Neuvilly

Neuvilly
Neuvilly
L'église de Neuvilly et les voûtes.
Blason de Neuvilly
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Le Cateau-Cambrésis
Intercommunalité Communauté de communes du Caudrésis - Catésis
Maire
Mandat
Hubert Lefèvre
2014-2020
Code postal 59360
Code commune 59430
Démographie
Gentilé Neuvillois, Neuvilloises
Population
municipale
1 122 hab. (2015 en augmentation de 6,96 % par rapport à 2010)
Densité 89 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 08′ 32″ nord, 3° 30′ 43″ est
Altitude 102 m
Min. 71 m
Max. 144 m
Superficie 12,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Neuvilly

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Neuvilly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Neuvilly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Neuvilly

Neuvilly est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Le nom jeté des habitants de Neuvilly est les Louches-à-pot[1].

Géographie

Neuvilly est bâti le long de la vallée de la Selle, affluent de l'Escaut. Il existe un dénivelé de 25 m entre le haut du village le long de la route nationale (D955) et le lit de la rivière.

Communes limitrophes

Entrée du village.

Toponymie

Dès 1057 on trouve le village mentionné dans le cartulaire de l'Église de Cambrai sous le nom de Novislis, qui peut signifier « nouveau pâturage », pour le distinguer de Vetuslis, « ancien pâturage », le village voisin de Viesly. Entre les XIIe et XIVe siècles on trouve les noms Novis Litibus, Nueveslis, Novellis, Nuevillis et Neuvillis[2],[3].

Histoire

En 1057 des lettres de l'évêque de Cambrai Liebert donnent l'autel de Neuvilly, altare de Novislis, à l'Église de Cambrai[3].

En 1903, une grève dans les usines Caillez se déclenche. Lors du conflit, un incendie se déclare dans l'usine, et des responsables ouvriers sont désignés. L'avocat Paul Mesmin, membre de la Ligue des droits de l'homme, assiste juridiquement et financièrement les familles[4]. Une délégation du comité central de la ligue se rend à Neuvilly, et Paul Painlevé déclare que « la Ligue n'est pas une assemblée de notaires chargés d'enregistrer congrûment les iniquités sociales, pourvu que la forme légale ait été respectée »[4]. C'est un tournant pour la LDH: à partir de ce moment, elle s'intéresse aux accidents du travail et aux retraites[4].

En 1904, nouvelle agitation sociale : le 31 janvier, des tisseurs brûlent le « château » du patron[5].

Le 28 octobre 1907 est mise en service la ligne de chemin de fer Avesnes-sur-Helpe - Solesmes via Landrecies (47 km). La ligne comporte une station dans la commune. Un service régulier des voyageurs est assuré. En août 1914, le trafic voyageur est interrompu. En 1916, pendant l'occupation allemande, les rails sont démontés. La ligne de chemin de fer est dans l'impossibilité de fonctionner.

Héraldique

Blason de la ville de Neuvilly (59) Nord-France.svg

Les armes de Neuvilly se blasonnent ainsi : « D'argent à la croix ancrée de sable. »

Ce sont les armes des Seigneurs de Neuvilly.

Légende

Politique et administration

Le monument aux morts.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
en cours Hubert Lefèvre UMP-LR  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2015, la commune comptait 1 122 habitants[Note 1], en augmentation de 6,96 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2841 2121 3691 5771 8241 8961 9972 0822 091
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 1542 3572 5102 5772 5762 6442 5692 7192 627
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 5682 3402 1761 6641 6321 5671 5351 2881 344
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 3631 4041 3371 1611 0529939751 0361 111
2015 - - - - - - - -
1 122--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Neuvilly en 2007 en pourcentage[11].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,4 
6,0 
75 à 89 ans
10,4 
12,7 
60 à 74 ans
14,1 
19,8 
45 à 59 ans
18,4 
20,4 
30 à 44 ans
17,0 
21,2 
15 à 29 ans
23,6 
19,7 
0 à 14 ans
16,1 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[12].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments

La chapelle.

Galerie : l'église

Personnalités liées à la commune

Économie

Vue du village depuis la D98

L'activité économique de Neuvilly est principalement l'agriculture. Une entreprise de conseil en ressources humaines y a son siège social.

Voir aussi

Bibliographie

  • Monographie communale de Neuvilly (1900) sur le site « Monographie des communes du Cateau-Cambrésis »
  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne)
  • Eugène Mannier, Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, bourgs et villages du département du Nord, Paris, Auguste Aubry, Libraire-Éditeur, (lire en ligne).

Articles connexes

Liens externes

  • Neuvilly sur le site de l'Institut géographique national

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références

  1. Un été, des sobriquets : non, les Bazuellois ne sont pas endormis ! La Voix du Nord 30.08.2010
  2. Boniface 1866, p. 215
  3. a et b Mannier 1861, p. 297
  4. a b et c Emmanuel Naquet, « Ligue des Droits de l'Homme, syndicalisme et syndicats dans le premier XXe siècle », colloque du Centre d'histoire sociale du XXe siècle.
  5. Cent ans de vie dans la région, Tome 1 : 1900-1914, éditions la Voix du Nord, 1998, page 47
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Évolution et structure de la population à Neuvilly en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 30 juillet 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 30 juillet 2010)
  12. « Moulin à farine Weimare, puis minoterie, actuellement ferme », notice no IA59002356, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Ferme de Rambourlieux », sur le site de Tourisme en Cambrésis (consulté le 9 mars 2012)
  14. Fiche biographique sur le site de l'Ordre de la Libération[1]