Nicolas Douchez

Nicolas Douchez
Nicolas Douchez (RC Lens).jpg
Nicolas Douchez sous les couleurs du RC Lens
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France RC Lens
Numéro 1
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (37 ans)
Lieu Rosny-sous-Bois (France)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. Depuis 2002
Poste Gardien de but
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1987-1992 Drapeau : France CSL Aulnay
1992-1996 Drapeau : France Paris FC
1996-2002 Drapeau : France Le Havre AC
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2002-2004 Drapeau : France Le Havre AC 001 0(0)
2003-2004 Drapeau : France LB Châteauroux 028 0(0)
2004-2008 Drapeau : France Toulouse FC 101 0(0)
2008-2011 Drapeau : France Stade rennais 129 0(0)
2011-2016 Drapeau : France Paris SG 043 0(0)
2016- Drapeau : France RC Lens 041 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 18 septembre 2017

Nicolas Douchez, né le à Rosny-sous-Bois, est un footballeur français qui évolue au poste de gardien de but au Racing Club de Lens (RCL)

Biographie

Jeunesse

Nicolas Douchez commence sa carrière à Aulnay-sous-bois, mais rejoint rapidement le Paris FC où il joue pendant quatre saisons[1] avant d'intégrer le centre de formation du Havre AC en 1996. Après trois saisons en équipes de jeunes, Douchez signe un premier contrat professionnel en 1999.

Débuts professionnels au Havre (1999-2004)

Barré en équipe première par le Slovaque Alexander Vencel, il est prêté à Châteauroux en 2003-2004. Titulaire en championnat[2], il assiste depuis le banc de touche à la défaite de son équipe en finale de la Coupe de France, Rodolphe Roche gardant les buts castelroussins en coupes nationales[3]. Non conservé par Le Havre, il s'engage à l'été 2004 avec le Toulouse FC.

Révélation au Toulouse FC (2004-2008)

Utilisé pendant une saison et demie comme doublure, il profite de la blessure du gardien titulaire Christophe Revault le contre le FC Nantes pour faire ses premiers pas en Ligue 1, à 25 ans. Il éclot alors, réalisant de très bonnes performances. Choisi par Élie Baup, il est promu titulaire la saison suivante au détriment de Revault[4],[5], non sans avoir signé un nouveau contrat de quatre ans. À l'été 2006, de nombreuses rumeurs font état d'une forte envie de Fabien Barthez, gardien de but international français et sans club depuis la fin de son contrat avec l'Olympique de Marseille, de revenir au TFC, son club formateur. Cependant, les dirigeants toulousains affichent leur volonté de voir Douchez titulaire de l'équipe, coupant court à l'arrivée du « divin chauve ». Réalisant une saison 2006-2007 remarquable, il contribue à la troisième place de son équipe en championnat. Sa saison 2007-2008, dans le sillage de l'ensemble de l'équipe toulousaine, sera plus mitigée.

Confirmation à Rennes (2008-2011)

Douchez à Rennes.

À l'été 2008, le départ d'Élie Baup du poste d'entraîneur du TFC le pousse à partir à son tour. Il s'engage le 24 juin 2008 avec le Stade rennais pour une durée de trois ans, provoquant alors le départ du gardien titulaire, Simon Pouplin, vers l'Allemagne. Dès son arrivée, il se distingue en qualifiant son équipe pour la Coupe UEFA lors d'une interminable séance de tirs au but disputée à Simferopol le [6]. Régulier, il fera figure de meilleur joueur rennais lors de la saison 2008-2009[7], mais ne pourra pas empêcher la défaite de son équipe en finale de la Coupe de France 2009.

À l'issue de la saison 2010-2011, le joueur est en fin de contrat et de nombreux clubs sont intéressés par son profil[8].

Doublure au Paris SG (2011-2016)

Le 2 mai 2011, le quotidien L'Équipe annonce sur son site web le transfert de Douchez vers le Paris Saint-Germain à l'été 2011[9]. Peu après, Pierre Dréossi, le manager général du Stade rennais, confirme cette information au micro de RMC[10]. Le joueur signe officiellement dans le club de la capitale le [11]. Alors promis au poste de n°1 au PSG, l'arrivée d'investisseurs qatariens et de Leonardo en qualité de manager général, va bouleverser la hiérarchie des gardiens parisiens, puisque Salvatore Sirigu est recruté et obtient le poste de n°1 profitant de la blessure de début de saison de Nicolas. L'Italien donne satisfaction et malgré le retour de la "Douche", ce dernier reste sur le banc, profitant de temps de jeu lors des matchs de coupes nationales et de Ligue Europa.

Nicolas Douchez avant le Trophée des champions 2014.

Le 11 août 2012, à l'occasion de la première journée de Ligue 1 de l'exercice 2012-2013 et après une excellente préparation estivale, Nicolas est titularisé dans les buts du Paris Saint-Germain par Carlo Ancelotti, reléguant ainsi Salvatore Sirigu sur le banc des remplaçants, ce qui est une surprise aux yeux des spécialistes. Le gardien italien étant le titulaire au poste et Douchez n'ayant pris part à aucun match de championnat lors de la saison 2011-2012 du Paris SG, ce choix est plutôt surprenant de la part du technicien italien. Pour son premier match de la saison, le PSG concède le nul face au FC Lorient, au Parc des Princes, et Douchez y réalise plusieurs arrêts décisifs lors de cette rencontre.

Le 19 avril 2014, il est titulaire dans les cages parisiennes lors de la finale de la Coupe de la Ligue au Stade de France face à l'Olympique lyonnais. Le Paris Saint-Germain gagne cette finale (2-1), ce qui lui permet de remporter sa première Coupe de la Ligue.

Le 10 janvier 2015, il est titulaire en championnat pour la première fois de la saison contre le SC Bastia à la suite de la blessure du gardien Salvatore Sirigu. Durant ce match, son équipe concède une lourde défaite en encaissant quatre buts. Le 13 février 2015, Nicolas Douchez prolonge son contrat avec le Paris Saint-Germain jusqu'en juin 2016. À la suite de l'arrivée de Kevin Trapp au club parisien lors du mercato d'été 2015, il devient numéro 3 dans la hiérarchie des gardiens du club de la capitale. Le 27 janvier 2016, pour son premier match de la saison 2015-2016 face à Toulouse en Coupe de la Ligue, il arrête en toute fin de match le penalty de l'attaquant Martin Braithwaite. Lors de la dernière journée de championnat, Laurent Blanc le titularise contre Nantes, pour ce qui sera son dernier match sous le maillot parisien[12]. Il aura disputé deux rencontres durant la saison.

À l'aube de la saison 2016-2017, la présence Trapp et Sirigu ainsi que le retour de prêt d'Areola laisse entrevoir un horizon bouché et peu de perspectives de temps de jeu.

RC Lens (depuis 2016)

Le , après des négociations au point mort au sujet d'une prolongation de contrat avec le PSG, il s'engage pour trois ans avec le Racing Club de Lens[13]. Sous les ordres d'Alain Casanova, il retrouve une place de titulaire et il est nommé capitaine[14]. Il joue son premier match officiel, sous les couleurs Sang et Or, le contre le Chamois niortais (0-0). En novembre 2016, il est élu meilleur joueur du mois de Ligue 2[15]. Douchez joue l'ensemble des matchs de championnat de la saison et se voit décerner le trophée UNFP du meilleur gardien de Ligue 2[16]. Néanmoins, les lensois manquent la montée et terminent à la quatrième place du championnat. À la suite de cet échec, des rumeurs annoncent un retour de Douchez au Paris Saint-Germain mais l'entourage du joueur dément, affirmant que le gardien de but désire rester à Lens où il est titulaire plutôt que de revenir à Paris où il sera troisième dans la hiérarchie[17].

Cependant, Nicolas Douchez est absent du RC Lens à Deauville pour « raisons personnelles »[18]. Le journal L'Équipe révèle que l'ancien rennais n'accepte pas d'être mis en concurrence avec Jérémy Vachoux, le gardien remplaçant, pour la saison 2017-2018, parlant d'une discussion assez tendue avec Alain Casanova[19]. Si le quotidien affirme que le joueur est sur le départ, demandant un an de salaire avant d'être libéré, le Racing Club de Lens dispense de stage le numéro 1 pour « faciliter les discussions sur la continuité de la collaboration entre le [club] et son gardien »[19]. Le , Alain Casanova annonce le retour de Douchez dans le groupe professionnel et sa volonté de se battre pour le poste de gardien titulaire[20].

Équipe de France

Dans la lignée de ses performances toulousaines et rennaises, Douchez entrevoit la possibilité d'une convocation en équipe de France, étant régulièrement présélectionné par Raymond Domenech[7],[21],[22], mais le sélectionneur lui préfère Steve Mandanda, Hugo Lloris et Cédric Carrasso, ou même Yohann Pelé[23].

Le 1er octobre 2009, il est finalement appelé en équipe de France, au sein d'une sélection qui compte quatre gardiens de but[24], Raymond Domenech annonçant alors clairement qu'il fera office de numéro 4 dans la hiérarchie[24]. Logiquement, il n'apparaît pas sur les feuilles de matchs des deux rencontres disputées par les Bleus, que ce soit à Guingamp face aux Îles Féroé[25] ou au Stade de France contre l'Autriche[26]. Le , Laurent Blanc, pour sa première liste en tant que sélectionneur, le rappelle en équipe de France pour un match amical face à la Norvège en compagnie du Monégasque Stéphane Ruffier[27].

Statistiques

Statistiques de Nicolas Douchez au 18 janvier 2017[28]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2002-2003 Drapeau de la France Le Havre AC Ligue 1 - - - - 1 0 - - - 1 0
Sous-total - - - - 1 0 - - - 1 0
2003-2004 Drapeau de la France LB Châteauroux (prêt) Ligue 2 26 0 1 0 1 0 - - - 28 0
Sous-total 26 0 1 0 1 0 - - - 28 0
2004-2005 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 - - - - - - - - - 0 0
2005-2006 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 14 0 1 0 2 0 - - - 17 0
2006-2007 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 36 0 2 0 2 0 - - - 40 0
2007-2008 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 36 0 1 0 - - C1+C3 2+5 0+0 44 0
Sous-total 86 0 4 0 4 0 - 7 0 101 0
2008-2009 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 37 0 6 0 1 0 CI+C3 2+4 0+0 50 0
2009-2010 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 37 0 2 0 2 0 - - - 41 0
2010-2011 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 37 0 1 0 - - - - - 38 0
Sous-total 111 0 9 0 3 0 - 6 0 129 0
2011-2012 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 - - 2 0 1 0 C3 7 0 10 0
2012-2013 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 4 0 4 0 2 0 - - - 10 0
2013-2014 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 1 0 2 0 3 0 - - - 6 0
2014-2015 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 5 0 6 0 4 0 - - - 15 0
2015-2016 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 1 0 - - 1 0 - - - 2 0
Sous-total 10 0 14 0 11 0 - 7 0 42 0
2016-2017 Drapeau de la France RC Lens Ligue 2 38 0 - - - - - - - 38 0
2017-2018 Drapeau de la France RC Lens Ligue 2 1 0 - - - - - - - 1 0
Total sur la carrière 253 0 28 0 20 0 - 20 0 321 0

Palmarès

Douchez remportant la Coupe de la Ligue 2014.

Récompenses en club

Récompenses joueur

Notes et références

  1. « Première en sélection pour deux anciens du Paris FC », site officiel du Paris FC, 1er octobre 2009.
  2. Statistiques de Nicolas Douchez lors de la saison 2003-2004, LFP.fr.
  3. « Douchez : “Ce qui m'importe, c'est de gagner” », recueilli par Nicolas Carnec, Ouest-France, 5 mai 2009.
  4. « TFC : les années Revault », La Dépêche du Midi, 23 août 2006.
  5. « L'indiscutable Douchez », Eurosport.fr avec AFP, 10 septembre 2006.
  6. « Rennes au bout du suspens », Stade rennais online, 27 juillet 2008.
  7. a et b « Nicolas Douchez, meilleur rennais de la saison », Ouest-France, 1er juin 2009.
  8. Nicolas Douchez va quitter Rennes pour le PSG
  9. « Foot – Transferts. Douchez a choisi le PSG », L'Équipe, 2 mai 2011.
  10. « Dréossi confirme le départ de Douchez », rmcsport.fr, 2 mai 2011.
  11. « Foot – Transferts. Douchez à Paris, c'est fait », L'Équipe, 10 juin 2011.
  12. PSG : Nicolas Douchez titulaire contre Nantes
  13. « PSG : Douchez file à Lens ! (officiel) » (consulté le 8 juillet 2016)
  14. Lens : Nicolas Douchez sera le gardien n°1
  15. Lucas Hobe, « RC Lens : le gardien Nicolas Douchez élu meilleur joueur de Domino's Ligue 2 en novembre », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 9 juillet 2017)
  16. « Nicolas Douchez, le titre de l'expérience », sur lfp.fr, (consulté le 9 juillet 2017)
  17. F.G., « PSG : Douchez privilégie Lens », sur leparisien.fr, (consulté le 9 juillet 2017)
  18. Thomas, « Nicolas Douchez absent du stage du RC Lens pour raisons personnelles », sur madeinlens.com, (consulté le 9 juillet 2017)
  19. a et b Thomas, « Nicolas Douchez sur le départ du RC Lens », sur madeinlens.com, (consulté le 9 juillet 2017)
  20. Laurent Mazure, « Le RC Lens doit vendre pour 10 M€ avant juin 2018, Nicolas Douchez postule à une place de titulaire », sur maligue2.fr, (consulté le 28 juillet 2017)
  21. Glenn Ceillier, « Douchez, l'oublié optimiste », Eurosport.fr, 6 février 2009.
  22. « Douchez “ne peut pas être déçu” », Stade rennais online, 5 février 2009.
  23. Stéphane Bois, « Football : Yohann Pelé en équipe de France, une première », lemans.maville.com, 13 octobre 2008.
  24. a et b « Avec Douchez, sans Gourcuff », Lequipe.fr, 1er octobre 2009.
  25. Feuille de match de France – Îles Féroé, FIFA.com.
  26. Feuille de match de France – Autriche, FIFA.com.
  27. « Avec Benzema, Mexès et Ben Arfa », L'Équipe, 5 août 2010.
  28. « Statistiques de Nicolas Douchez », sur footballdatabase.eu