Musiques de rues

Le groupe Fanfarnaüm lors de la grande parade du festival Musiques de rues 2006

Musiques de rues est un festival de musique musical qui s'est tenu à Besançon (France) de 2006 à 2008. Il a été remplacé par le festival Sonorama pour la période 2009-2011.

Présentation

Historique

En 2004, la ville de Besançon, cherchant à se doter d'un évènement culturel et festif ayant une visibilité nationale et internationale, lance un appel à projets qui se solde par une soixantaine de propositions venant des plus grands noms des festivals français. Il est remporté par les Nantais François-Xavier Ruan et Pascal Esseau (créateurs et développeurs de la scène de jazz Pannonica à Nantes) sur un concept original mêlant différents styles de musiques et différentes approches de l'univers sonore ayant vocation à envahir l'espace urbain.

La première édition, qui s'est déroulée du 5 au 8 octobre 2006, a ainsi proposé un mélange de musiques du monde, jazz, hip-hop, nouvelles fanfares, brass band, bricophonistes (installations et machineries sonores) et fanfares traditionnelles qui ont vu descendre environ 70000 personnes dans les rues de la ville.

Le site

Le festival Musiques de rues se déroule dans les parcs (Micaud, Gare d'eau, Granvelle), rues, cours intérieures d'immeubles et sur les places du centre historique de Besançon.

Édition 2007

La deuxième édition de ce festival a eu lieu du jeudi 4 au dimanche 7 octobre 2007.

Programmation

  • Ouverture : Le chant des sirènes. Cie Mécanique Vivante
  • Nouvelles Fanfares : Impérial Kikiristan (France), Macadam Chrome (France), Elefanfare (France), Fanfare La Tulipe (France), Le Surnatural Orchestra (France), Sergent Pepere (France), La Grosse Couture (France), Art Ensemble of Brest (France), La Fanfare de la Touffe (France), La Bête à Bon Dos (France).
  • Créations 2007: Rumba.Hip-Hop (France/Cuba), Glenn Ferris & Xprezu East Slide Koletiev (France), Source (France), Les Nocturnes Électriques. Arnaud Paquotte (Belgique), Le Manège Acousmatique. Cie Monte-Charge & Motus (France)
  • Parcours sonores: Ceci n'est pas un spectacle, Les chaises musicales et L'université pataphonique. Max Vandervorst (Belgique), Jardin d'ardoises. Will Menter (Royaume-Uni), L'Internationale Sonore.org. Kristoff K.Roll (France), Le Petit Cirque. Laurent Bigot (France), Brut de décharge. Cie Les Piétons (France), Les Massages Sonores. Thierry Madiot et Pascal Battus (France), Rebond à Rhodiacéta. Intermèdes géographiques (France), Les Feuilles Sonores. Christophe Havard (France), Le Son des Choses. Jéranium (France), Les Machines Musicales. Jacques Rémus (France), Ludicart, Le Cube/Odyssée Sonore, Tubulophones et Tableaux Sonores. Jean-Robert Sédano et Solveig de Ory (France), KEO1 Séries. Al1 & Ant1 (France), Tatoueurs de Rues et Histoires à Dormir Debout. Compagnie Transphalt TP (France), Built From Scratch Appartus. Pierre Gordeeff (France)
  • Petites Formes Instrumentales: Sonorités (France), Velo Head (France), Trio de Poche (France), Hudba Piccolo Orchestra (France), Tao Saxophone Quintet (France), Wiwili Light (France).
  • Petite Fabrique de Nuit: dans la friche industrielle Supérior des Près-de-Vaux, un bar-lounge, des DJs et une scène ouverte permettent de clore les journées en after.
  • La Grande Parade: final festif et déambulatoire.
  • Concert de Clôture

Édition 2008

La première édition de ce festival a eu lieu du jeudi 5 au dimanche 8 octobre 2008.

Programmation

  • Nouvelles Fanfares : Grand Orchestre de l'Union des Fanfares de France (France), Ensemble de trombone, Prowpuskovic (Franche-Comté), Fanfarnaüm (France), La Compagnie du coin fait son foin (France), Ceux qui marchent debout (France), La Fanfare Ballet (France), Musicabrass (France), Mazalda (France), La Fanfare de la Touffe (France), Les Chevals (France), Les Piétons (France), Quelques Fiers Mongols (France), Souff'lalu (Franche-Comté), Les Barbarazik's (Franche-Comté), Chaux de Vent (Franche-Comté), La Cyberfanfare (Franche-Comté).
  • Créations 2006: Xem Nun, Camel Zekri et Les Trompes Ongo Brotto de Bambari (France/Centrafrique). Le Pendule, Jéranium & Man'hu. Collectif Métalu/A chahuter (France). Tuba Fanfare, Michel Godard & Le Grand Ensemble de Tubas de Franche-Comté (France)
  • Performances. Machineries et Insatallations Sonores: La Symphonie Mécanique, François Delarozière & Mino Malan (France), Le jardin d'attraction sonore. Woodwind par Will Menter[1](Royaume-Uni). Boite à Musique par Armel Plunier (France). Situs Inversus par Antoine Birot & Thierry Cassant (France). Petites Musiques de Bruits par Alain de Filippis (France). Instruments Géants par Étienne Favre (France). Hurl-O-Matic par Ali & Anti (France). Frédéric Le Junter : Abs(.)Hum (France). Pierre Berthet (Belgique) & Xavier Charles (France) : Christophe. Le carillon mobile de Béthune (France).
  • Petites Formes Instrumentales: Michel Doneda (France), Quatuor Tubasick (Franche-Comté), Duo Bodart & Richardot (Franche-Comté), Bampots (France/Pologne), Trio Tien Keller Rocher (France), Duo Godard/Bsiri (France), Riton la Manivelle (France).
  • Les Nuits Mécaniques: de 0 h à 4 h, dans la friche industrielle Supérior des Près-de-Vaux, un bar-lounge, des DJs et une scène ouverte permettent de clore les journées en after.
  • La Grande Parade: final festif et déambulatoire, 800 musiciens, 3 heures de spectacle.

Galerie

Liens internes

Cet article « Musiques de rues » est issu de Wikimonde Plus.