Morge (affluent de l'Isère)

Morge
Confluent de la Morge (à gauche) et de la Brassière du Rebassat (à droite).
Confluent de la Morge (à gauche) et de la Brassière du Rebassat (à droite).
Caractéristiques
Longueur 27,2 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen ?
Organisme gestionnaire EPTB Isère
Régime nivo-pluvial
Cours
Source dans les marais
· Localisation Saint-Aupre
· Coordonnées 45° 25′ 31″ N, 5° 40′ 09″ E
Confluence Isère par le canal de la Morge
· Localisation Tullins
· Coordonnées 45° 17′ 23″ N, 5° 31′ 40″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Isère
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Saint-Aupre, Saint-Étienne-de-Crossey, Coublevie, Voiron, Saint-Jean-de-Moirans, Moirans

Sources : SANDRE:W31-0400, Géoportail

La Morge est une rivière du sud-est de la France, dans le département de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes et un affluent de l'Isère, donc un sous-affluent du Rhône. C'est un cours d'eau de première catégorie[2].

Géographie

De 27,2 km de longueur[1], la Morge prend sa source dans les marais de Saint-Aupre à l'altitude de 650 mètres environ. Elle traverse des gorges taillées dans les anciennes moraines glaciaires de l'ancien glacier de Grésivaudan, sous la montagne de Vouise située sur la commune de Voiron. Elle traverse ensuite la ville de Voiron, puis de Moirans, et traverse la plaine de l'Isère où elle reçoit l'eau de ses affluents. elle se jette dans l'Isère au niveau de Saint-Quentin sur Isère, à l'altitude de 180 mètres.

Principaux affluents

  • le Brassière du rebassat : 7,8 km
  • le Pommarin : 5 km
  • la Mayenne : 3,9 km
  • la Fure : 25 km

Départements et principales villes traversés

Hydrologie

La Morge a un caractère torrentiel, c'est-à-dire qu'elle peut rapidement changer de débit et provoquer des crues-éclair importantes. Ainsi de nombreuses inondations ont dévasté Voiron et Moirans à la fin du XIXe siècle[3]. D'autres inondations, moins importantes mais plus nombreuses, ont également eu lieu.

L'organisme gestionnaire est le "Syndicat Intercommunal Morge et affluents"[1], basé à Moirans.

Canal de la Morge

Canal de la Morge
Caractéristiques
Longueur 8,1 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen ?
Cours
Source le Port
· Localisation Tullins
· Altitude 186 m
Confluence Isère
· Localisation Poliénas
· Altitude 182 m
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
département Isère
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Tullins, Saint-Quentin-sur-Isère, Poliénas

À partir de Tullins, la Morge est déviée et longe l'Isère sur 8 km. Le canal de la Morge reçoit la Fure en rive droite et conflue avec l'Isère à Poliénas.

Divers

La Morge a permis le développement industriel des communes traversées, grâce à son débit et sa vitesse d'écoulement. Ainsi de nombreuses papeteries et usines textiles ont été créées au XIXe siècle. Elles ont aujourd'hui disparu.

La Morge était régulièrement polluée par les usines à l'époque industrielle. Aujourd'hui, la principale pollution est due aux déchets des riverains incivilisés ainsi qu'aux crues qui emportent tout sur leur passage. Une fois par an, la commune de Moirans opère au nettoyage de ses berges, véritable écosystème abritant des poissons comme la truite, ou le barbeau.

Un important dispositif de digues et de bassin de contrôle est mis en place dans la plaine de l'Isère, afin de prévoir des crues qui inonderaient les habitations dans cette même plaine, dans les lieux-dits les Îles.

La Morge sert d'irrigation pour les agriculteurs et les particuliers disposant du droit de pompage en bordure de propriété.

Voir aussi

Notes et références

  1. a, b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - La Morge (W31-0400) » (consulté le 26 août 2013)
  2. « AAPPMA de l'Isère », sur www.peche-isere.com (consulté le 26 août 2013)
  3. « la grande crue de la Morge à Voiron », sur www.voiron.fr (consulté le 26 août 2013)