Moustache Bikes

Moustache Bikes

Cycle Me

illustration de Moustache Bikes

Création 24 août 2011
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Capavenir
Direction Moustache Invest Holding

représenté par Emmanuel Antonot

Activité Fabrication de motocycles
SIREN 533 727 111
Site web moustachebikes.com

Chiffre d'affaires Comptes non disponibles

Moustache Bikes est une marque française de vélos à assistance électrique (VAE) de la société Cycle Me, installée dans les Vosges depuis .

Concept

L'entreprise vosgienne Cycle Me conçoit et assemble des vélos à assistance électrique haut de gamme sous la marque Moustache Bikes. Ce nom fait référence au guidon en forme de moustache en guidon du début du XXe. Les vélos Moustache Bikes se distinguent par le design des cadres[1],[2],[3] , par leur solidité, leur fiabilité et par le soin apporté à la finition. Le prix de vente est par conséquent élevé[4].

Dès l'origine, une vaste gamme de modèles sont proposés pour différents usages : vélos urbains, mais aussi vélos tout chemin, vélos tout terrain, tandems[5] et plus tard vélos cargos[4].

Les robustes cadres métalliques sont majoritairement importés de Taïwan[4] même si un cadre en bois a également été testé[6]. Tous les modèles intègrent des batteries et un moteur électrique de l'équipementier allemand Bosch[4].

Ces vélos, distribués d'abord de façon exclusive par une centaine de magasins spécialisés indépendants en France et une centaine en Europe (Angleterre, Allemagne et Benelux)[1] sont, en , expédiés auprès de 500 revendeurs dans le monde entier. 45 % de la production est exportée [4] .

Historique

L'entreprise Cycle Me est créée en par Emmanuel Antonot et Grégory Sand, à Golbey dans l'agglomération spinalienne[1],[7]. Emmanuel Antonot a travaillé précédemment pour les cycles Lapierre, l'un des plus anciens fabricants de bicyclettes en Europe[8].

La formule initiale rencontre rapidement le succès. Les ventes passent de 1 500 exemplaires en à 3 000 dès et bénéficient depuis du développement du marché du vélo à assistance électrique[1]. En , le FCPR Initiative et Finance annonce son entrée dans le capital[9]. Pour autant, la PME vosgienne entend conserver son indépendance [4].

En , l'usine d'assemblage s'installe à Thaon-les-Vosges : la nouvelle chaîne de montage est prévue pour produire 100 000 vélos par an. L'atelier de montage peut assembler 200 vélos par jour. Le catalogue propose 70 modèles et l'équipe recherche et développement est capable de concevoir un nouveau prototype en 10 jours. L'entreprise emploie une centaine de salariés et le chiffre d'affaires avoisine 70 000 000  en [4].

Notes et références

  1. a b c et d Pascal Ambrosi, « Moustache Bikes accélère », Les Échos,‎ (lire en ligne).
  2. Laura Makary, « Grégory Sand et Emmanuel Antonot (Moustache Bikes) : ils ont créé la Rolls du vélo électrique », Capital,‎ (lire en ligne).
  3. Séverine Fontaine, « Les VTT électriques de Moustache Bikes, imaginés par Philippe Starck », sur industrie-techno.com, (consulté le 10 novembre 2019)
  4. a b c d e f et g Christophe Alix, « Vélo électrique : Moustache Bikes, imagination d'Epinal », Libération,‎ 12-13 octobre 2019, p. 3 (ISSN 0335-1793, lire en ligne)
  5. « Moustache 2017 encore plus haut... », sur Actu du VTT, (consulté le 24 septembre 2016).
  6. AFP, « Un prototype de vélo électrique en bois testé dans les Vosges », L'Express,‎ (lire en ligne).
  7. Julien Bénéteau, « Moustache, des vélos électriques au poil », Le Républicain lorrain,‎ (lire en ligne).
  8. Florence Bauchard, « Le vélo électrique à la conquête des rues », Les Échos,‎ (lire en ligne).
  9. « Moustache Bikes s’ouvre à Initiative & Finance », Les Échos,‎ (lire en ligne).

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel