Navarro-labourdin

  •      Le navarro-labourdin

Le navarro-labourdin (Nafar-lapurtera en basque) est un dialecte basque parlé dans le Labourd et la Basse-Navarre au Pays basque.

Suite aux nouvelles recherches qui sont faites dans le domaine de la dialectologie basque, le professeur de philologie basque de l'université du Pays basque, Koldo Zuazo, a effectué une nouvelle classification. Le navarro-labourdin est une nouvelle dénomination qui fusionne le labourdin et les dialectes bas-navarrais.

Classification dialectale actuelle

D'après le linguiste Koldo Zuazo, la langue basque se compose aujourd'hui de cinq dialectes principaux :

Le navarro-labourdin

Le navarro-labourdin a plusieurs sous-dialectes[1] :

  • Le sous-dialecte de l'Ouest. (Sartaldeko azpieuskalkia)
  • Le sous-dialecte de l'Est. (Sortaldeko azpieuskalkia)
  • Le sous-dialecte Est-Ouest. (Sartalde eta sortaldeko azpieuskalkia). C'est un sous-dialecte intermédiaire combiné entre le sous-dialecte navarro-labourdin de l'est et de l'ouest.
  • Le sous-dialecte côtier. (Kostatarra). C'est un sous-dialecte intermédiaire combiné entre le navarro-labourdin et le guipuscoan.
  • Le sous-dialecte de Mixe. (Amikuze). C'est un sous-dialecte intermédiaire combiné entre le navarro-labourdin et le souletin.

Le dialecte navarro-labourdin est parlé dans une centaine de communes des provinces du Labourd, de Basse-Navarre et de Soule :

  • Labourd : Ahetze, Aïnhoa, Arbonne, Arcangues, Ascain, Bardos, Bassussarry, Bidart, Biriatou, Bonloc, Briscous, Cambo-les-Bains, Ciboure, Espelette, Guéthary, Halsou, Hasparren, Hendaye, Itxassou, Jatxou, Lahonce, Larressore, Louhossoa, Macaye, Mendionde, Mouguerre, Saint-Jean-de-Luz, Saint-Pée-sur-Nivelle, Saint-Pierre-d'Irube, Sare, Souraïde, Urcuit, Urrugne, Ustaritz et Villefranque.
  • Basse-Navarre : Ahaxe-Alciette-Bascassan, Aïcirits-Camou-Suhast, Aincille, Ainhice-Mongelos, Aldudes, Amendeuix-Oneix, Amorots-Succos, Anhaux, Arbérats-Sillègue, Arbouet-Sussaute, Arhansus, Armendarits, Arnéguy, Arraute-Charritte, Ascarat, Ayherre, Banca, Béguios, Béhasque-Lapiste, Béhorléguy, Beyrie-sur-Joyeuse, Bidarray, Bunus, Bussunarits-Sarrasquette, Bustince-Iriberry, Çaro, Estérençuby, Gabat, Gamarthe, Garris, Hélette, Hosta, Ibarrolle, Iholdy, Ilharre, Irissarry, Irouléguy, Ispoure, Isturits, Jaxu, Juxue, Labets-Biscay, Lacarre, Lantabat, Larceveau-Arros-Cibits, Larribar-Sorhapuru, Lasse, Lecumberry, Luxe-Sumberraute, Masparraute, Méharin, Mendive, Orègue, Orsanco, Ossès, Ostabat-Asme, Saint-Esteben, Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-le-Vieux, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Just-Ibarre, Saint-Martin-d'Arberoue, Saint-Martin-d'Arrossa, Saint-Michel, Saint-Palais, Suhescun, Uhart-Cize, Uhart-Mixe et Urepel.
  • Soule : Aroue-Ithorots-Olhaïby, Domezain-Berraute, Etcharry et Lohitzun-Oyhercq.

Les communes labourdines d'Anglet, Bayonne, Biarritz, Boucau, Guiche et Urt, les communes bas-navarraises d'Arancou, Bergouey-Viellenave, Bidache, Came et Sames et les communes souletines de Gestas, Montory et Osserain-Rivareyte sont quant à elles de langue occitane gasconne.

Conventions phonétiques et orthographiques

Syntaxe

Déclinaison

Verbe

Lexique

Quelques spécificités linguistiques navarro-labourdines
français basque standard navarro-labourdin souletin
Adverbes : jamais sekula, egundaino sekula, egundaino astelüxean, jagoiti
souvent maiz, askotan ardura ardüra, askitan
Adjectif : bien ongi ontsa honki, ontsa
joli polit polit eijer, ejer
Verbes : arriver gertatu, suertatu gertatu, suertatu agitü
avoir izan ukan edüki, üken
terminer bururatu, bukatu finitu bürüratü, ürrentü
venir etorri, heldu jin jin, heltü
Noms : cuisine sukalde sukalde sükalte
fleur lore, lili lore, lili lili, lore
lieu leku, toki leku, toki lekü, güne
pluie euri euri ebi, eüri
poète olerkari, poeta olerkari, poeta olerkari
soleil eguzki eguzki eki
sortie irteera jalgibide, jalgia elkigia, elkigü
Soule Zuberoa Xiberoa Xiberoa

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

Références