Nécropole nationale de Montdidier

Nécropole nationale de Montdidier
Nécropole nationale de Montdidier 8.jpg
Pays
Province
Région
Département
Commune
Tombes
5 801
Personnes
7 418
Mise en service
Coordonnées
49° 38′ 55″ N, 2° 34′ 15″ E

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Point carte.svg

La nécropole nationale de Montdidier est un cimetière militaire français de la Première Guerre mondiale édifié en 1924 sur le territoire de la commune de Montdidier.

Localisation

La nécropole nationale est située en bordure de la R.D. 930 (Montdidier-Roye) entre Montdidier et Faverolles, à côté de la zone industrielle de la Roseraie.

Historique

La nécropole nationale de Montdidier a été créée en 1924, elle rassemble des dépouilles de soldats français provenant de différents cimetières militaires de la Somme. En 1935-1936, on procéda a de nouveaux transferts de corps dans cette nécropole.

Caractéristiques

La nécropole, d'une superficie de 2,61 ha, réunit les corps de 7 418 soldats dont 5 801 sont inhumés dans des tombes individuelles et 1 617 dans deux ossuaires[1].

On a regroupé dans ce lieu des corps exhumés de différents cimetières militaires de la Somme en 1924, 1935 et 1936. S'y trouvent également les tombes d'un soldat belge et d'un soldat italien.

Vingt-quatre aviateurs, 13 de la Royal Air Force, 10 de la Royal Canadian Air Force et 1 de la Royal Australian Air Force, morts au cours de la Seconde Guerre mondiale sont inhumés dans cette nécropole[2].

Nécropole nationale de l'Égalité

La ville de Montdidier possède une seconde nécropole nationale de la Première Guerre mondiale. La Nécropole nationale l’Égalité, située entre le cimetière militaire allemand et le cimetière communal de Montdidier, a une superficie de 2 798 m2 ; elle réunit 745 tombes individuelles. La plupart des soldats inhumés en ce lieu sont décédés de leurs blessures dans les hôpitaux militaires de la ville.

Voir aussi

Bibliographie

  • John Buchan, La Bataille de la Somme, Thomas Nelson & sons LTD, vers 1920.
  • Alain Denizot, La bataille de la Somme : juillet-novembre 1916, Paris, Perrin, coll. « Tempus » (no 119), (ISBN 978-2-262-02426-0, OCLC 469699828).
  • Anthony H Farrar-Hockley (trad. de l'anglais par René Jouan), 1erjuillet à l'aube: Somme 1916 [« The Somme »], Paris, Presses de la Cité, , 288 p. (OCLC 955502014).
  • Brian Gardner (trad. de l'anglais), La grande Offensive: Somme 1916 [« The big Push »], Paris, Les Presses de la Cité, , 248 p. (OCLC 1039175831).
  • Guide de visite des champs de Bataille, Amiens, Comité du Tourisme de la Somme, 2008
  • Sites de la Première Guerre mondiale, le Guide, Amiens, Somme Tourisme, 2013

Articles connexes

Notes et références