Mordechai Gifter

Mordechai Gifter
Biographie
Naissance
Décès
(à 85 ans)
Cleveland
Sépulture
Nationalité
Activité

Mordechai (Max) Gifter (15 octobre 1915, Portsmouth, Virginie-18 janvier 2001, Cleveland, Ohio) est un rabbin américain, Rosh Yeshiva de la Yechiva de Telz à Cleveland, dans l'Ohio, un des leaders du judaïsme orthodoxe de la fin du XXe siècle.

Éléments biographiques

Mordechai (Max) Gifter est né le 15 octobre 1915 à Portsmouth en Virginie[1],[2]. Il est le fils de Yisrael Gifter et de Matla (May) Gifter.

Il passe sa jeunesse à Baltimore, dans le Maryland, où son père tient une épicerie.

À Baltimore "Max" va à l'école publique et suit des cours de judaïsme après ses classes.

Université Yeshiva de New York

Mordechai Gifter étudie au Rabbi Isaac Elchonon Theological Seminary de Université Yeshiva à New York, sous la direction du rabbin Moshe Aaron Poleyeff et du rabbin Moshe Soloveitchik. L'oncle de Moredechai Gifter, le Docteur Samuel Saar est le doyen du séminaire.

En Lituanie

Le Dr. Saar suggère à Mordechai Gifter de faire un séjour en Lituanie, à la Yechiva de Telshe. Il suit ce conseil en 1932. Il devient proche du doyen de la yechiva, le rabbin Zalman Bloch, et se fiance avec sa fille.

Avant son mariage, en 1939, Mordechai Gifter rentre aux États-Unis, pour voir ses parents à Baltimore. Il pense alors retourner en Lituanie pour se marier et continuer ses études.

La situation en Europe devient dangereuse et Mordechai Gifter décide de faire venir sa fiancée et sa famille aux États-Unis. Elle seule vient, et le mariage a lieu à Baltimore.

Baltimore

À Baltimore, Mordechai Gifter devient le rabbin de la Synagogue Nusach Ari. Il enseigne également à la Yechiva Ner Yisroel, dirigée par le rabbin Yaakov Yitzchok Ruderman.

Waterbury, au Connecticut

En 1941, Mordechai Gifter devient rabbin à Waterbury, au Connecticut.

Cleveland, en Ohio

En 1941, Mordechai Gifter s'établit à Cleveland dans l'Ohio, où il enseigne au Rabbinical College of Telshe, successeur de la Yechiva de Telshe en Lituanie détruite par les nazis et les miliciens lituanéens.

En 1964, Mordechai Gifter devient, avec le rabbin Boruch Sorotzkin, le Doyen de la Yechiva.

Kiryat-Yéarim (Telz-Stone)

Retour à Cleveland

Pensées

  • Mordechai Gifter rejette l'expression d'orthodoxe, d'origine grecque, pour le judaïsme, il opte de se définir comme un Juif de la Torah (Torah Jew, en anglais)[3].

Œuvres

  • En hébreu :
    • Pirkei Torah, commentaires sur la Torah
    • Hirhurei Teshuva, commentyaires sur les Lois du Repentir de Maïmonide
    • Pitei Mincha, commentaires sur le Minchas Chinuch
    • Pirkey Iyun, commentaires sur le Traité du Talmud, Makkot
    • Pirkei Moed, commentaires sur les Fêtes
  • En anglais :
    • Torah Perspectives
    • Pirkei Torah, commentaires sur la Torah

Bibliographie

  • (en) Yechiel Spero (Rabbi). Rav Gifter. The Vision, Time and Impact of an American-born Gadol. ArtScroll: New York, 2011. (ISBN 1422610977), (ISBN 9781422610978)[4],[5]

Notes et références

  1. Voir, (en) Rabbi Avrohom Birnbaum. Rav Mordechai Gifter Zt"l, on his Tenth Yahrzeit, 23 Teves. (Interview with Rav Yaakov Reisman, rov of Agudas Yisroel of Long Island, son-in-law of Rav Gifter. Yated.
  2. Voir, (en) Rav Mordechai Gifter - An American Legend That Doesn't Get Away. Revach L'Neshama.
  3. Voir, (en) Rav Mordechai Gifter: "Diversity in Orthodoxy" And The Greatness of MaRan Harav Schach. Video. YouTube. Il déclare: Je ne suis pas un Juif orthodoxe. Je suis un Juif de la Torah. Depuis des années et des années, j'ai dit et j'ai redit que ce terme grec d'orthodoxe ne définit pas bien ce que nous les Juifs de la Torah croyons.
  4. Voir, (en) Rabbi Yechiel Spero. Rav Gifter. The Vision, Time and Impact of an American-born Gadol.
  5. Voir, (en) Rav Gifter-ArtScroll.

Annexes

Articles connexes

Liens externes