Nataliya Lupu

Nataliya Lupu
Image illustrative de l'article Nataliya Lupu
Nataliya Lupu à Athletissima 2012 
Informations
Disciplines 800 m
Période d'activité 2004-
Nationalité Drapeau : Ukraine Ukrainienne
Naissance (30 ans)
Lieu Marchyntsi, oblast de Tchernivtsi, R.S.S. d'Ukraine
Taille 1,72 m
Poids 60 kg
Entraîneur Ivars Kalvins
Palmarès
Champ. du monde en salle - 1 -
Championnats d'Europe en salle 1 1 -

Nataliya Lupu (en ukrainien : Наталія Олексіївна Лупу, née le à Marchyntsi dans l'oblast de Tchernivtsi) est une athlète ukrainienne spécialiste du 800 mètres.

Carrière

Elle se distingue durant la saison 2005 en s'adjugeant le titre du 800 m des Championnats d'Europe juniors de Kaunas dans le temps de 2 min 02 s 78. L'année suivante à Pékin, l'Ukrainienne échoue au pied du podium des Championnats du monde juniors. En 2009, Lupu remporte son premier titre national en salle puis se classe deuxième des Championnats d'Europe espoirs derrière la Russe Elena Kofanova. Sélectionnée pour les Championnats du monde de Berlin, elle est éliminée dès les séries.

Le , Nataliya Lupu descend pour la première fois sous la barrière des 2 minutes au 800 m en signant le temps de 1 min 59 s 59 lors de la réunion de Yalta. Elle dispute et remporte les Championnats d'Europe par équipes de Bergen, devançant notamment la Russe Svetlana Klyuka.

Dopage et suspension

En mars 2014, elle est testée positive à un test anti-dopage et est suspendue pendant 9 mois[1]. Retrouvant la compétition en 2015, elle remporte la médaille de bronze des championnats d'Europe en salle de Prague. L'été suivant, elle termine 6e à la fois du 800 m (1 min 58 s 99) et du relais 4 x 400 m (3 min 25 s 94) lors des championnats du monde de Pékin. En octobre, elle est sacrée championne du monde militaire devant la Biélorusse Maryna Arzamasava.

En 2016, lors des mondiaux en salle de Portland, Lupu est à nouveau contrôlée positive, au meldonium. Elle est en conséquence bannie de la compétition[1]. Elle se classe en juin 2016 2e des Championnats d'Ukraine en 1 min 59 s 70[2]. En juillet, elle échoue à un nouveau test anti-dopage et l'IAAF la sanctionne le 31 mai 2017 à 8 ans de suspension, jusqu'au 26 décembre 2024[3].

Palmarès

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2003 Fest. olympique de la jeunesse euro. Paris 1re 1 500 m 4 min 23 s 70
2005 Championnats d'Europe juniors Kaunas 1re 800 m 2 min 02 s 78
2006 Championnats du monde juniors Pékin 4e 800 m 2 min 05 s 05
2009 Championnats d'Europe espoirs Kaunas 2e 800 m 2 min 01 s 08
2010 Championnats d'Europe par équipes Bergen 1re 800 m 2 min 02 s 74
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 2e 800 m 1 min 59 s 67
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 1re 800 m 2 min 00 s 26
Championnats du monde Moscou 6e 800 m 1 min 59 s 79[4]
2014 Championnats du monde en salle Sopot 800 m DQ[5]
2015 Championnats d'Europe en salle Prague 2e 800 m 2 min 02 s 25[6]
5e 4 x 400 m 3 min 32 s 39
Championnats du monde Pékin 6e 800 m 1 min 58 s 99
5e 4 x 400 m 3 min 25 s 94
DécaNation Paris 1re 800 m 2 min 01 s 96
Jeux mondiaux militaires Mungyeong 1re 800 m 1 min 59 s 99
2e 4 x 400 m 3 min 30 s 66

Records

En plein air
Épreuve Performance Lieu Date
400 mètres 52 s 91 Drapeau : Ukraine Vinnytsia 15 août 2011
800 mètres 1 min 58 s 46 Drapeau : Ukraine Yalta 14 juin 2012
1 500 mètres 4 min 20 s 93 Drapeau : Ukraine Kiev 23 mai 2003
En salle
Épreuve Performance Lieu Date
400 mètres 53 s 52 Drapeau : Ukraine Suomy 16 février 2011
800 mètres 1 min 59 s 67 Drapeau : Turquie Istanbul 11 mars 2012
1 000 mètres 2 min 42 s 58 Drapeau : Russie Moscou 3 février 2013

Lien externe

Notes et références

  1. a et b « Nataliya Lupu, 2ème contrôle positif en 2 ans », sur spe15.fr (consulté le 14 avril 2016)
  2. « IAAF: Bekh long jumps 6.93m at Ukrainian Championships | News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 20 juin 2016)
  3. « Six athlètes trouvés coupables de dopage », Métro,‎ (lire en ligne)
  4. Suite à la disqualification de la Russe Mariya Savinova
  5. Disqualification pour dopage
  6. Suite à la disqualification le 7 avril 2017 pour dopage de la Russe Ekaterina Poistogova