Musée national suisse de l'audiovisuel

Audiorama, Musée national suisse de l'audiovisuel
Informations générale
Site web
www.audiorama.ch
Collections
Collections
Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Commune
Adresse
74, avenue de Chillon
1820 Montreux-Territet
Coordonnées
46° 25′ 29″ N, 6° 55′ 28″ E
Localisation sur la carte du canton de Vaud
voir sur la carte du canton de Vaud
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg

L'Audiorama ou musée national suisse de l'audiovisuel, est un musée situé dans le village vaudois de Territet en Suisse. Il est fermé depuis 2015, la plus grande partie de la collection a été reprise par le Musée national des ordinateurs et de la technique ENTER à Soleure,

Musée national suisse de l'audiovisuel

Sommaire

Histoire

Le musée de l'audiovisuel est géré par une fondation ayant pour but la sauvegarde d'un patrimoine national matériel et culturel dans les domaines des phonographes, de la radio et la télévision, ainsi que l'enregistreur et le studio[1].

Inscrit comme bien culturel suisse d'importance nationale[2], le musée est cependant fermé depuis 2008 et le refus de la commune de Montreux de renouveler sa subvention annuelle de 60 000 francs[3]. En 2010, les autorités communales ont demandé aux responsables de la fondation du musée de quitter le bâtiment du Grand Hôtel de Territet, propriété de Montreux et qui doit être réaffecté. Le même hiver, une inondation a endommagé partiellement la collection du musée[4].

En 2012, et malgré plusieurs appels publics des membres de la fondation, le musée n'a pas retrouvé de nouveaux locaux ni de financement public ou privé pour le sauver[5].

En 2015, le musée cesse ses activités, la plus grande partie de la collection a été reprise par le Musée national des ordinateurs et de la technique ENTER à Soleure, le reste est vendu.

Collections

En plus de sa collection propre composée de 6 500 objets[6], l'Audiorama gère plusieurs collections en plus de la sienne, à savoir celle de la fondation SUISA, la collection privée Kudelski, la collection privée Sonosax et diverses collections privées[7].

Le musée propose également plusieurs et animations diverses tout au long de l'année, dont une exposition intitulée « Le Tout Premier » qui présente l'histoire de l'audiovisuel partant du phonographe et de la TSF pour se terminer aux dernières innovations technologiques[8].


Références

  1. « Fondation », sur audiorama.ch (consulté le 29 août 2012)
  2. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud
  3. Laurent Caspary, « Fin de l’histoire pour l’Audiorama de Montreux? », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  4. Claude Béda, « La collection de l’Audiorama est en grand péril », 24 Heures,‎ (lire en ligne)
  5. Sandra Giampetruzzi, « Qui veut de la collection de l'AUDIORAMA », Le Régional,‎ (lire en ligne)
  6. « Audiorama – musée national suisse de l’audiovisuel », sur myswitzerland.com (consulté le 29 août 2012)
  7. « Collections », sur audiorama.ch (consulté le 29 août 2012)
  8. « Audiorama », sur fusions.ch (consulté le 29 août 2012)

Bibliographie

  • Christian Ciocca, Audiorama : guide de l'exposition, Montreux-Territet : Musée national suisse de l'audiovisuel, [1996].
  • André Hunziker, "L'audio au musée", in : Coopération (1992, no 48, p. 47) - Consacré à l'audiovisuel, un nouveau musée l'"Audiorama" s'est ouvert à Montreux.

- Publications du Musée :

  • Dave Lüthi, Dave, Le Grand-Hôtel et hôtel des Alpes à Territet : (1840-1975) : reflets du développement de Montreux au XIXe siècle : historique et description, Montreux : Musée du Vieux-Montreux ; Montreux-Territet : Audiorama, [1998], [22] p.
  • Gilbert de Montmollin, Premières émissions radiophoniques, Territet-Montreux : Audiorama Musée suisse de l'audio-visuel, 1994.
  • Gilbert de Montmollin, Ces ondes qui nous entourent, Territet-Montreux : Audiorama Musée suisse de l'audio-visuel, 1994.
  • Gilbert de Montmollin, Le Grand-Hôtel et Hôtel des Alpes de Territet, Territet-Montreux : Audiorama Musée suisse de l'audio-visuel, 1994.
  • Gilbert de Montmollin, Pionniers TSF en Suisse romande, Territet-Montreux : Audiorama Musée suisse de l'audio-visuel, 1994.
  • Antoinette Pitteloud, Petite histoire de la communication, Montreux-Territet : Musée national suisse de l'audiovisuel, [1996].

Sources

Voir aussi