Muriel Hermine

Muriel Hermine
Contexte général
Sport Natation synchronisée
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : France France
Naissance (54 ans)
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 0
Championnats du monde 1 0 1
Championnats d'Europe 4 0 0

Muriel Hermine, née le au Mans, est une sportive française pratiquant la natation synchronisée. Après sa première retraite sportive, Muriel Hermine a entamé une carrière de créatrice de spectacles[1].

Carrière sportive

Son grand-père lui apprend à nager dans la mer à six ans. Commençant la natation sportive à l'âge de huit ans à Tours, elle découvre la natation synchronisée quatre ans plus tard. À force de l'accompagner, sa mère devient entraîneur puis juge national en natation synchronisée. Deux ans plus tard elle est sélectionnée en équipe de France. Durant les années de compétition, elle accumule les titres de championne de France (12) et de championne d'Europe (4). Elle gagne une médaille de bronze aux Championnats du monde de Madrid en 1986.

Après les Jeux olympiques de Séoul et sa 4e place, Muriel Hermine met un terme à sa carrière sportive et s'oriente vers la création de spectacles aquatiques[2] : Sirella, Crescend'O, Freedom.

La présentation de son 3e spectacle Freedom, dans la maison des esclaves sur l'île de Gorée (Sénégal) marque un tournant dans sa carrière. Muriel Hermine créé son ONG "J'ai un Rêve". Plus de 4000 jeunes en grandes difficultés familiales et scolaires, tant en France qu'au Sénégal, ont déjà bénéficié de son travail et celui de son équipe[réf. nécessaire].

En avril 2014, elle repart en compétition mondiale. En août 2015, elle remporte les championnats du Monde Masters et décroche le titre mondial toutes catégories confondues[3].

Carrière artistique

Dès 1991, Muriel Hermine crée un nouveau genre de spectacles aquatiques qui sera 8 ans plus tard reproduit par le Cirque du Soleil.

  • 1991 à 1994 : son premier spectacle aquatique, Sirella est créé à Paris et se joue au Zénith de Paris (80.000 spectateurs), en tournée Française (200.000 spectateurs), et au Japon (plus de 500.000 spectateurs).
  • 1997 : son deuxième spectacle, Crescend'O marque la rencontre entre les mondes du cirque et de l'eau. Il est joué pendant 2 ans au Cirque d'hiver avant de s'installer sous chapiteau dans le village de DisneyLand Paris.
  • 2003 : le spectacle sans eau Freedom, traite du sujet de l'esclavage et du racisme. Créé au Cirque d'Hiver-Bouglione, il s'agit de son premier spectacle sans eau qui sera joué en avant première au Sénégal[2].

Palmarès

  • Championne du monde 2015 (Kazan) catégorie Masters
  • 13 fois championne de France
  • 4 fois championne d'Europe
  • Médaille de bronze aux Mondiaux de Madrid
  • Finaliste des Jeux olympiques : 7e en 1984 et 4e en 1988.

Télévision

  • En 1981, elle est élue Miss Anjou à Chalonnes-sur-Loire[4] mais décide de ne pas participer à la finale Miss France 1982 pour préparer les championnats du Monde à Guayaquil en Équateur.
  • En 1984, elle joue dans le film de Patrick Schulmann, Aldo et Junior, aux cotés d'Aldo Maccione tiré de la BD Junior de G. Wolinski
  • À partir de 1987, elle va enchaîner les émissions Fort Boyard aux profits d'associations.
  • En 1996, elle joue dans l'épisode 20 de la série Jamais deux sans toi...t.
  • En 2013, elle fait partie du jury de la première saison de l'émission télévisée Splash : le grand plongeon.

Vie privée

En parallèle de sa carrière artistique, Muriel Hermine donne naissance à son premier fils Quentin le 23 janvier 1996, et à son second enfant Killian, le 12 septembre 2001 [réf. nécessaire].

Son fils Quentin étudiant au sein de l'école EPITECH étudies la programmation informatique. Muriel en profite pour promouvoir les compétences de son fils en lui donnant la responsabilité de la création de son application IOS.[5]

Notes et références

  1. Le défi d'être soi, (31 août 2013) - un récit guidé par l'envie de transmettre le fruit de son vécu.
  2. a et b Isabelle Morizet, Interview de Muriel Hermine dans l'émission Il n’y a pas qu’une vie dans la vie sur Europe 1, 31 mars 2013
  3. http://www.murielhermine.fr/competition.html
  4. https://www.youtube.com/watch?v=xEyaKjKouS8&index=3&list=PLq2c_p3ThUDdIqzjBvy5Pqb7s5uKuGeYD
  5. « Quentin Quennehen - Linkedin », sur linkedin.com

Lien externe