Musée du Touquet-Paris-Plage

Musée du Touquet-Paris-Plage
LOGO musee Touquet.jpg
Musée du Touquet-Paris-Plage - angle nord-ouest des avenues du Golf et du Château.jpg
Informations générales
Visiteurs par an
15450 en 2018
Site web
Collections
Collections
Peintures du XIXe siècle, photographies anciennes, art moderne et contemporain
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Angle nord-ouest des avenues du Golf et du Château
Coordonnées
50° 30′ 53″ N, 1° 36′ 30″ E
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Pas-de-Calais
voir sur la carte du Pas-de-Calais
Red pog.svg

Le musée municipal du Touquet-Paris-Plage est un musée de France labellisé où sont visibles notamment des œuvres des peintres de l'École d'Étaples.

Localisation

Autre vue du musée du Touquet-Paris-Plage.

Le musée du Touquet se trouve à l'angle nord-ouest de l'avenue du Golf et de l'avenue du Château, au cœur de la forêt. Les collections sont installées dans la villa Way Side, typiquement touquettoise. Le musée, labellisé « Musée de France », est ouvert tous les jours sauf le mardi.

Le musée du Touquet fait partie du réseau des musées du pays du Montreuillois appelé 2P2M et qui regroupe les musées des villes du Touquet-Paris-Plage, Étaples, Montreuil et Berck.

Historique

Édouard Champion (1882-1938), fils de l'éditeur Honoré Champion et frère de Pierre Champion, fut aide de camp du maréchal Lyautey, puis écrivain et éditeur. Il fut premier adjoint au maire pendant les mandatures de Léon Soucaret puis de Jules Pouget. Le musée fut inauguré le , d'abord à l'hôtel de ville, et Champion en est le premier conservateur. En , la veuve de M. Bernier fait don d'un important lot de peintures.

À sa mort en 1938, Édouard Champion lègue sa collection de tableaux au musée du Touquet qu'il avait fondé. Il rédige en 1935 la plaquette Les phares du Touquet au siècle dernier. Il se dépensa sans compter pour faire connaître Le Touquet et y faire venir un grand nombre de journalistes et de personnalités, tels par exemple que Joséphine Baker, Tristan Bernard, Henry Bordeaux, Sacha Guitry, Philippe Hériat, Gaston Leroux, Serge Lifar, William Somerset Maugham, Mistinguett, Paul Morand, Yvonne Printemps.

Les collections sont mises à l'abri durant la guerre puis le musée est rouvert en 1963, toujours à l'hôtel de ville. En 1989, il déménage à la villa Way Side, achetée, par la ville du Touquet-Paris-Plage, sous la mandature de Léonce Deprez, construite en 1930 sur les plans de l'architecte Henri-Léon Bloch. Cette villa avait été transformée en maison de retraite pour médecins. Elle est depuis 1991, le siège du musée du Touquet-Paris-Plage, baptisé « Musée Édouard Champion », qui, de nos jours, s'appelle musée du Touquet-Paris-Plage.

Au jardin des Arts, des plaques hexagonales créées par l’artiste Alain Godon, portent les signatures et les empreintes des mains des artistes accueillis au musée du Touquet-Paris-Plage.

Collections permanentes

Les collections permanentes proposent un double parcours :

Expositions temporaires

Chaque année a lieu, au minimum, une exposition temporaire qui, généralement, est visible durant la saison d'été[1] :

  • 2019 :
  • 2018 :
    • Hervé Di Rosa : Peintures, Peinture (1978-2018).
    • Impressions nocturnes : Les peintres de la Côte d'Opale à l'aube du XXe siècle.
  • 2017 :
  • 2016 :
    • Contempler le silence, promenade dans la donation d'André Le Bozec.
    • Paysage/s à travers les collections permanentes.
  • 2015 :
  • 2014 :
  • 2013 :
  • 2012 : Claude Viallat, aux marges de la peinture.
  • 2010 : Célébrités d'hier à aujourd'hui, photographies des collections Édouard Champion et Studio Harcourt (Paris).
  • 2008 : Eugène Chigot, de la Côte d'Opale à l'impressionnisme.
  • 2007 : Gabon Passions.
  • 2006 : Louise Barbu, Trajectoires aléatoires du carré souple[2].
  • 2005 : Jean Dubuffet, 1962, et Dubuffet créa L'Hourloupe.
  • 2004 : Europe, naissance de la modernité, du réalisme au post-impressionnisme chez les peintres français et allemands (1830-1930).
  • 2003 : Mer et Terre d'Opale, peinture et sculpture.
  • 2002 : Exposition de Pierre-César Lagage, peinture.
  • 2001 : Exposition d'Irène Darras, peinture et dessin.
  • 2000 :
    • juillet-août : Portrait des années folles.
    • avril-juin : Photographes en résidence.
    • janvier-mars : Les figures du siècle.
  • 1999 :
    • octobre-décembre : Louise Bentin, trajectoires.
    • avril-juin : Où en est la peinture?", exposition proposant une étude des différents courants de la peinture contemporaine.
  • 1998 : L'affiche balnéaire sur la Côte d'Opale.
  • 1997 :
    • juillet-août : L'art du sport ou 100 ans de pratiques sportives au Touquet-Paris-Plage.
    • mai : Picasso, Matisse, Mirò... les collectionneurs privés exposent.
  • 1996 : Histoire et histoires du Touquet.

Service éducatif

Un service éducatif propose toute l'année pour les scolaires et durant les vacances scolaires pour les individuels, des ateliers afin de découvrir les expositions et s'initier aux Arts-plastiques.

Distinction

Labellisé « Musée de France » en 2003, il obtient la seizième place au classement national des musées de France organisé par Le Journal des arts[3].

Liens externes

Notes et références

  1. Journaux municipaux : Vivre au Touquet 4 saisons, Le Touquet Magazine, Touquet-Paris-Plage Infos.
  2. Le peintre Louise Barbu..
  3. « Musée du Touquet », sur le site du patrimoine et des musées en pays du Montreuillois (consulté le 14 janvier 2012)