Nicolas Ouédec

Nicolas Ouédec
image illustrative de l’article Nicolas Ouédec
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (46 ans)
Lieu Lorient (Morbihan)
Taille 1,80 m
Période pro. 1989-2004
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1980-1986Drapeau : France CS Queven
1986-1989Drapeau : France FC Nantes
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1989-1996Drapeau : France FC Nantes 185 (83)
1996-1998Drapeau : Espagne RCD Espanyol 060 (18)
1998-1999Drapeau : France Paris SG 015 0(1)
1999-2001Drapeau : France Montpellier HSC 058 0(7)
2001-2002Drapeau : Belgique RAA Louviéroise 012 0(3)
2002Drapeau : République populaire de Chine Dalian Shide 020 (10)
2003-2004Drapeau : République populaire de Chine Shandong Luneng 036 0(9)
1989-20040Total0384 0(131)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1992-1994Drapeau : France France espoirs018 (11)
1994-1997 Drapeau : France France007 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Nicolas Ouédec est un footballeur français, né le à Lorient dans le département du Morbihan.

Évoluant au poste d'attaquant de la fin des années 1980 au milieu des années 2000, il commence sa carrière professionnelle au sein de son club formateur le FC Nantes. Il est avec ce club champion de France en 1995. Il joue ensuite au Espanyol de Barcelone, au Paris SG, au Montpellier HSC et à la RAA Louviéroise avant de terminer sa carrière en Chine. Il remporte dans ce championnat le titre de champion en 2002 avec Dalian Shide.

Il compte sept sélections pour un but inscrit en équipe de France.

Biographie

Formé au FC Nantes, c'est sous le maillot des "Canaris" que Nicolas Ouédec connaît ses plus belles années. Meilleur buteur du championnat de France en 1994, il décroche l'année suivante le titre de champion de France au terme d'une saison de rêve. Avant-centre redoutable, élégant, habile des deux pieds, et de la tête, Nicolas Ouédec démontrait un sens du jeu remarquable. Son entente exceptionnelle avec ses coéquipiers Patrice Loko et Reynald Pedros, tous trois soutenus par Japhet N'Doram, ont imprimé une marque indélébile au jeu nantais de cette époque. L'année qui suit le titre de champion de France est ternie par une série de blessures.

C'est durant cette période que Ouédec fait ses débuts sous le maillot de l'équipe de France. Au printemps 1994, il participe ainsi à la Coupe Kirin au Japon. Pressenti pour jouer l'Euro 1996, il se blesse grièvement, gâchant sa fin de saison 1995-1996 et laissant filer sa place parmi les 22 au profit de Mickaël Madar. Ce qui fait que Nicolas Ouédec ne pourra jamais vraiment s'imposer chez les Bleus et devra se contenter de sept sélections.

Après deux saisons plutôt réussies à l'Espanyol de Barcelone, il retrouve au Paris-SG Patrice Loko, avec lequel il ne joue pourtant qu'une poignée de minutes. Non désirés par Artur Jorge, qui remplace Alain Giresse au poste d'entraîneur après deux mois d'exercice, les deux joueurs quittent le club au mercato d'hiver : Loko est prêté à Lorient en novembre 1998 et Nicolas Ouédec rejoint le Montpellier HSC en janvier 1999. Le trio du FC Nantes Loko-Ouédec-Pedros est (virtuellement) reformé à l'intersaison suivante par la volonté de l'entraîneur héraultais Jean-Louis Gasset, mais n'évolue jamais sur le terrain (principalement du fait d'une longue blessure à la cuisse de Pedros). Montpellier est relégué en D2 à l'issue d'une triste saison (limogeage rapide de Gasset, Nicolas Ouédec écarté de l'équipe première par Michel Mézy...). Le natif de Lorient part pour la RAA Louviéroise en Belgique en 2001.

Il part ensuite évoluer en Chine où il remporte un titre et deux coupes nationales avec deux clubs différents, Dalian Shide puis Shandong Luneng, terminant ainsi sa carrière en juin 2005.

En 2010, il est adjoint de George Eo et entraîneur des attaquants au sein du club d'Orvault Sport, en banlieue nantaise, poste qu'il n'occupe qu'une saison.

Depuis 2011, il n'est plus dans le domaine sportif et s'est tourné vers la gestion hôtelière[1].

Statistiques

Statistiques de Nicolas Ouédec au 4 avril 2015[2]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B C M B M B M B
1989-1990 Drapeau de la France FC Nantes D1 1 0 - - - - - - - 1 0
1990-1991 Drapeau de la France FC Nantes D1 5 2 - - - - - - - 5 2
1991-1992 Drapeau de la France FC Nantes D1 21 6 1 0 - - - - - 22 6
1992-1993 Drapeau de la France FC Nantes D1 36 13 6 3 - - - - - 42 16
1993-1994 Drapeau de la France FC Nantes D1 38 20 5 3 C2 2 1 1 0 46 24
1994-1995 Drapeau de la France FC Nantes D1 34 18 3 0 C3 8 8 4 0 49 26
1995-1996 Drapeau de la France FC Nantes D1 15 4 1 1 C1 9 5 - - 25 10
Sous-total 150 63 16 6 - 19 14 5 0 190 83
1996-1997 Drapeau de l'Espagne RCD Espanyol Liga 27 8 - - C3 1 1 2 1 30 10
1997-1998 Drapeau de l'Espagne RCD Espanyol Liga 32 9 - - - - - - - 32 9
Sous-total 59 17 - - - 1 1 2 1 62 19
1998-1999 Drapeau de la France Paris Saint-Germain D1 12 0 1 0 C3 2 1 - - 15 1
Sous-total 12 0 1 0 - 2 1 - - 15 1
1998-1999 Drapeau de la France Montpellier HSC D1 14 2 5 1 - - - - - 19 3
1999-2000 Drapeau de la France Montpellier HSC D1 18 1 - - C4+C3 5+4 0+1 - - 27 2
2000-2001 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 2 12 2 - - - - - - - 12 2
Sous-total 44 5 5 1 - 9 1 - - 58 7
2001-2002 Drapeau de la Belgique RAA Louviéroise D1 12 3 - - - - - - - 12 3
Sous-total 12 3 - - - - - - - 12 3
2002 Drapeau de la République populaire de Chine Dalian Shide D1 20 10 - - - - - - - 20 10
Sous-total 20 10 - - - - - - - 20 10
2003 Drapeau de la République populaire de Chine Shandong Luneng Taishan D1 18 7 - - - - - - - 18 7
2004 Drapeau de la République populaire de Chine Shandong Luneng Taishan D1 18 2 - - - - - - - 18 2
Sous-total 36 9 - - - - - - - 36 9
Total sur la carrière 332 108 22 7 - 30 16 7 1 391 132

Palmarès

En Club

En Équipe de France

Distinctions personnelles

Repères

  • 1er match en D1 : 5 août 1989, FC Nantes 5 - 1 Racing Paris
  • Premier but en D1 : 4 août 1990, FC Nantes 1 - 1 FC Metz
  • 1re sélection avec la France : 29 mai 1994, Japon 1 - 4 France[3]

Notes et références

Liens externes