Montpelier

Montpelier
Montpelier vermont state house 20.jpg
Nom officiel
(en) Montpelier
Nom local
(en) Montpelier
Géographie
Pays
État
Comté
Capitale de
Superficie
26,54 km2
Altitude
182 m
Coordonnées
44° 15′ 57″ N, 72° 34′ 18″ O
Washington County Vermont Incorporated and Unincorporated areas Montpelier highlighted.svg
Démographie
Population
7 855 hab.
Densité
295,9 hab./km2
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
John Hollar (en)
Histoire
Fondation
Identifiants
Code FIPS
50-46000
GNIS
Indicatif téléphonique
802
Site web
www.montpelier-vt.org

La ville de Montpelier (en anglais [mɒntˈpiːliər]) est la capitale de l’État du Vermont, aux États-Unis. Avec 7 855 habitants lors du recensement de 2010, c'est la capitale d’État des États-Unis la moins peuplée et la cinquième ville de l'État par la population.

Montpelier a été choisie comme capitale du Vermont pour sa position centrale, au confluent de deux rivières.

Histoire

Vue de la ville à vol d'oiseau, vers 1912.

Officiellement reconnue par l'Assemblée générale du Vermont du , la ville a été confiée à Timothée Bigelow et 58 autres. La première colonie permanente s'est établie en , lorsque le colonel Jacob Davis et le général Davis Parley sont arrivés de Charlton . Le général Parley arpenta les terrains, tandis que le colonel Davis défricha la forêt et construisit une grande maison en bois, située sur la rive ouest de la branche nord de la rivière Winooski. Sa famille déménagea dans l'hiver suivant.

C'est le colonel Davis qui choisit le nom de « Montpelier », du nom de la ville de Montpellier en France dans l'Hérault[1]. À cette époque, il y avait un engouement général pour ce qui était d'origine française, à la suite de l'aide du pays pendant la Révolution américaine. La colonie s'est développée rapidement et, en 1791, la population a atteint le nombre de 117 habitants.

En 1825, le marquis de Lafayette visita Montpelier lors d'une tournée triomphale en Amérique, 50 ans après la guerre d'Indépendance.

La ville se développa en centre de fabrication, en particulier après que la ligne de chemin de fer Central Vermont Railway a ouvert à Montpelier le - la même année que « East Montpelier » a commencé à se développer indépendamment comme une ville à part entière. Les chutes de la rivière Winooski fournissaient de l'énergie hydraulique pour les usines. Il y avait une fonderie de fer.

Aujourd'hui, l'administration, l'enseignement supérieur, les assurances et le tourisme constituent les activités principales de la ville. Le Musée d'histoire du Vermont, installé dans le pavillon par la « Vermont Historical Society », est une attraction renommée.

Localisation

La ville est située à 350 m d'altitude, dans une vallée des montagnes Vertes. Cette partie des Appalaches était appelée Vert Mont par les colons français, d'où le nom de l'État.

Montpelier a été choisie comme capitale du Vermont pour sa position centrale, au confluent de deux rivières. Mise à part l'activité tertiaire liée à ce rôle, l'économie de Montpelier est étroitement liée à d'importantes carrières de granit.

Elle a été élue parmi les 50 Best Places to Live + Play qui sélectionne les villes les plus agréables aux États-Unis par le National Geographic en 2007[2].

Population

Historique des recensements
Ann. Pop.  %±
1800 890
1810 1 877 110,9 %
1820 2 308 23,0 %
1830 1 193 -48,3 %
1840 3 725 212,2 %
1850 2 310 -38,0 %
1860 2 411 4,4 %
1870 3 023 25,4 %
1880 3 219 6,5 %
1890 4 160 29,2 %
1900 6 266 50,6 %
1910 7 856 25,4 %
1920 7 125 -9,3 %
1930 7 837 10,0 %
1940 8 006 2,2 %
1950 8 559 6,9 %
1960 8 782 2,6 %
1970 8 609 -2,0 %
1980 8 241 -4,3 %
1990 8 247 0,1 %
2000 8 035 -2,6 %
2010 7 855 -2,2 %

Selon le recensement de 2000 du Bureau du recensement des États-Unis, il y a 8035 habitants dans la ville, 3739 ménages et 1940 familles. Sa densité de population est de 302,7 hab/km². 96,55 % de la population s'est identifiée comme blanche, 0,65 % afro-américaine, 0,24 % amérindienne, 0,82 % d'origine asiatique, 0,01 % originaire des îles du Pacifique, 0,39 % d'un autre groupe ethnique, 1,34 % de deux ou plus groupes ethniques. 1,41 % de la population est hispanique (notion qui ne préjuge d'aucun groupe ethnique).

Parmi les 3 739 foyers, 26 % comptaient un ou des enfants de moins de 18 ans, 38,5 % étaient des couples mariés vivant ensemble, 10,1 % avaient un chef de famille féminin sans mari, et 48,1 % étaient des foyers non familiaux. 39,4 % des foyers étaient constitués d'un individu vivant seul et 13,1 % d'un individu seul de 65 ans ou plus. Le nombre moyen de personnes par foyer était de 2,09 et la famille moyenne comptait 2,84 membres.

De toute la population de la ville, 21,3 % avaient moins de 18 ans, 8,6 % avaient entre 18 et 24 ans, 28,2 % entre 25 et 44 ans, 27,1 % entre 45 et 64 ans, et 14,9 % 65 ans et plus. L'âge médian était de 40 ans. Pour environ 100 femmes il y avait 84,2 hommes. Pour 100 femmes de 18 ans et plus, il y avait 82 hommes.

Composition de la population en % (2010)[3],[4]
Groupe Montpelier Drapeau du Vermont Vermont Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 93,7 95,3 72,4
Métis 2,3 1,7 2,9
Asiatiques 2,2 1,3 4,8
Afro-Américains 1,0 1,0 12,6
Autres 0,5 0,4 6,2
Amérindiens 0,3 0,4 0,9
Total 100 100 100
Hispaniques et Latino-Américains 2,1 1,5 17,37

Selon l'American Community Survey, pour la période 2011-2015, 94,26 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler l'anglais à la maison, 1,83 % le serbo-croate, 0,94 % le français et 4,80 % une autre langue[5].

Transports

Montpelier est une des villes les plus accessibles du Vermont grâce au positionnement voulu par les fondateurs, au centre géographique de l'État.

Routes

La ville est située sur la interstate 89. L'U.S. Route 2 et la Vermont Route 12  sont les deux autres principales routes traversant Montpelier. La I-89 et l'U.S. 2 assurent un lien direct vers Burlington et la peuplée vallée du lac Champlain au nord-ouest de l'État. La U.S. Route 302 a son terminus ouest à Montpelier, connectant la ville à la ville voisine de Barre.

Rail

Amtrak, la société nationale de chemins de fer, assure des services quotidiens à la gare de Montpelier dans la ville voisine de Berlin, sur le trajet surnommé la "Vermonter", qui fait la liaison entre Saint Albans et Washington.

Bus

Les compagnies de bus Greyhound Lines et Megabus desservent Montpelier. La Green Mountain Transit  (GMT) gère un réseau de bus locaux dans les environs avec des arrêts à Montpelier, Barre, Waterbury , le Capitole de l'État du Vermont, l'usine Ben & Jerry's et le centre commercial de Berlin. La GMTA et sa compagnie sœur à Burlington, la Chittenden County Transportation Authority  (CCTA), gèrent des bus de liaison avec des arrêts à Montpelier, Berlington, Richmond et Waterbury .

Taxi

Quelques petites compagnies de taxi locales desservent les environs.

Aérien

Les voyageurs circulant en vol privé peuvent utiliser l'aéroport d'État Edward F. Knapp de Berlin pour accéder à Montpelier. L'aéroport international de Burlington dans le comté de Chittenden est le plus proche à assurer des vols commerciaux, à 56 kilomètres au nord ouest de Montpelier.

Monuments

  • La galerie d'art Thomas W. Wood
  • Le cimetière Green Mount pour ses sculptures
  • Le parc et la tour John E. Hubbard
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Sports

Les Vermont Mountaineers  du New England Collegiate Baseball League  jouent au Montpelier Recreation Field .

En 2017, la ville et le club de football de Montpellier, en France, ont annoncé qu'ils offriraient à la ville de Montpelier, Vermont, un lot de maillots imprimés, par erreur, avec un seul « L »[6].

Personnalités liées à la ville

Références

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Montpelier.


  1. Gilles Biassette, « Montpelier, capitale champêtre de l’Amérique », sur la-croix.com, (consulté le 12 mai 2017).
  2. (en) « Best Places to Live and Play '07 - National Geographic Adventure Magazine », sur www.nationalgeographic.com, (consulté le 20 mars 2016).
  3. (en) « Population of Vermont - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 2 mars 2016).
  4. (en) « Montpelier, VT Population - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com (consulté le 2 mars 2016).
  5. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 20 mars 2017).
  6. « Montpellier : Les maillots mal orthographiés seront offerts à... Montpelier aux Etats-Unis », sur www.20minutes.fr (consulté le 12 septembre 2017).

Liens externes