Nemesis (satellite)

Données générales
Organisation Drapeau des États-Unis NRO, NSA
Constructeur Drapeau des États-Unis Lockheed Martin
Domaine Renseignement d'origine électromagnétique
COMINT, SIGINT
Constellation 2 satellites
Statut Opérationnelle
Lancement 2009, 2014
Lanceur Atlas V 401
Identifiant COSPAR [1]

Caractéristiques techniques
Plateforme A2100A
Contrôle d'attitude Stabilité 3 axes
Source d'énergie Panneaux solaires
Orbite
Orbite orbite géostationnaire

Nemesis est une famille de satellites militaires de renseignement d'origine électromagnétique (COMINT/SIGINT) développée par les États-Unis et lancés en 2009 et 2014. D'après les informations disponibles ils sont chargés d'intercepter les communications passant par des satellites de télécommunications étrangers placés en orbite géostationnaire et de localiser leurs sources. Ces satellites, développés par Lockheed Martin utilisent une plateforme commerciale et sont placés sur une orbite géostationnaire. Ils présentent la particularité de changer régulièrement d'emplacement afin de se positionner à proximité immédiate du satellite dont ils doivent intercepter les communications. Leur rôle a été révélé par les documents secrets publiés par Edward Snowden.

Historique

La série Nemesis est développée pour répondre à des besoins de renseignement militaire et ses caractéristiques sont secrètes. Son rôle a été en partie dévoilé en 2016 grâce aux documents secrets publiés par Edward Snowden[1],[2].

.

Caractéristiques techniques

Les deux satellites de la série ont été construits par Lockheed Martin en utilisant une plateforme de satellite de télécommunications géostationnaire civil A2100A. Ils sont stabilisés 3 axes. La vue d'artiste disponible montre qu'il dispose d'antennes paraboliques orientables[3].

.

Historique des lancements

Tous les lancements des Chalet ont eu lieu depuis le pas de tir LC-41 de la base de lancement de Cape Canaveral en Floride[3].

Satellites Chalet[3]
Désignation Date de lancement Lanceur Identifiant Cospar Remarques
Nemesis 1 (PAN, P360, USA 207) 8 septembre 2009 Atlas V 401 2009-047A
Nemesis 2 (CLIO, USA 257) 17 septembre 2014 Atlas V 401 2014-055A

Références

  1. (en) Marco Langbroek, « A NEMESIS in the sky - PAN, MENTOR 4, and close encounters of the SIGINT kind », sur thespacereview.com,
  2. (en) Patric Blau, « Secret Endeavors of Mysterious Spy Satellite revealed in Snowden Documents », sur spaceflight101.com,
  3. a, b et c (en) Gunter Krebs, « Nemesis 1, 2 (PAN, CLIO / P360) », sur Gunter's Space Page (consulté le 22 octobre 2017)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes