Nero Nemesis

Nero Nemesis

Album de Booba
Sortie 4 décembre 2015[1]
Enregistré 2015
États-Unis
Durée 48:42
Genre Hip-hop, rap français, trap
Format CD, téléchargement digital
Auteur Élie Yaffa
Label Tallac[1], AZ, Capitol, Universal

Albums de Booba

Singles

  1. Validée (feat. Benash)
    Sortie : 31 août 2015
  2. Attila
    Sortie : 23 septembre 2015
  3. Génération Assassin
    Sortie : 27 novembre 2015
  4. 4G
    Sortie : 17 décembre 2015
  5. 92i Veyron
    Sortie : 5 février 2016
  6. Comme les autres
    Sortie : 25 février 2016
  7. Habibi
    Sortie : 18 avril 2016
  8. Walabok
    Sortie : 6 mai 2016
  9. Pinocchio (feat. Damso & Gato)
    Sortie : 8 août 2016

Nero Nemesis est le huitième album studio du rappeur français Booba sorti le 4 décembre 2015[1] sur le label Tallac Records[1], et distribué par Universal. Cet album est sorti le même jour que plusieurs autres projets de rap français, dont celui de son rival de longue date, Rohff.

Considéré comme étant l'un des meilleurs, voire le meilleur projet de rap français de l'année 2015, cet album reçoit un très bon accueil critique, se rapprochant d'un style plus rap que les précédents projets du rappeur. La plupart des titres présents sur le projet, réalisés sous des productions sombres, font l'unanimité tant du côté du public que du côté des médias, notamment 92i Veyron, Comme les autres, 4G ou encore Validée, qui connaît un énorme succès malgré un style différent des autres morceaux, et plus généralement différent à ce que réalise Booba habituellement. L'album sera certifié disque d'or moins d'un mois après sa sortie[2], puis disque de platine un an après[3].

Genèse

En octobre 2015, alors que Booba avait déjà sorti son septième album D.U.C au mois d'avril[4], son ennemi de longue date Rohff annonce que Booba souhaite sortir un projet surprise le même jour que le sien, le 4 décembre 2015, comme l'a fait Beyoncé ou encore Drake[5],[6],[7]. Chose confirmée quelques jours plus tard par le Duc lui-même via un post Instagram dans lequel il dévoile le nom de l'album, Nero Nemesis, et la pochette officielle[8]. Cette date devient alors une date historique dans le rap français : en effet, excepté Nero Nemesis, trois autres projets vont sortir à cette même date, à savoir l'album Le Rohff Game de Rohff, l'album My World de JUL, ainsi que la réédition de l'album Feu de Nekfeu[9],[10] (mais également le projet Caribbean Dandy de JoeyStarr[11], qui passera quasiment inaperçu dans cette confrontation). Ainsi, pour la première fois, les albums respectifs de Booba et Rohff vont s'affronter dans les bacs, chose que Booba voulait réaliser en 2008 lors de la sortie de son album 0.9, face au Code de l'horreur de Rohff.

Composition et production

La signification du nom du projet a suscité de nombreuses réflexions. Dans la langue de l'ancien grec, on peut traduire "nero" par "noir" et "nemesis" par "ennemi" ou "rival". Cela correspondrait donc à une nouvelle provocation destinée à son meilleur ennemi Rohff, qui sort également son album à la même date que Nero Nemesis. De plus, "Némésis" écrit avec une majuscule désigne la déesse de la juste colère et de la rétribution céleste, parfois assimilée à la vengeance. Enfin, nero nemesis est le nom donné à une teinte de la Lamborghini Aventador LP 700-4, une marque que Booba affectionne particulièrement puisqu'il en possède lui-même un modèle. Ce nom pourrait également être une façon d'affirmer que Booba est tellement haut dans le rap qu'il demeure lui-même son unique adversaire[12]. À la sortie du projet, Booba donne son explication sur ce nom : « Le nom de la peinture noire mat de Lamborghini. […] J'ai appris ensuite, par ma graphiste, que c'était la déesse grecque de la colère et de la vengeance. Ça correspond à mon univers, c'est parfait. »[13].

Nero Nemesis se différencie fortement de ce à quoi nous avait habitué Booba ces dernières années. On constate d'abord une absence de collaborations avec des artistes célèbres (notamment américains). On y trouve cependant quelques collaborations avec des rappeurs français membres du collectif de Booba, le 92I, dont Benash (sur les morceaux Zer et Validée), Siboy (sur le morceau Zer) et Damso (sur le morceau Pinocchio), ainsi qu'avec Gato, rappeur haïtien avec qui Booba a pris habitude de collaborer (sur le morceau Pinocchio) et le groupe Twinsmatic (sur le morceau U2K). De plus, on peut remarquer une utilisation de l'Auto-Tune bien moins fréquente qu'à son habitude. Cependant, le public reprochait au départ le nombre de titres trop léger pour considérer le projet comme étant un album, possédant seulement treize morceaux.

Promotion

Le premier extrait, Validée, est sorti le 31 août 2015 et n'a été annoncé que sur Instagram le jour-même[14],[15]. Sur ce morceau (qui est un remix de Ignanafi Debena du malien Sidiki Diabaté[16]) en collaboration avec le rappeur Benash, Booba aborde le thème de la femme sur un beat plutôt dansant. Après quelques premières critiques mitigées, le morceau connait un énorme succès, arrivant même à la deuxième place du classement des top titres[17]. Quelques jours plus tard, Booba se retrouve au cœur d'un affrontement physique contre le rappeur Dam16[18], le protégé de Rohff, et dévoile alors Attila en guise de réponse, annoncé encore une fois le jour même sur Instagram[19],[20]. On y retrouve une instrumentale plus axée sur la trap et des paroles plutôt violentes. Le 27 octobre, il dévoile le clip de Validée[21]. Puis en novembre, il sort un freestyle nommé #FélixÉboué[22], dans lequel il s'attaque encore une fois à Rohff. Le troisième extrait du projet, Génération Assassin, sort le 28 novembre[23] et rend hommage au groupe Assassin.

L'album étant initialement prévu comme étant un album surprise, Booba n'a accordé un interview qu'à son site Oklm.com, et a refusé une interview pour la chaîne Arte[24],[25]. Même s'il n'a compté que sur ses réseaux sociaux et son propre site pour promouvoir Nero Nemesis avant sa sortie, il a finalement accordé plusieurs interviews après : pour la version suisse de 20 minutes[26], pour Les Inrockuptibles[27], et pour Yard[28]. De plus, comme pour ses précédents projets, Booba ne compte pas sur les grandes radios pour diffuser ses titres et assurer la promotion de son projet.

Après la sortie du projet, Booba dévoile d'autres clips extraits de l'album des morceaux ayant obtenu le plus de succès, d'abord celui du morceau 4G, sorti le 17 décembre[29]. Tout comme le morceau, le clip reçoit des avis positifs[30]. Le cinquième clip est celui de 92i Veyron, dévoilé le 5 février 2016[31]. Le morceau étant considéré comme étant l'un des meilleurs du projet, voire le meilleur, le clip connaît également un grand succès auprès du public, atteignant les 20 000 000 vues en moins de trois mois. Le sixième clip sort le 25 février, il s'agit de celui du morceau Comme les autres[32]. Dans ce clip, inspiré du film The Revenant[33], Booba apparaît aux côtés d'un ours[34]. Puis il sort le septième clip, celui du morceau Habibi, le 18 avril[35]. Avec le lancement de la chaîne OKLM TV, Booba dévoile le huitième clip du projet, celui du morceau Walabok[36], mis en ligne sur YouTube le 6 mai[37]. Enfin, le neuvième et dernier clip, celui du morceau Pinocchio, est dévoilé le 8 août[38].

Clips vidéo

  • Attila, dévoilé le 23 septembre 2015[19].
  • Validée, dévoilé le 27 octobre 2015[21].
  • Génération Assassin, dévoilé le 28 novembre 2015[23].
  • 4G, dévoilé le 17 décembre 2015[29].
  • 92i Veyron, dévoilé le 5 février 2016[31].
  • Comme les autres, dévoilé le 25 février 2016[32].
  • Habibi, dévoilé le 18 avril 2016[35].
  • Walabok, dévoilé le 6 mai 2016[37].
  • Pinocchio, dévoilé le 8 août 2016[38].

Liste des pistes

No TitreProducteur(s) Durée
1. WalabokZewone 3:05
2. TalionTwinsmatic 4:02
3. Zer (featuring Siboy et Benash)Soulayman Beats, Baille Broliker Production 4:40
4. 92i VeyronX-Plosive 3:37
5. Validée (featuring Benash)Histakes 3:25
6. AttilaNix Music 2:48
7. CharbonBone Collector, CashMoneyAp 3:38
8. U2K (featuring Twinsmatic)Twinsmatic 4:06
9. Génération AssassinOzhora Miyagi 2:23
10. Pinocchio (featuring Damso et Gato)Richie Beats 4:20
11. Comme les autres1712 Beatz 4:38
12. HabibiGrant Decouto 4:05
13. 4GMr Punisher 3:55
48:42

Réception

Accueil commercial

L'album est disponible en pré-commande sur iTunes à partir du 14 novembre 2015, et se place directement à la première place du Top Album[39].

Confronté aux albums de Rohff, JUL et JoeyStarr ainsi qu'à la réédition de Nekfeu, Booba ressort de cette confrontation à la deuxième position, réalisant un bon démarrage avec 35 000 exemplaires vendus pour la première semaine, dont 22 276 ventes physiques et 12 862 ventes digitales[40]. Il se positionne alors septième du classement des ventes d'albums en France lors de cette première semaine[41]. L'album subit une chute en deuxième semaine, avec seulement 7 000 ventes[42]. En troisième semaine d'exploitation, l'album s'écoule à 50 000 exemplaires, il est alors certifié disque d'or[43].

Cinq mois après sa sortie, le projet cumule plus de 87 000 ventes (dont 71 000 en France[44]) et plus de 84 000 000 de streams (ce qui est équivalent à 119 000 albums), totalisant donc 206 000 albums, Nero Nemesis est alors certifié disque de platine[3].

Accueil critique

Compilation des critiques
PériodiqueNote
Music Story[45]4 étoiles sur 5
Avisdupublic.net[46]4.2 étoiles sur 5
Hype Soul[47]3.5 étoiles sur 5

Le projet est très bien accueilli par le public. L'utilisation de l'Auto-Tune, qui est souvent reproché à Booba, est beaucoup moins important sur cet album, ce qui est vu d'un bon œil par les fans. Certains iront même jusqu'à qualifier le projet comme étant un retour de Booba dans le rap pur et dur. Les punchlines, comme sur chacun de ses projets, sont présentes et se montrent à la hauteur des espérances du public. Les productions sombres présentes sur cet album sont aussi un point fort, donnant un style plus rap que sur ses précédents albums.

La totalité des morceaux reçoivent une critique plus ou moins positive. Parmi les plus appréciés, on peut citer 92i Veyron, Pinnochio, Walabok, Attila, Comme les autres, ou encore 4G.

Du côté des médias, l'album est d'autant bien reçu :

  • GQ Magazine : « C'est une constante de Nero Nemesis : une morgue presque gothique, affirmée avec plus ou moins de pudeur. Booba et ses producteurs ont l'air de travailler en direct des enfers, les mots comme les sons maculés de sang, leurs esprits cernés par les spectres et les monstres, leurs organismes réussissant à survivre malgré l'air rarefié. En plus d'Attila et du décharné Générations Assassin, déjà teasés en novembre, on retiendra particulièrement de ce nouveau long format Walabok, titre d'ouverture aux basses en formes de tentacules, le calme angoissant de Talion ou de Pinocchio (avec le Belge Damso et l'Haïtien Gato), ou encore U2K avec les producteurs/chanteurs Twinsmatic […] On remarque par ailleurs un regain de clarté, voire d'expressivité dans la voix de Booba : on dirait que le Boulonnais s'exprime d'un lieu plus apaisé pour lui, car plus proche des ténèbres. Qu'il utilise ou non des effets, il déploie toujours plus de virtuosité dans son flow, se positionnant tantôt au creux du beat, tantôt offbeat, ménageant des silences stratégiques et menaçants, et se plaçant en tout cas le plus souvent au meilleur endroit possible. Les punchlines sont comme d'habitude nombreuses et on laissera chacun choisir sa favorite »[48].
  • Melty : « Parmi les chansons qui ont reçu le plus de critiques positives de la part du public figure 92i Veyron, dans laquelle le DUC de Boulogne « chante » tout le long. Certains vont mettre en avant le vocodeur, souvent reproché à Booba, mais dans l'ensemble, ce sont les paroles qui ont marqué les esprits (« Ne fais pas trop de bien ou tu seras cloué sur une croix », « Les vainqueurs l'écrivent, les vaincus racontent l'histoire », pour ne citer que celles-ci). Pour notre part et pour des raisons purement mélodiques et instrumentales, on a eu un faible pour Walabok (dans laquelle, au passage, Booba envoie un nouveau tacle à Rohff), Génération Assassin (qui faisait partie du teasing offert par Booba) et 4G. On a pris les paris à la rédac : on ne se demande pas "si" Nero Nemesis atteindra le disque de platine mais "quand". »[49].
  • EnyZz : « Enervé. On s'attendait à un album plutôt sombre et on est pas déçus. La pochette et le nom choisi pour l'album pouvait effectivement indiquer que l'artiste n'était pas venu pour faire danser la foule. Il veut montrer qu'il est encore une fois bel et bien le roi du rap game en France, et il le réussit plutôt bien. »[50].
  • Avisdupublic.net : « On retrouve dans Nero Nemesis un Booba au sommet de sa forme, notamment dans les morceaux Attila, Génération Assassin ou encore 4G. Un flow incessant, des prods de génies, les punchlines qui s'enchaînent, c'est ce Duc là que l'on veut. […] Le rappeur du 92 est bien décidé à reprendre les cordes du jeu et défie toute concurrence. En effet Nero Nemesis a réussi à nous surprendre sur différents morceaux comme 92i Veyron où malgré l'utilisation du vocodeur, on apprécie la mélodie de la prod' de Xplosive Beats et la plume solide de Booba qui vient compléter le morceau. […] Comme dit plus haut, c'est hardcore, c'est gangsta sur les bords. On n'écoute pas le Duc pour des paroles travaillées ou pour un titre sensé. Des rimes, des jeux de mots, de nombreuses métaphores, de l'ego-trip à foison et des instrus exceptionnelles c'est que l'on retient de Nero Nemesis. […] Nero Nemesis est l'un de mes coups de cœur de cette année 2015 »[51].

Classement hebdomadaire

Classement (2015) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[52] 127
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[53] 7
Drapeau de la France France (SNEP)[54] 7
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[55] 9

Certifications

Pays Certifications Ventes
Certifiées Totales
France (SNEP) Disque de platine Platine 100 000 200 000

Notes et références

  1. a, b, c et d « Booba remercie ses fans pour son nouveau disque d'or », sur 13OR-du-HipHop, (consulté le 6 février 2016)
  2. « Booba, disque d'or avec Nero Nemesis », sur R.A.P. R&B, (consulté le 6 février 2016)
  3. a et b « Booba : Nero Nemesis certifié disque de platine », sur SNEP, (consulté le 18 février 2017)
  4. « Booba : Son nouvel album D.U.C en 2015 », sur Evous France, (consulté le 8 avril 2016)
  5. « Rohff déclare que Booba voudrait sortir un projet le même jour que lui », sur Rap Elite, (consulté le 2 décembre 2015)
  6. « Rohff annonce le nouveau projet secret de Booba », sur 13OR-du-HipHop, (consulté le 8 avril 2016)
  7. « Rohff dévoile le futur projet de Booba », sur Melty, (consulté le 8 avril 2016)
  8. « NERO NEMESIS #NOUVELALBUM #04DÉCEMBRE2015 », sur Instagram, (consulté le 2 décembre 2015)
  9. « Booba, Rohff, JUL, Nekfeu : le combat aura lieu le 4 décembre », sur Ma chaîne étudiante, (consulté le 8 avril 2016)
  10. « Rohff, Booba, JUL, Nekfeu : Le choc des Titans du 4 décembre », sur 13OR-du-HipHop, (consulté le 8 avril 2016)
  11. « Booba, Rohff, Nekfeu, JUL et Carribean Dandee : ils sortent leur nouvel album en même temps », sur Staragora.com, (consulté le 19 avril 2016)
  12. « Mais que peut bien signifier Nero Nemesis, le titre du dernier Booba ? », sur Booska-p, (consulté le 19 février 2016)
  13. « Booba explique pourquoi il a appelé son album Nero Nemesis », sur Melty, (consulté le 19 février 2016)
  14. « Booba featuring Benash - Validée », sur YouTube, (consulté le 2 décembre 2015)
  15. « Booba featuring Benash - Validée en exclu sur www.oklm.com », sur Instagram, (consulté le 2 décembre 2015)
  16. « Booba a-t-il plagié l'artiste Malien Sidiki Diabate sur Validée featuring Benash ? », sur Rap2France, (consulté le 2 décembre 2015)
  17. « Booba fait un carton avec le single Validée », sur 13OR-du-HipHop, (consulté le 31 janvier 2016)
  18. « Boulogne : les rappeurs Booba et Dam16 se battent à coups de ceinture », sur Le Parisien, (consulté le 2 décembre 2015)
  19. a et b « Booba - Attila », sur YouTube, (consulté le 2 décembre 2015)
  20. « 20h #Attila sur www.oklm.com », sur Instagram, (consulté le 2 décembre 2015)
  21. a et b « Booba feat. Benash - Validée (clip officiel) », sur YouTube, (consulté le 30 janvier 2016)
  22. « Booba - #FÉLIXÉBOUÉ », sur YouTube, (consulté le 2 décembre 2015)
  23. a et b « Booba - Génération Assassin », sur YouTube, (consulté le 2 décembre 2015)
  24. « OKLM Le Mag' - BOOBA (Interview) », sur YouTube, (consulté le 2 décembre 2015)
  25. « #contrôlesurprise #sachonsdirenon #segpauniversity », sur Instagram, (consulté le 2 décembre 2015)
  26. « La Suisse ? Classe, propre mais trop calme pour moi », sur 20 minutes (Suisse), (consulté le 14 décembre 2015)
  27. « Interview exclusive avec Booba pour la sortie de l'album Nero Nemesis », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 14 décembre 2015)
  28. « Booba « Peut-être qu'ils ont cru que j'étais leur daron. » », sur Yard, (consulté le 14 décembre 2015)
  29. a et b « Booba - 4G », sur YouTube, (consulté le 30 janvier 2016)
  30. « Booba dévoile le clip de 4G », sur Ma Chaîne Etudiante, (consulté le 30 janvier 2016)
  31. a et b « Booba : 92i Veyron, le clip dévoilé », sur melty, (consulté le 5 février 2016)
  32. a et b « Booba : son clip Comme les autres dévoilé », sur Trace TV, (consulté le 26 février 2016)
  33. « Booba plus fort que The Revenant dans le clip de Comme les autres », sur Les Inrocks, (consulté le 3 avril 2016)
  34. « Booba avec un ours dans son nouveau clip Comme les autres », sur Huffington Post, (consulté le 3 avril 2016)
  35. a et b « Booba - Habibi », sur YouTube, (consulté le 19 avril 2016)
  36. « Booba : Walabok, le clip sur OKLM TV avec Karim Benzema », sur 13OR-du-HipHop, (consulté le 6 mai 2016)
  37. a et b « Booba - Walabok », sur YouTube, (consulté le 6 mai 2016)
  38. a et b « Booba - Pinocchio », sur YouTube, (consulté le 27 août 2016)
  39. « Booba dévoile la tracklist de Nero Nemesis déjà N°1 sur iTunes », sur 13OR-du-HipHop, (consulté en 130 janvier 2016)
  40. « Booba : les chiffres de ventes de son album Nero Nemesis », sur Rap Elite, (consulté le 14 décembre 2015)
  41. « Booba - Nero Nemesis », sur Lescharts.com (consulté le 30 janvier 2016)
  42. « JUL, Booba, Rohff, Nekfeu : les ventes de leur deuxième semaine », sur RapGhetto.com, (consulté le 23 janvier 2016)
  43. « Booba : « Nero Nemesis » certifié disque d'or », sur Ma Chaîne Etudiante, (consulté le 23 janvier 2016)
  44. « MHD, Maître Gims, JUL, Hooss, MZ, Nekfeu, SCH dans le dernier top album », sur 13OR-du-HipHop, (consulté le 21 mai 2016)
  45. « Critique de Nero Nemesis, Booba - Music Story » (consulté le 15 janvier 2016)
  46. « Critique de Nero Nemesis, Booba - Avis du public » (consulté le 15 janvier 2016)
  47. « Critique de Nero Nemesis, Booba - Hype Soul » (consulté le 15 janvier 2016)
  48. « GQ a écouté Nero Nemesis, le nouvel album de Booba », sur GQ Magazine, (consulté le 30 janvier 2016)
  49. « Booba : Nero Nemesis, notre critique de l'album », sur melty, (consulté le 30 janvier 2016)
  50. « Mon avis sur… Booba [Nero Nemesis] - EnyZz », sur EnyZz, (consulté le 30 janvier 2016)
  51. « Booba - Nero Nemesis - Avisdupublic.net », sur Avisdupublic.net, (consulté le 30 janvier 2016)
  52. (nl) Ultratop.be – Booba – Nero Nemesis. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  53. Ultratop.be – Booba – Nero Nemesis. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 14 décembre 2015.
  54. Lescharts.com – Booba – Nero Nemesis. SNEP. Hung Medien. Consulté le 14 décembre 2015.
  55. (en) Swisscharts.com – Booba – Nero Nemesis. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 18 décembre 2015.