Nicolas Charbonneau

Nicolas Charbonneau
Naissance (49 ans)
Chablis, Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Formation

Nicolas Charbonneau, 49 ans, est journaliste et dirigeant de médias français, né le 26 décembre 1967 à Chablis (Yonne). Il est actuellement Directeur-Délégué des rédactions du Parisien/Aujourd'hui en France.

Il est administrateur et vice-Président du Press Club de France.

Biographie

Diplômé de sociologie de la communication et sociologie politique à l'université Paris V-Sorbonne[1], Nicolas Charbonneau devient grand-reporter à Europe 1, présentateur de journaux radio et tv, rédacteur en chef de plusieurs médias dont Le Parisien et Directeur-Adjoint de l'Information du Groupe TF1.

Il est nommé Directeur Délégué des rédactions du Parisien/Aujourd’hui en France en août 2017.

Radio

Pendant plus de 15 ans, il couvre pour la station de radio Europe 1 des évènements internationaux comme le génocide au Rwanda, la reprise des essais nucléaires en Polynésie, la guerre du Kosovo, la famine en Éthiopie, la mort de Pinochet au Chili, l'après Mandela en Afrique du Sud, la prise d'otages de Jolo...

Il présente ensuite les journaux du matin sur Europe 1 jusqu'en septembre 2007.

Presse Ecrite

En , il quitte Europe 1 pour présenter la tranche 22 h - minuit sur la chaîne d'information en continu i>Télé[2], puis Nicolas Charbonneau est nommé rédacteur en chef de i>Télé par Thierry Thuillier[3],[4].

En , il est appelé par Marie-Odile Amaury, Présidente du Groupe Amaury et Noël Couëdel alors directeur éditorial pour devenir rédacteur en chef du quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France.

En août 2017, il revient au Parisien/Aujourd'hui en France comme Directeur-Délégué des rédactions.

Télévision

Dès 2001, avec Jérôme Bellay (alors Président d'Europe 1) et Yves Calvi, Nicolas Charbonneau est l'un des fondateurs de l'émission C dans l'air sur France 5.

En juin 2012, Nonce Paolini, Président de TF1 et Catherine Nayl, Directrice Générale déléguée à l'Information le nomment Directeur adjoint de l'Information de TF1[5].

De janvier 2016 à la rentrée 2016, il est également Directeur Général de LCI, la Chaine d'Information du Groupe TF1.

Récompenses et distinctions

- 1998, lauréat du prix international des correspondants de guerre, Prix Bayeux (catégorie « radio »)[6]

- 1998, lauréat du prix de la Fondation Varenne.

- 2008, il est nommé chevalier du Tastevin [1]

- Vice-Président du Press Club de France

Publications

  • Nicolas Charbonneau, Deux ou trois fois rien, Le Cherche midi,
  • Nicolas Charbonneau et Laurent Guimier, Docteur Jack et Mister Lang, Le Cherche midi éditeur,
  • Nicolas Charbonneau et Laurent Guimier, Génération 69 - Les Trentenaires ne vous disent pas merci, éditions Michalon,
  • Nicolas Charbonneau et Laurent Guimier, Le Roi est mort ? Vive le Roi, éditions Michalon,
  • Nicolas Charbonneau et Laurent Guimier, La Ve République pour les nuls, First éditions,
  • Nicolas Charbonneau, Le Roman de Saint-Tropez, éditions du Rocher,
  • Nicolas Charbonneau et Laurent Guimier, Le Roman des Maisons Closes, éditions du Rocher,
  • Nicolas Charbonneau, Le Roman de Saint-Tropez, éditions du Rocher,

Réalisations de documentaires

  • Le Charles de Gaulle, Deux mois à bord pendant la guerre contre l'Afghanistan, France 5, 2002
  • Les magiciens de la lumière, Éclairer des villes, des monuments...de Paris à Shanghai, France 5, 2003
  • Les cigognes veillent sur nous, Du PC enterré de Taverny...aux interventions des Mirage 2000, France 5, 2004

Notes et références

  1. (fr) « Nicolas Charbonneau quitte I>Télé pour Le Parisien » sur le blog de Jean-Marc Morandini,
  2. (fr) Vincent Schneider, « Nicolas Charbonneau quitte Europe 1 pour iTélé » sur Imedias.biz,
  3. (fr) « Réorganisation en vue à la tête du Parisien », CB Newsletter,
  4. (fr) « I>TELE : départ de Nicolas Charbonneau », Satellifax,
  5. (fr) Enguérand Renault, « Gilles Bouleau confirmé au JT de 20 heures de TF1 », sur Le Figaro,
  6. (fr) « Archives » sur le site officiel du Prix Bayeux-Calvados, consulté le 21 mars 2009