Natasha St-Pier

Natasha St-Pier
Description de cette image, également commentée ci-après
Natasha St-Pier à l'Olympia 2007.
Informations générales
Nom de naissance Natasha Saint-Pierre
Naissance (37 ans)
Bathurst (Canada)
Activité principale Chanteuse
Animatrice de télévision
Genre musical Pop, variétés
Années actives Depuis 1993
Labels MCA
Site officiel Thérèse par St-Pier

Natasha St-Pier, de son vrai nom Natasha Saint-Pierre, est une chanteuse et animatrice canadienne, d'origines acadienne et italienne, née le à Bathurst, au Nouveau-Brunswick (Canada).

Biographie

Née le à Bathurst, au Nouveau-Brunswick (Canada), Natasha St-Pier grandit dans le village de Saint-Hilaire Baker-Brook (Edmundston - Comté de Madawaska). Son père, Mario Saint-Pierre, d'origine italienne, travaille au département de la Justice puis pour la sécurité publique et à la brigade fluviale[1]. Sa mère, Rose-Marie Bard, une Acadienne, a été infirmière[1],[n 1] avant de devenir directrice dans une maison de retraite. Elle a un frère qui se prénomme Jonathan[3].

Premiers succès de chanteuse

À 12 ans, son premier single est Le parcours du cœur[4]. À 14 ans, elle sort en son premier album Émergence (Portés par la vague, Sans le savoir, Repose ton âme), qui la fait connaître au Canada. À 17 ans, elle commence une carrière internationale, sous contrat avec le gérant d'artistes Guy Cloutier, en interprétant le rôle de Fleur-de-Lys[5] (dans sa version anglaise au Royaume-Uni et au Canada, Julie Zenatti en France) dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris[6].

Les années 2000

En 2001, Natasha St-Pier sort son second album À chacun son histoire certifié disque d'or[7] en France. Il contient Je n'ai que mon âme écrit et composé par J. Kapler, pseudonyme de Robert Goldman, le frère de Jean-Jacques Goldman. Natasha St-Pier fait les premières parties de Garou à l'Olympia[5].

Natasha St-Pier est choisie par France Télévisions pour représenter la France au 46e Concours Eurovision de la chanson avec la chanson Je n'ai que mon âme. Dans le clip, elle interprète la chanson intégralement en français. Plusieurs jours avant le concours, dans les médias, elle laisse planer le doute quant à l'utilisation ou non de l'anglais lors de sa future interprétation sur la scène de l'Eurovision. Le 12 mai 2001, à Copenhague au Danemark, lors de son passage, tout en conservant le titre français, elle interprète la chanson pour les 2/3 en français et le dernier couplet en anglais[8]. Elle obtient trois douze points attribués par la Bosnie-Herzégovine, le Portugal et la Russie. Au même niveau de Patrick Fiori en 1993 et Nathalie Santamaria en 1995, Natasha St-Pier donne la 4e place[8] à la France sur vingt-trois pays, un résultat jamais égalé depuis.

St-Pier à l'Olympia 2007

En 2002, le son Obispo de l'album De l'amour le mieux[9] (Tu trouveras, Nos rendez-vous) et la voix de Natasha St-Pier entre angélique[10],[11] et « hurleuse »[13] la propulsent à son apogée consacrée par un double disque de platine[14].

En 2003, elle enregistre la version espagnole Encontrarás[10] (Tu trouveras) en duo avec Miguel Bosé, Cita sin amor (Nos rendez-vous) et Por probarlo todo (On peut tout essayer).

Au Parc des Princes, en top fushia et pantalon noir, elle se blottit sous l'aile paternelle de Johnny Hallyday[15] pour interpréter J’oublierai ton nom.

En 2004, L'instant d'après (Mourir demain, Tant que c'est toi) est disque de platine[16].

En 2006, Longueur d'ondes[n 3] (Un ange frappe à ma porte, Tant que j'existerai) est disque d'or[18]. Elle interprète les chansons de Franklin et le Trésor du lac[17].

Le , avec Lara Fabian et Pierre Gage, elle est membre du jury présidé par Charles Aznavour de la sélection française pour le Concours Eurovision de la chanson. Ce prime-time intitulé Eurovision 2006, et si c'était vous ? diffusé en direct sur France 3 est présenté par Michel Drucker et Claudy Siar. Natasha St-Pier part en tournée durant toute l'année 2006, en passant par l'Olympia cinq jours en mai qu'elle prolonge de trois dates en , par les plus grandes salles françaises.

En , son album éponyme Natasha St-Pier est réalisé par l'équipe de Pascal Obispo, ce dernier assurant les chœurs sur le premier single Quand on cherche l'amour. La musique devient plus « urbaine »[19]. Les paroles ont plus trait à sa propre vie[20].

En , elle compile son premier best of intitulé Tu trouveras... 10 ans de succès incluant le single inédit L'Instant T[21].

Les années 2010

St-Pier à Champs-Élysées

En 2010 et 2018[22], Natasha St-Pier est en tournée avec Confidences[20] autour d'un piano avec son pianiste Jean Luc Leonardon[11]. Elle est l'invitée de l'émission En vol avec l'armée de l'air présentée sur France 2 par Michel Drucker : à la base aérienne 113 Saint-Exupéry de Saint-Dizier, elle interprète Hero devant les pilotes de Rafale[23].

En 2011, elle chante en duo sur le premier album de Mickaël Miro la chanson titre de l'album Juste comme ça.

En 2012, son album Bonne nouvelle[24] comporte ce duo Juste comme ça. Aux côtés de Jean-François Breau et de Marie-Ève Janvier dans la comédie musicale Don Juan[25] de Félix Gray, son interprétation d'Elvira est saluée par la critique[26].

En 2013, après l'émergence de Repose ton âme puis Je n'ai que mon âme, Natasha St-Pier retrouve la voie[n 4] de la spiritualité[2] avec l'album Thérèse, Vivre d'Amour[28] sur des poèmes de jeunesse de la petite Thérèse[29],[30]. L'album est disque de platine[31].

Sur Europe1 dans l'émission Faites entrer l'invité présentée par Michel Drucker, Natasha St-Pier indique qu'elle est l'arrière-arrière-arrière-petite-cousine du Pape Pie X[32],[28].

Le , Natasha St-Pier et Anggun interprètent en duo Vivre d'amour à l'auditorium Conciliazione au 21e Concerto di Natale (concert annuel de la Nativité) au Vatican en présence du pape François[33],[34].

En 2014, Avec Hélène Ségara, Florent Pagny, Anggun, Vincent Niclo et Sonia Lacen, Natasha St-Pier enregistre le disque A Musical Affair du quatuor opéra pop Il Divo[35]. À Saint-Gervais, elle est accompagnée par 400 choristes au festival Croches en Chœur[36].

Le , à Londres, Natasha St-Pier participe au concert Eurovision Song Contest's Greatest Hits célébrant les 60 ans de l'Eurovision[37] diffusé sur France 2 et réunissant une quinzaine d'artistes gagnants ou ayant marqué l'histoire du concours. Elle interprète Je n'ai que mon âme (le premier tiers de la chanson en français et les deux-tiers en anglais). Deux danseurs se produisent autour d'elle. À la fin du spectacle avec tous les artistes participants, elle chante Waterloo de Abba.

En , elle reprend la chanson Don't Cry for Me Argentina du film Evita dans l'album de reprises Les stars font leur cinéma[38].

En , elle chante en français, iroquois[39] (Ani couni) et micmac[40],[41] (Moweōme Aoimkoai) des chansons populaires de sa terre natale dans l'album intitulé Mon Acadie[42],[43] (Cap Enragé, Évangéline).

En 2016, elle interprète Vers le ciel[44], la chanson du film Rebelle de l'album collectif We Love Disney 3.

En 2017, son abécédaire[45] musical L'Alphabet des Animaux[6] éveille l'intérêt ludique[46] des plus jeunes pour une palette étendue de styles de musique.

En 2018, cinq ans après Thérèse, Vivre d'Amour[47] qui débarre les portes des cathédrales[48] à Fleur-de-Lys, Natasha St-Pier célèbre, dans les lieux de culte[49], Thérèse de Lisieux[50] – Aimer c’est tout donner[2],[51].

Salon du chocolat

Actrice

En 2009 sur TF1, Natasha St-Pier joue le rôle d'une chanteuse canadienne[n 5] dans la série Seconde Chance[52].

Mannequin

En 2014 à Paris, Natasha St-Pier, habillée d'une robe de geisha (芸者), inaugure le 20e Salon du chocolat[53].

Animatrice

Télévision

Le sur AB1 et sur Club RTL, elle co-anime avec Jacky la soirée spéciale en hommage aux vingt ans de la disparition de Serge Gainsbourg lors du prime-time Gainsbourg, 20 ans déjà[54],[55].

En 2012, elle anime We Love Céline avec Matthieu Delormeau sur NRJ 12[56].

En 2013 et 2014, elle est jurée de la version francophone de The Voice Belgique[57].

À partir du , elle présente chaque dimanche vers 17 h sur France 3 l'émission Les Chansons d'abord[58]. C'est dans cette même émission du , que sont présentés les trois artistes en lice - précédemment sélectionnés - pour le concours de l'Eurovision 2014[58]. Le 2 mars 2014, Natasha St-Pier annonce officiellement que le groupe Twin Twin est choisi par les téléspectateurs et les internautes pour représenter la France au Concours Eurovision 2014.

Le , elle commente avec Cyril Féraud la finale du 59e Concours Eurovision de la chanson à Copenhague[58].

Radio

Durant l'été 2014, elle anime l'émission Ça ne manque pas d'airs avec Jean-Michel Zecca sur RTL[59].

Maîtresse de cérémonie

En 2017 à l'Olympia , elle co-anime avec Charlie Clarck la 2e édition des Angels Music Awards qui récompensent en France la création musicale d'inspiration chrétienne[60]. Elle interprète Vivre d’Amour (à h 46 min 28 s) et Cap Enragé. La soirée est parrainée par Glorious[n 6] et est diffusée en directe sur la radio RCF[62] et la télévision KTO[63].

Vie publique

De 2003 à 2015, Natasha St-Pier participe à 11 concerts où elle accompagne 213 titres et interprète 75 chansons pour les Enfoirés[64].

En 2009, pour les 25 ans de lutte contre le sida, elle participe au single If (it's true) du collectif If[65].

En 2010, elle participe à la chanson Désolé sur une idée de Kery James avec Action contre la faim pour aider les victimes du séisme à Haïti[66].

En 2011, elle chante Alice au pays des merveilles sur l'album Il était une fois de Thierry Gali, en soutien de l'action de l'Unicef[67].

Au printemps 2013, pour soutenir les Orphelins des sapeurs-pompiers[68], elle participe à l'émission Un air de star présentée par Karine Le Marchand sur M6. Le , elle joue à N'oubliez pas les paroles sur France 2 avec Vincent Niclo pour la même association.

En 2014, avec sa meilleure amie Élodie Hesme[69], elle soutient le Relais pour la vie[70] de la fondation contre le cancer à Mons.

En 2015, c'est la résurrection de la fée Elvire avec Renaître à la vie grâce à Martin et les Fées pour l'association Les Enfants de la Terre[71] de la famille Noah.

En 2017, elle joue à N'oubliez pas les paroles[46] sur France 2.

En 2018, avec Grégory Turpin, elle donne en avant-première un concert avec des chansons inédites de Thérèse de Lisieux – Aimer c’est tout donner en direct sur KTO à Paray-le-Monial pour le bénéfice de l'Office chrétien des personnes handicapées[51] dans le cadre de la session d'été de la communauté de l'Emmanuel.

Natasha St-Pier est marraine de l'association Petit Cœur de Beurre[72],[73].

Vie privée

En 2012, elle s'est mariée avec Grégory Quillacq de la brigade aquatique et subaquatique des sapeurs-pompiers de Paris[74]. Elle a un enfant qui se prénomme Bixente Maxime. Il a été opéré du cœur avec succès[75],[6]. Elle est diététicienne[32], végétarienne[76] (risotto[77] italien et poutine[77] québécoise), de religion catholique[29],[30] et pratique le yoga[78] et la plongée sous-marine[6].

Discographie

Article détaillé : Discographie de Natasha St-Pier.

Albums

Singles

St-Pier à Denain 2010
  • 1996 : Il ne sait pas
  • 1996 : Sans le savoir
  • 1997 : Portés par la vague
  • 2000 : À chacun son histoire
  • 2000 : Et la fille danse
  • 2000 : Tu m'envoles
  • 2001 : Je n'ai que mon âme
  • 2002 : Tu trouveras (duo avec Pascal Obispo) (en espagnol : Encontrarás, duo avec Miguel Bosé)
  • 2003 : Nos rendez-vous
  • 2003 : Alors on se raccroche
  • 2003 : Toi qui manques à ma vie
  • 2003 : Por probarlo todo (No se pierde nada) (version espagnole de On peut tout essayer)
  • 2003 : Tant que c'est toi
  • 2004 : Quand on cherche l'amour
  • 2004 : Mourir demain (duo avec Pascal Obispo)
  • 2004 : Je te souhaite
  • 2005 : J'avais quelqu'un
  • 2006 : Un ange frappe à ma porte
  • 2006 : Ce silence (duo avec Frédéric Château)
  • 2006 : Tant que j'existerai (bande originale du film Franklin et le Trésor du lac)
  • 2006 : J'oublie (radio uniquement)
  • 2008 : Embrasse-moi
  • 2008 : 1,2,3
  • 2008 : L'esprit de famille (radio uniquement)
  • 2009 : L'instant T
  • 2012 : Bonne Nouvelle
  • 2012 : Juste comme ça (duo avec Mickaël Miro)
  • 2013 : Vivre d'Amour (duo avec Anggun)
  • 2014 : Sous le vent (Onde eu for[81] reprise version franco-portugaise en duo avec Tony Carreira)
  • 2014 : La vie ne s'arrête pas (duo single en Belgique avec Laurent Pagna)
  • 2015 : Tous les Acadiens
  • 2016 : Mon pays bleu
  • 2018 : Aimer c'est tout donner

Certifications

C'est une récompense certifiée par le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP). Elle dépend d'un seuil de vente qui a fluctué pour s'adapter au marché digital en France :

Collaborations

Natasha St-Pier a collaboré avec plusieurs artistes.

Pascal Obispo compose pour elle plusieurs chansons et l'accompagne sur certaines comme Tu trouveras ou encore Longueur d'ondes, entre autres. Elle chante avec Pascal Obispo la chanson Mourir demain et enregistre les albums De l'amour le mieux, L'instant d'après et Longueur d'ondes avec sa complicité.

L'auteur Lionel Florence lui a écrit Comme dans un train, Quand on cherche l'amour ou encore Je te souhaite.

En juin 2006, Frédéric Château est le principal auteur de l'album Longueurs d'onde qu'il signe sous le nom d'Asdorve. Il chante avec elle Ce silence.

Florent Pagny chante avec elle la chanson Là-bas de Jean-Jacques Goldman sur l'album De l'amour le mieux.

Steve Barakatt compose et réalise plusieurs chansons dont Friends sur l'album Émergence.

Miguel Bosé chante en duo la version espagnole de Tu trouveras, "Encontrarás".

Élodie Hesme est la parolière de Pour le meilleur et Qu'y a-t-il entre nous? pour l'album L'instant d'après ainsi que de À l'amour comme à la guerre, Je fais comme si et Tiens moi à la vie pour l'album Longueur d'ondes.

Mickaël Miro chante en duo Juste comme ça, chanson titre du premier album du jeune chanteur incluse également dans Bonne nouvelle.

Siméo est le réalisateur du septième album Bonne Nouvelle. Il en écrit et compose la majeure partie des titres.

Grégoire est le compositeur des chansons sur les poèmes de Thérèse de Lisieux pour l'album Thérèse / Vivre d'Amour.

Roch Voisine interprète en duo la chanson thème du 4e Congrès mondial acadien 2014 intitulée Mon tour de te bercer.

En 2015, elle interprète la nouvelle chanson de l'Adieu sur la bande sonore de la Cinéscénie du Puy du Fou en Vendée[82].

En 2018, elle chante Le cantique des cantiques[2] avec le groupe Glorious.

Spectacles musicaux

Récompenses

Notes et références

Notes

  1. « Je me vois davantage comme une infirmière[2]. »
  2. a et b « Les Français connaissent surtout Céliine Dion et Natasha St-Pier (rire). »Monogrenade, Les Inrocks[12]
  3. « Lors de l'écriture de mon dernier disque (« Longueur d'ondes »), j'étais dans une peine d'amour[17]. »
  4. « Je dois avouer que j’ai changé depuis que je me suis impliquée dans ce projet[27]. »
  5. « Si possible une histoire liée à Laetitia (NDLR : la « méchante[52] » de la série) , car j'aime bien les personnages pas sympas. »
  6. Natasha St-Pier aux frères Thomas et Benjamin Pouzin du groupe Glorious : « J’apprécie beaucoup vos mélodies[61]… »
  7. « Jouer une schizophrène[83] m'intéressait davantage que d'interpréter Glinda, la bonne fée du Nord. »

Références

  1. a et b Vincent Rousselet-Blanc, « Comme si c'était hier : Natasha St Pier : "Mon père ce héros !" », sur Première, (consulté le 31 juillet 2018).
  2. a, b, c et d Domitille Farret d'Astiès, « Natasha St-Pier : « D’une certaine façon, je soigne les âmes » », sur Aleteia, (consulté le 31 juillet 2018)
  3. a et b « Biographie Natasha St-Pier », sur Gala, (consulté le 31 juillet 2018)
  4. « Biographie de Natasha St-Pier », sur Chante France, (consulté le 2 août 2018)
  5. a et b Anthony Verdot-Belaval, « Je quitte l'Acadie pour mon rêve français », sur Paris Match, (consulté le 3 août 2018)
  6. a, b, c et d Pauline Lallement, « Natasha St-Pier: Noël au Canada », sur Paris Match, (consulté le 2 août 2018)
  7. a et b « Les Certifications : À chacun son histoire », sur SNEP, (consulté le 31 juillet 2018)
  8. a et b Arthur Œuvrard-Savouret, « Eurovision : les 20 candidats les plus inoubliables du concours : Natasha St Pier (2001) », sur Elle, (consulté le 2 août 2018) : « Bien que le morceau soit écrit en français, la chanteuse séduit le public avec un passage en anglais qui la positionne directement au pied du podium. »
  9. St-Pier 2003.
  10. a et b (es) « Natasha St-Pier, una voz angelical », sur 20 minutos, (consulté le 2 août 2018)
  11. a et b « Natasha St-Pier et sa voix angélique sur les planches du théâtre municipal », sur Le Progrès, (consulté le 2 août 2018)
  12. Maxime de Abreu, « 3 questions à Monogrenade avant une série de concerts en France », sur Les Inrocks, (consulté le 2 août 2018)
  13. Samuel Douhaire, « Zappette », sur Libération, (consulté le 2 août 2018) : « Bonne nouvelle (bis) : le contingent de chanteuses-hurleuses québecquoises se limite à Natasha St Pier[n 2] et Céline Dion[n 2]. Mauvaise nouvelle (bis) : elles reçoivent le renfort de Pascal Obispo. »
  14. a et b « Les Certifications : De l'amour le mieux », sur SNEP, (consulté le 2 août 2018)
  15. Dominique Simonet, « Johnny Hallyday, l'homme des stades », sur La Libre, (consulté le 2 août 2018) : « L'Acadienne Natasha St-Pier ouvre joliment le bal avec «J'oublierai ton nom». »
  16. a et b « Les Certifications : L'instant d'après », sur SNEP, (consulté le 31 juillet 2018)
  17. a et b Catherine Balle, « Natasha St-Pier chante « Franklin » », sur Le Parisien, (consulté le 2 août 2018)
  18. a et b « Natasha St-Pier : Biographie », sur Première, (consulté le 31 juillet 2018) : « Longueur d'ondes qui dépasse les 190 000 ventes, un joli score en ces temps de crise de l'industrie du disque. »
  19. « "Embrasse-moi" : le clip de Natasha St-Pier », sur Purebreak, (consulté le 1er août 2018)
  20. a et b Thomas Simonian, « Natasha St-Pier ; confidences pour confidences », sur le journal toulousain, (consulté le 1er août 2018)
  21. Sophie Bernard, « Natasha St-Pier : découvrez le clip de L'instant T », sur Oh My Mag!, (consulté le 1er août 2018)
  22. « 13e édition de la semaine Acadienne : Natasha St Pier de retour », sur Tendance Ouest, (consulté le 3 août 2018) : « Natasha St Pier de retour sur la Côte de Nacre »
  23. « Michel Drucker s'engage dans l'armée de l'air », sur Le Parisien, (consulté le 2 août 2018) : « Natasha St Pier chanta Hero »
  24. « Natasha St-Pier lance son nouvel album, «Bonne nouvelle» », sur HuffPost, (consulté le 31 juillet 2018)
  25. Stéphanie Vallet, « Natasha St-Pier dans Don Juan: changement de voix », sur La Presse, (consulté le 31 juillet 2018)
  26. a et b Alexandre Vigneault, « Don Juan: fais-moi la tendresse... », sur La Presse, (consulté le 31 juillet 2018)
  27. Bénédicte de Loriol, « Vivre d’amour, album de Thérèse, chanté par plusieurs artistes dont Natasha St-Pier et Sonia Lacen », sur Publikart, (consulté le 1er août 2018)
  28. a et b « Natasha St-Pier se met aux chants religieux dans "Thérèse, vivre d'amour" », sur RTL, (consulté le 1er août 2018) : « descendante lointaine du pape Pie X »
  29. a et b Bertrand Révillion, « Natacha St-Pier : "J'ai connu Thérèse de Lisieux" », sur Psychologies, (consulté le 1er août 2018)
  30. a et b Jonathan Hamard, « Natasha St-Pier : "Je ne suis pas une sainte" », sur Purebreak, (consulté le 1er août 2018)
  31. a et b Jonathan Hamard, « "Thérèse, Vivre d'amour" numéro 1 des ventes physiques et disque de platine », sur Purebreak, (consulté le 1er août 2018)
  32. a et b « Faites entrer l’invité – Natasha St Pier », sur Europe1, (consulté le 1er août 2018).
  33. Morgane Giuliani, « Natasha St Pier et Anggun chantent pour le Pape », sur Le Figaro, (consulté le 1er août 2018)
  34. (en + it) « XXI Christmas Concert At Auditorium Conciliazione », sur Romeing, 1 décember 2013 (consulté le 1er août 2018)
  35. Jonathan Hamard, « IL Divo revient avec l'album "A Musical Affair", enregistré avec Hélène Segara et Natasha St-Pier », sur Purebreak, (consulté le 1er août 2018)
  36. « Après Natasha St-Pier, une vedette masculine », sur Sud-Ouest, (consulté le 1er août 2018)
  37. Benjamin Lopes, « 60 ans de l’Eurovision : une émission spéciale sur France 2 avec Natasha St-Pier », sur Toute la télé, (consulté le 2 août 2018)
  38. Jean, « Les Stars font leur cinéma, le nouvel album de reprises », sur www.evous.fr, (consulté le 2 août 2018)
  39. Jérémy Demange, « Natasha St-Pier de retour avec un nouvel album ! », sur la chaîne médias, (consulté le 19 juin 2015)
  40. Natasha St-Pier, « Pourquoi je chante en Iroquois et en Micmac sur mon dernier album ? », sur HuffPost, (consulté le 2 août 2018) : « Géographiquement, l'Acadie se trouve entre la Nouvelle-France et la Nouvelle-Angleterre. »
  41. Odile Morain, « Natasha St Pier : "Mon Acadie c'est la nature, le plaisir et la fête" », sur Culturebox, (consulté le 2 août 2018)
  42. Hugo Pilon-Larose, « Chanson sur l'Acadie: Natasha St-Pier se défend », sur La Presse, (consulté le 2 août 2018)
  43. Réjean Grenier, « L’appropriation culturelle n’existe pas », sur La Voix du Nord, (consulté le 2 août 2018)
  44. Anne-Charlotte Rateau, « 3 questions à Natasha St-Pier, Rebelle pour l'album We love Disney 3 », sur Magic maman, (consulté le 2 août 2018)
  45. Germain Sastre, « Natasha St-Pier dans A La Bonne Heure », sur RTL, (consulté le 2 août 2018)
  46. a et b Jean-Marc Barenghi, « Télévision - La chanteuse sort un album destiné aux jeunes enfants : L’Alphabet des animaux. », sur Le Figaro, (consulté le 2 août 2018)
  47. Vanessa Roué, « Le Jour du Seigneur : Pourquoi mettre sainte Thérèse en musique ? », sur CFRT, (consulté le 3 août 2018)
  48. Manuel Cladière, « Natasha St-Pier en concert à la cathédrale du Puy ! », sur L'Éveil, (consulté le 2 août 2018)
  49. Nicolas Lemarignier, « Journal 13h00 à 14 min 30 s », sur France 2, (consulté le 2 août 2018)
  50. Marie Pujolas, « Natasha St-Pier de retour avec les textes de Sainte-Thérèse de Lisieux », sur Culturebox, (consulté le 2 août 2018)
  51. a, b, c, d, e et f « Louange et prière pour l'OCH à Paray-le-Monial : La veillée festive avec Grégory Turpin et Natasha St-Pier », sur KTO, (consulté le 3 août 2018) : « à partir de h 0 min 10 s »
  52. a et b « « Seconde Chance » cherche un second souffle », sur Le Parisien, (consulté le 1er août 2018)
  53. « Le Salon du Chocolat dévoile les premières robes de son défilé », sur La Dépêche du Midi, (consulté le 1er août 2018)
  54. Jérôme Roulet, « Serge Gainsbourg fêté par Jacky et Natasha St Pier », sur Toute la télé, (consulté le 26 octobre 2014)
  55. FS, « Serge Gainsbourg à l'honneur sur les antennes de RTL », sur Ciné Télé Revue, (consulté le 26 octobre 2014)
  56. « We love Céline, divertissement présenté par Matthieu Delormeau et Natasha St-Pier sur NRJ 12 », sur le zapping du paf, (consulté le 2 août 2018)
  57. « Et les quatre coaches de The Voice Belgique 2 sont... », sur Dhnet, (consulté le 2 août 2018)
  58. a, b et c « Natasha St-Pier commentera l'Eurovision 2014 avec Cyril Féraud sur France 3 », sur Purebreak, (consulté le 3 août 2018)
  59. « Natasha St-Pier sur RTL : "J'avais très envie de me frotter à une grande radio" », sur Metronews, (consulté le 1er août 2018)
  60. Hugues Maillot, « La musique chrétienne fait son show », sur Famille chrétienne, (consulté le 1er août 2018)
  61. Timothée Dhellemmes, « Natasha Saint-Pier remonte sur scène avec Thérèse de Lisieux », sur La Croix, (consulté le 1er août 2018)
  62. « Revivez les temps forts des Angels Music Awards », sur RCF, (consulté le 1er août 2018)
  63. « Angels Music Awards 2017 », sur KTO, (consulté le 1er août 2018)
  64. « Enfoiréthèque Natasha St-Pier », sur Enfoirés, (consulté le 1er août 2018)
  65. Thierry Cadet, « "If" : découvrez le clip du collectif contre le sida », sur Purebreak, (consulté le 1er août 2018)
  66. Mathilde Fassin, « Des chansons qui restent pour ne pas oublier Haïti », sur Le Monde, (consulté le 3 août 2018)
  67. Thierry Cadet, « Gali : un CD pour l'Unicef avec Fabian, Lorie, Ferrer, St-Pier, Voulzy... », sur Purebreak,
  68. Clément Gauthier, « Un Air de star : les stars vont montrer leur faux visage avec Karine Le Marchand », sur Toute la télé, (consulté le 1er août 2018)
  69. « Natasha St-Pier Passeport artiste », sur Rfi musique, (consulté le 1er août 2018)
  70. « Rejoignez-nous... », sur Relais pour la vie, (consulté le 1er août 2018).
  71. Hélène Lisle, « Martin et les Fées : un conte musical engagé », sur Femme actuelle, (consulté le 9 août 2018)
  72. « Petit Coeur de Beurre au rythme de la vie », sur Petit Coeur de Beurre, (consulté le 1er août 2018)
  73. St-Pier 2017.
  74. Judith Lussier, « Grégory Quillacq, sauveteur sur la Seine », sur Urbania, (consulté le 2 août 2018) : « Est-ce que c’est en la sauvant de la noyade que vous avez rencontré Natasha St-Pier? Non. Ça c’est personnel. »
  75. Fanny Monneaux, « Natasha St-Pier : nouvelle photo de son fils Bixente, visiblement bien remis de son opération », sur Femme actuelle, (consulté le 3 août 2018)
  76. Karima Peyronie, « Interview : découvrez les secrets beauté de Natasha St Pier », sur Lci, (consulté le 1er août 2018)
  77. a et b Thierry Daraize, « J’adore l’art de recevoir », sur Le journal de Montréal, (consulté le 1er août 2018)
  78. Thomas Durand, « Exclu – Natasha St-Pier se confie sur sa nouvelle vie « simple et belle », loin du showbiz », sur Gala, (consulté le 3 août 2018) : « le yoga, (...), vise la même prise de conscience. »
  79. a et b Laetitia de Traversay et Melchior Gormand, « Une soirée de louange animée par Glorious et Natasha St-Pier », sur RCF, (consulté le 1er août 2018)
  80. a et b Thibaut Muller, « Clip « Aimer c'est tout donner » : Natasha St-Pier se donne corps et âme à l'amour », sur Aficia, (consulté le 7 août 2018)
  81. (pt) Nelson Costa, « [VIDEO] Ouça os duetos de Tony Carreira com estrelas eurovisivas », sur Esc Portugal, (consulté le 31 juillet 2018)
  82. « Natasha St-Pier », sur Ouest-France, (consulté le 31 juillet 2018)
  83. a et b Thierry Voisin, « “Le Magicien d'Oz” : de Broadway à Paris », sur Télérama, (consulté le 31 juillet 2018)
  84. « Chanson populaire de l'année », sur ADISQ, (consulté le 31 juillet 2018)
  85. Sylvain Cormier, « 24e gala de l’ADISQ - Rêver sept fois mieux », sur Le Devoir, (consulté le 31 juillet 2018) : « (...) Natasha St-Pier et son tube Je n'ai que mon âme l’emportent. »
  86. « 37e législature, 2e session Hansard révisé • numéro 061 », sur Parlement du Canada, House of Commons, (consulté le 31 juillet 2018) : « Mme Natasha St-Pier a remporté le prix Victoire de la révélation de l'année, le seul prix décerné par le public. »

Voir aussi

Bibliographie

  • Natasha St-Pier, À chacun son histoire: De l'amour le mieux, Sony music France, , 38 p. (ISBN 978-2-95341-670-1)
  • Natasha St-Pier (préf. Damien Bonnet), Mon petit coeur de beurre, Michel Lafon, , 253 p. (ISBN 978-2-74993-257-6)

Article connexe

  • Chanson québécoise
  • Albums québécois les plus vendus

Liens externes