Mpumalanga

Mpumalanga
Carte interactive de la province
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Capitale Nelspruit
Premier ministre David Mabuza (ANC)
Démographie
Population 4 039 939 hab. (2011[1])
Densité 51 hab./km2
Géographie
Superficie 7 949 000 ha = 79 490 km2
Divers
Langues swati (30,8 %)
zoulou (26,4 %)
ndébélé (12,1 %)
sotho du Nord (10,8 %)
groupes ethniques Africains (92,4 %)
Blancs (6,5 %)
De couleur (0,2 %)
Asiatiques (0,2 %)
date de création 1994

Le Mpumalanga (anciennement appelée Eastern Transvaal de mai 1994 à aout 1995) est une province d'Afrique du Sud constituée en 1994 dans la région orientale de l'ancienne province du Transvaal. Son nom signifie « lieu où se lève le Soleil ».

La province est peuplée de 4.3 millions d'habitants en 2016 (est[2].).

Histoire antérieure à 1994

Article détaillé : Transvaal.

Histoire depuis 1994

En 1994, les quatre provinces d'Afrique du Sud sont redécoupées en neuf provinces.

La province historique du Transvaal elle-même est divisée en 4 nouvelles provinces dont le Transvaal de l'Est (Eastern Transvaal), qui devient le Mpumalanga le quand elle est rebaptisée par les autorités provinciales dominées par l'ANC.

Nelspruit est la capitale provinciale du Mpumalanga.

Elle intègre également sur son territoire plusieurs anciens bantoustans créées sous le régime d'apartheid.

Politique

En 1994, les premières élections provinciales dans l'Eastern Transvaal donnèrent une majorité écrasante à l'ANC, confirmée en 1999 et 2004.

L'opposition résiduelle est représentée par l'Alliance démocratique et le Front de la liberté.

Lors des élections municipales de 2006, l'ANC remporta 80,6 % des voix des résidents du Mpumalanga et la majorité dans les 17 municipalités locales et les trois districts de la province.

Démographie

Pilgrim's Rest au Transvaal (Mpumalanga).

Par couleur de peau :

  • Africains : 92,4 %
  • Blancs : 6,5 % (principalement des Afrikaners)
  • Asiatiques : 0,2 %
  • Métis : 0,2 %.

Par langues maternelles :

  • Swati : 30,8 %
  • Zoulou : 26,4 %
  • Ndébélé : 12,1 %
  • Sotho du Nord : 10,8 %
  • Tsonga : 10%
  • Autres : moins de 10 %.

Économie

Industrie minière

Auguste Roberts y découvre de l'or en 1883 ; des mines d'or en 2006 sont toujours en activité proches de la ville de Barberton[3].

Tourisme

Three Rondavels du Blyde River Canyon.

La province abrite quelques joyaux touristiques d'Afrique du Sud, au premier rang desquels le Parc national Kruger (du nom de l'ancien président du Transvaal), refuge de toute la faune du pays et un des plus grands parcs du monde.

On y trouve également le Blyde River Canyon, le village pittoresque de Pilgrim's Rest ainsi qu'une multitude de chutes d'eaux (Lisbon Falls, Mac-Mac Falls) et de paysages typiques des hauts plateaux (God's Window).

À l'instar de la province du Limpopo, les autorités provinciales envisagent d'africaniser ou réorthographier plus de 2500 noms de villes (Nelspruit, Lydenburg...) et lieux divers (fleuves, rues, montagnes...).

Liste des villes de la province de Mpumalanga

Région de l'Escarpement

Escarpement.
Lisbon Falls.

Région des plaines

Région du haut veld

Région du bas veld

Notes et références

  1. [1] Recensement 2011 (p.44 du doc et 53 du pdf)
  2. [2] Community Survey
  3. (en) « Barberton - Mpumalanga, South Africa », sur www.exploresouthafrica.net (consulté le 12 janvier 2018)

Liens externes