Nicolas Parent

Nicolas Parent
Parent, Nicolas Eugène (L'Illustration, 1876-04-08).jpg
Fonctions
Président
Conseil général de la Savoie ()
-
Sénateur
-
Conseil général de la Savoie ()
Canton de La Motte-Servolex
-
Député
Première circonscription de la Savoie
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Père
Eugène-Joseph Parent ()

Nicolas Parent, né le à Sallanches (duché de Savoie) et mort le à Chambéry (Savoie), est un avocat, journaliste et homme politique républicain français.

Biographie

Origines et formation

Nicolas-Eugène Parent naît le à Sallanches, dans le duché de Savoie, l'un des états du royaume de Sardaigne. Il est le fils d'Eugène-Joseph Parent (ca.1790-1858), ancien député de la Savoie, pour le collège de Pont-de-Beauvoisin[1].

Docteur en droit en 1841, il entre au barreau de Chambéry en 1844.

Publiciste

Il fonde Le Patriote Savoisien Journal politique, industriel, commercial, agricole et littéraire d'opposition, le qui parut jusqu'en 1852. Il est suspendu en raison de poursuites judiciaires. Il réapparaît discrètement sous le titre Nouveau patriote savoisien, puis sous une nouvelle version La Patriote Savoisien et des Alpes le [2]. Ce journal libéral et anticlérical est partisan de l'annexion de la Savoie à la France. Il édite aussi le Paysan d'Albertville

Carrière politique

À la suite de la chute du Second Empire, il est élu député français de la circonscription de Chambéry en 1871, à nouveau en 1876 et en 1877 jusqu'en 1880. En mai 1877, il est l'un des 363 opposants au ministère de Broglie. Il devient ensuite sénateur de 1880, puis réélu en 1882 et jusqu'en 1889.

Il est membre du conseil général de la Savoie et en devient le président de 1881 à 1890.

Il meurt le , à Chambéry.

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Bulletin de la Société d'histoire et d'archéologie de Genève, Volume 13, 1964, p. 177.
  2. Académie de Savoie, Mémoires, , p. 226-240.