Muséum des sciences naturelles de Belgique

Muséum des sciences naturelles de Belgique
Muséum des Sciences naturelles de Belgique (entrée).JPG
Entrée du musée.
Informations générales
Type
Ouverture
Site web
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Rue Vautier 29
Coordonnées
50° 50′ 12″ N, 4° 22′ 36″ E
Louis Dollo supervisant le montage d'un squelette d'iguanodon vers 1882-1885.
Squelettes d'iguanodons montés vers 1885.
Squelette de dinosaure
Squelette de Mammouth
Aile Janlet, vue du parc (en cours de rénovation).

Le Muséum des Sciences naturelles est situé à Bruxelles dans le parc Léopold, non loin des bâtiments du Parlement européen. Il fait partie de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB).

Historique

Le Musée royal d'Histoire naturelle de Belgique, créé par un arrêté royal du , n'est autre au départ que le rachat par l’État belge du Musée de la Ville de Bruxelles de 1802, lui-même issu indirectement de la collection réunie à la fin du XVIIIe siècle par le prince Charles-Alexandre de Lorraine. Bernard du Bus de Gisignies devient le premier directeur du musée dès sa fondation.

Entre 1889 et 1891, le Muséum s’installe dans un ancien couvent situé sur les hauteurs du parc. Le bâtiment devenant rapidement trop étroit, le directeur de l’époque, Édouard Dupont, confie à l’architecte Charles-Émile Janlet la construction d’une nouvelle aile sud. Les travaux débutent en 1898 et se terminent en octobre 1905.

Les nouvelles salles sont spécialement conçues pour accueillir la plus extraordinaire découverte paléontologique de l’époque : les iguanodons de Bernissart, qui en deviendront la principale attraction. En 1878, dans les galeries des mines de charbon de Bernissart en Hainaut, à plus de 300 mètres de profondeur, sont découverts une trentaine de squelettes presque entiers d’une espèce de dinosaures alors inconnue, l'Iguanodon bernissartensis, datant d’environ 135 Ma. Y sont également ramenés au jour de très nombreux fossiles de végétaux et d’animaux de la même période : crocodiles, tortues, poissons et insectes.

Un des rares exemplaires naturalisés de Grand Pingouin, espèce disparue depuis le début du XIXe siècle, se trouve également au Musée, dans les réserves non visibles par le public.

Par la suite, en 1950, plusieurs bâtiments modernes sont ajoutés pour accueillir de nouvelles salles d’expositions et de réserves, ainsi que des locaux pour l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB), le centre de recherche de renommée internationale dont le Muséum fait partie intégrante.

Salles permanentes

De nombreuses expositions temporaires sont également organisées.

La nouvelle galerie de dinosaures

Le Muséum des Sciences naturelles de Belgique a ouvert le 27 octobre 2007, la nouvelle galerie des dinosaures[1],[2]. Le musée possède la plus grande galerie de dinosaures d'Europe où fossiles, moulages ou originaux sont présentés. Parmi les espèces de cette « aile Janlet », on peut citer :

Bien d'autres espèces sont aussi présentes avec de nombreux crânes.

Holotypes

L'Institut conserve quelque 30 000 holotypes[réf. nécessaire].

Bibliothèque

Le musée met à disposition des visiteurs une vaste collection d'ouvrages, consultable à la Bibliothèque centrale de l'Institut royal des Sciences naturelles.

Accès

Bus
(N06) arrêt Museum

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références