Mouvement des démocrates et écologistes pour une Martinique souveraine

Mouvement des démocrates et écologistes pour une Martinique souveraine
Image illustrative de l’article Mouvement des démocrates et écologistes pour une Martinique souveraine
Logotype officiel.
Présentation
Président Garcin Malsa
Fondation 1992
Positionnement Extrême gauche[1]
Idéologie Indépendantisme martiniquais[1]
Écologie[1]

Le Mouvement des démocrates et écologistes pour une Martinique souveraine (MODEMAS) est un parti politique martiniquais indépendantiste de gauche et écologiste fondé le par Garcin Malsa.

Mouvement des démocrates et écologistes pour une Martinique souveraine

Sommaire

Présentation

Son leader historique est Garcin Malsa, conseiller général de Sainte-Anne. Le MODEMAS compte un autre élu au conseil général, Marcellin Nadeau, conseiller général du Prêcheur et maire du Prêcheur.

Le 9 mars 2008, Marcellin Nadeau est élu maire du Prêcheur avec 673 voix soit 52,17 % des suffrages exprimés.

Garcin Malsa est du 20 mars 2008 au 31 mars 2011, le 2e vice-président du conseil général de la Martinique.

Marcellin Nadeau, conseiller général du Prêcheur, a été de 2008 à 2011, président de la commission Culture, Sports, Jeunesse et Tourisme du conseil général de la Martinique.

Le MODEMAS décide de ne présenter aucun candidat aux élections régionales de mars 2010[2].

Le 19 décembre 2010, le MODEMAS, le MIR[3] et d'autres militants nationalistes présentent officiellement la nouvelle carte nationale d'identité martiniquaise (en créole : kat lidantité nasyonal matinitjé). Bien que symbolique, cette carte d'identité martiniquaise est pour Garcin Malsa une contribution à la construction de la nation martiniquaise et un moyen d'affirmer son identité martiniquaise.

Le 31 mars 2011, Garcin Malsa et Marcellin Nadeau sont membres de la commission permanente du conseil général de la Martinique en tant qu'assesseurs.

En 2015, lors des premières élections territoriales, le MODEMAS constitue une coalition électorale avec le GRS et le CNCP. La liste Nou pèp la est conduite par Marcellin Nadeau, maire du Prêcheur et vice-président du MODEMAS[4]. Les têtes de la liste sont Marcellin Nadeau pour la section du Nord, Samuel Tavernier pour la section du Centre, Rita Bonheur, du GRS, présidente de l'Union des femmes de la Martinique pour la section de Fort-de-France et Suzy Singa pour la section du Sud[5]. Au premier tour, la liste obtient 7 653 voix, soit 6,34 %, mais ne peut se maintenir au second tour, ni fusionner avec une autre liste.

Notes et références

  1. a b et c Laurent de Boissieu, « Mouvement des Démocrates et des Écologistes pour une Martinique Souveraine (MODEMAS) », France Politique,‎ (lire en ligne).
  2. Pourquoi le Modemas n’a aucun candidat aux élections régionales 2010 sur le site Politique publiques
  3. « Mouvement International pour les Réparations »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), mouvement présidé par Garcin Malsa
  4. « Marcellin Nadeau, candidat à la Collectivité territoriale de Martinique, tête de liste du Rassemblement citoyen solidaire (Modemas, GRS et CNCP) : « Un projet alternatif pour la Martinique! » », sur martinique.franceantilles.fr, France-Antilles, (consulté le 16 février 2018)
  5. « CTM : La liste « Nou Pep La » enfin dévoilée », sur people-bokay.com, People Bò Kai, (consulté le 16 février 2018)

Voir aussi

Article connexe