Musée national centre d'art Reina Sofía

Musée Reina Sofía
MNCARS 05.jpg

Façade du musée Reina Sofía

Informations générale
Ouverture
Surface
84 048 m2 dans l'hôpital[2] de San Carlos du (XVIIIe siècle)
Visiteurs par an
1,8 million (2008)
Site web
Collections
Collections
art moderne et art contemporain (peintures, sculptures, gravures, photographies...)
Nombre d'objets
environ 162 000 œuvres (2008)[1] qui couvrent toutes les techniques artistiques.
Bâtiment
Architecte
Protection
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Santa Isabel, 52
28012 Madrid
Coordonnées
40° 24′ 32″ N, 3° 41′ 40″ O
Localisation sur la carte d’Espagne
voir sur la carte d’Espagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Madrid
voir sur la carte de Madrid
Red pog.svg

Le musée national centre d'art Reina Sofía (en espagnol, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, abrégé en MNCARS), appelé simplement le « Reina Sofía » est un musée national espagnol d’art moderne et contemporain situé à Madrid, qui couvre la période s’étalant de 1900 à nos jours.

Il a été nommé en l’honneur de Sofía de Grèce, reine d’Espagne et épouse du roi Juan Carlos Ier qui a régné du 22 novembre 1975 au 18 juin 2014, date à laquelle il abdique en faveur de son fils, l’actuel roi Felipe VI. Il est l'un des plus grands musées d'Espagne, et compte parmi les plus vastes musées d'art contemporain du monde.

Histoire[2]

L’édifice central du musée est l’ancien hôpital de San Carlos, construit sous la direction de José de Hermosilla puis de Francesco Sabatini, à la demande de Charles III, à la fin du XVIIIe siècle.

À partir de 1980, des travaux sont entrepris pour y installer un musée. Le Centro de Arte Reina Sofía présente des expositions temporaires dès avril 1986. En mai 1988, l’institution est déclarée musée national par décret. Tomás Llorens en devient le premier directeur et va s’attacher à enrichir les collections avec des œuvres des grands artistes espagnols du XXe siècle, jusque-là sous-représentés[3].

Le musée ouvre ses portes en 1990 et sa collection permanente est inaugurée le [2].

Un projet d’extension est confié à l’architecte français Jean Nouvel comprenant des espaces pour les expositions temporaires, un auditorium de 500 places et un autre de 200 places, une librairie, des restaurants et des bureaux[4]. Ducks scéno est consultant de l'architecte pour les études scénographiques et Arau Acústica pour l'acoustique des auditoriums[5]. Les travaux commencent en 2002 et le bâtiment est inauguré en 2005, augmentant la surface du musée de 60 %[6].

Le musée Reina Sofía est un organisme autonome dépendant du ministère espagnol de la Culture. Il se trouve dans le quartier d’Atocha (près de la gare du même nom). Il est l’un des sommets du « triangle d’or de l’art » espagnol (les autres sommets du triangle étant occupés par le Musée du Prado et le Musée Thyssen-Bornemisza).

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Artistes représentés

Artistes espagnols

Artistes d’autres pays

Notes et références

  1. (es) « El Reina Sofía se hace con nuevas piezas de Tàpies, Rosso, Grosz y Fahlstrüm », El Cultural, 22 juillet 2008.
  2. a, b et c (en) Histoire, sur le site officiel du musée.
  3. (es) « Tomás Llorens: "Quiero dar dignidad a la presencia de Picasso en la colección permanente" » dans El País du 7 juillet 1988.
  4. « Extension du Musée Reina Sofia France », sur http://www.jeannouvel.com (consulté le 21 avril 16)
  5. « Dans les cartons: Auditoriums Museo Reina Sofia », sur http://www.ducks.fr (consulté le 21 avril 16)
  6. (fr) Musée Reina Sofia, sur le site d'Enforex.

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe