 mars 2014
Prédécesseur Jean Rousseau
Conseiller général du Cher
élu dans le canton de Vierzon-1

(8 ans, 2 mois et 28 jours)
Prédécesseur François Dumon
Successeur Karine Chêne
Biographie
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Vierzon (Cher)
Nationalité Française
Parti politique PCF

Nicolas Sansu, né le à Vierzon, est un homme politique français, député-maire communiste de Vierzon.

Biographie

Membre du bureau national de l'UNEF-SE pendant ses études, il est titulaire d'un diplôme d'études approfondies (DEA) en sciences économiques.

Conseiller municipal de la ville de Vierzon (Cher) depuis 2001, il remporte les municipales au 1er tour le 9 mars 2008 avec 57,56 % des voix face au maire sortant Jean Rousseau (DVD) et Joël Hallier (DVD). Le 16 mars, il est élu maire par le nouveau conseil municipal.

Il est élu conseiller général du Cher dans le canton de Vierzon-1 en mars 2004, date à laquelle il prend la succession de François Dumon, conseiller municipal communiste de Vierzon. Il est vice-président du Conseil général chargé des infrastructures, des bâtiments et des transports et des NTIC. Réélu en mars 2011, il démissionne en juin 2012 pour cause de cumul de mandats après son élection comme député.

Collaborateur parlementaire au groupe communiste et apparenté du Sénat en 1992 à 1997 avec une interruption de près de deux ans pendant laquelle il est directeur du cabinet de Jacques Rimbault (décédé en 1993) député-maire (PCF) de Bourges, il est attaché parlementaire de Jean-Claude Sandrier, député (PCF) du Cher de 1997 à 2012.

C'est à ce dernier qu'il succède lors des élections législatives de juin 2012 en étant élu dans la deuxième circonscription du Cher avec 100 % des voix au second tour, après le retrait de la candidate socialiste[1].

Il est réélu maire de Vierzon au deuxième tour des élections municipales de mars 2014 avec 42,77 % des voix, aux termes d'une triangulaire très serrée, ne devançant la liste d'opposition que de 420 voix.

Il mène la liste communiste aux élections régionales de décembre 2015 et ne réalise que 4,59 % des voix sur la région Centre. Les communistes ne peuvent fusionner avec la liste socialiste et perdent tous leurs élus sortants au sein de la majorité de gauche gérant la Région depuis 1998.

Il perd son mandat de député lors des élections législatives de 2017, obtenant au second tour 47,43 % des voix contre Nadia Essayan (MoDem/La République en marche !)[2]. Il était, selon la magazine Capital et le collectif Regards citoyens, le 39e meilleur député (sur 577) de l’Assemblée nationale pour son assiduité et son travail parlementaire[3].

Notes et références

  1. Ministère de l'Intérieur
  2. « Cher : les résultats du 2d tour des élections législatives - France 3 Centre-Val de Loire », France 3 Centre-Val de Loire,‎ (lire en ligne)
  3. « Les députés qui bossent et ceux qui glandent… notre classement », Capital.fr,‎ (lire en ligne)

Annexes

Articles connexes

Liens externes