Musée cantonal d'archéologie et d'histoire de Lausanne

Musée cantonal d'archéologie et d'histoire
Palais de Rumine, museo di storia e archeologia 01.JPG
Musée cantonal d'archéologie et d'histoire de Lausanne
Informations générales
Sites web
Collections
Collections
archéologie et histoire
Bâtiment
Protection
Localisation
Pays
Commune
Adresse
place de la Riponne, 6
Coordonnées
46° 31′ 25″ N, 6° 38′ 14″ E
Localisation sur la carte de Lausanne
voir sur la carte de Lausanne
Red pog.svg
Localisation sur la carte du canton de Vaud
voir sur la carte du canton de Vaud
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg

Le musée cantonal d'archéologie et d'histoire de Lausanne est un musée de Suisse situé dans la ville vaudoise de Lausanne et consacré à l'archéologie et à l'histoire du canton.

Musée cantonal d'archéologie et d'histoire de Lausanne

Sommaire

Histoire

Le musée est créé en 1852 et déménage en 1906 au palais de Rumine dès la fin de la construction de ce dernier. Après plusieurs renouvellements et remises à neuf, le musée a totalement repensé dès 1987 ses salles d'expositions permanentes qui ont été inaugurées progressivement entre 1997 et 2000[1]. Ces expositions permanentes se divisent entre la salle «Frédéric Troyon» consacrée à la préhistoire, la salle « Albert Naef » consacrée à l'histoire du canton de Vaud de l'âge du fer à l'époque contemporaine[2].

Le musée propose également régulièrement des expositions temporaires présentant soit « des facettes particulières de ses collections, mal connues ou qui n'ont pas leur place dans l'exposition permanente », soit des découvertes récentes[3].

Collections

Le Musée cantonal d'archéologie et d'histoire possède plus de 100 000 objets dans ses collections, conservées au dépôt des biens culturels de Lucens. Ces objets couvrent toutes les périodes historiques, allant des habitats lacustres des lacs Léman, de Neuchâtel et de Morat, au haut Moyen Âge[4].

Le musée offre également plusieurs animations pédagogiques réservées aux écoliers, parmi lesquelles la réalisation de peintures rupestres, la fabrication manuelle de pain ou encore le polissage d'une pierre[5].

Bibliographie

  • Claire Brizon, Pierre Crotti, «Musée cantonal d'archéologie et d'histoire», dans «Collections cantonales. Héritage en devenir» (Collections cantonales vaudoises) PatrimoineS n° 3, 2018, pp. 68-81.

Références

  1. « Musée cantonal d´archéologie et d´histoire », sur fusions.ch (consulté le 29 août 2012)
  2. « Musée Archéologie et d'histoire », sur regart.ch (consulté le 29 août 2012)
  3. « Expositions », sur musée d'archéologie et d'histoire (consulté le 29 août 2012)
  4. « Collections », sur musée d'archéologie et d'histoire (consulté le 29 août 2012)
  5. « Musée cantonal d’archéologie et d’histoire », sur lausanne.ch (consulté le 29 août 2012)

Voir aussi

Liens externes