Nicolas Philippe Xavier Spital

Nicolas Philippe Xavier Spital

Nicolas Philippe Xavier Spital
Nicolas Philippe Xavier Spital

Naissance
Les Grandes-Loges (Marne)
Décès (à 36 ans)
Tiburon (Saint-Domingue)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1786-1803

Nicolas Philippe Xavier Spital, né le à Les Grandes-Loges (Marne) et mort le à Tiburon (Saint-Domingue), est un général de brigade de la Révolution française.

États de service

Il entre en service le comme fusilier dans le régiment d'Auxerrois, il devient caporal le , sergent en , adjudant sous-officier au 2e bataillon de volontaires de la Marne en et adjudant-major le . Il est nommé lieutenant-colonel en second dudit bataillon le , puis lieutenant-colonel le et chef de brigade le , à la 171e demi-brigade de bataille.

En 1795, il sert à l’armée de l’Ouest, et il est promu général de brigade le , à l’armée des côtes de l’Océan. Le , il commande temporairement le département du Finistère. Le , il est envoyé à l’armée de Sambre-et-Meuse et il se distingue le à la bataille de Neuwied. Le , il prend le commandement de la 2e brigade de la 1re division de l’armée de Mayence, avant de rejoindre l’armée d’Angleterre le , puis de commander le département des Bouches-du-Rhône le .

Le , il est affecté à l’armée d’Italie et participe à la défense de Gênes d’ à . Il est blessé le , lors d’une tentative de sortie de la place. En , il prend les fonctions de chef d’état-major du général Moncey, et le , il commande le département de la Doire.

Le , il est envoyé à Gênes pour participer à l’expédition de Saint-Domingue et meurt de la fièvre jaune à bord du navire « l’Athénaïs » en vue de Tiburon.

Sources

  • (en) « Generals Who Served in the French Army during the Period 1789 - 1814: Eberle to Exelmans »
  • Arthur Chuquet, Ordres et apostilles de Napoléon (1799-1815), paris, librairie ancienne Honoré Champion, , p. 171
  • (pl) « Napoléon.org.pl »
  • Carnet de la Sabretache, revue d’histoire militaire, volume 8, Berger-Levrault, Nancy, , p. 529.
  • Charles Théodore Beauvais et Vincent Parisot, Victoires, conquêtes, revers et guerres civiles des Français, depuis les Gaulois jusqu’en 1792, tome 26, C.L.F Panckoucke, , 414 p. (lire en ligne), p. 202.
  • Georges Six, Dictionnaire biographique des généraux & amiraux français de la Révolution et de l'Empire (1792-1814), Paris : Librairie G. Saffroy, 1934, 2 vol., p. 477