Montbouton

Montbouton
Montbouton
Photo de l'église Saint-Léger.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Belfort
Intercommunalité Communauté de communes du Sud Territoire
Maire
Mandat
Gilles Perrin
2020-2026
Code postal 90500
Code commune 90070
Démographie
Gentilé Montboutonnais
Population
municipale
404 hab. (2018 en augmentation de 0,5 % par rapport à 2013)
Densité 144 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 28′ 25″ nord, 6° 55′ 04″ est
Altitude Min. 420 m
Max. 583 m
Superficie 2,81 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Beaucourt
(banlieue)
Aire d'attraction Montbéliard
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Delle
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Montbouton
Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort
Voir sur la carte topographique du Territoire de Belfort
City locator 14.svg
Montbouton
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montbouton
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montbouton

Montbouton est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté. Ses habitants sont appelés les Montboutonnais.

La commune est administrativement rattachée au canton de Delle.

Géographie

Le village s'est développé à 500 m d'altitude sur une colline située en bordure du plateau calcaire jurassique qui domine l'extrême sud du département.

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Montbouton
Dasle
(Doubs)
Beaucourt
Montbouton Saint-Dizier-l'Évêque
Vandoncourt
(Doubs)
Croix

Urbanisme

Typologie

Montbouton est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3]. Elle appartient à l'unité urbaine de Beaucourt, une agglomération inter-départementale regroupant 4 communes[4] et 8 464 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue[5],[6].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Montbéliard dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 137 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[7],[8].

Toponymie

Le nom Montbouton semble venir des termes mons et Betto(n) (altération de Berht), lui donnant la signification de "mont de Betto" ou "montagne de Betto" ; Betto étant un nom d'homme germanique qui se retrouve très distinctement dans d'autres noms de communes du terroir Bethoncourt (25), Bethonvillers (90), Bethune pareillement, située plus loin[9].

Mûnpetûn et Mûnpetûn (1303), Montebetone (1331), Montebetone et Monbetun (1317), Munbattun (1394), Mont Bouton (1793), Monbouton (1801).

Histoire

Monuments aux morts.

Munpetun est cité en 1303 dans un état des possessions du duc d'Autriche, landgrave d'Alsace. Le village possédait alors une chapelle.

L'église, dédiée à saint Léger, est reconstruite en 1714 ; le village ayant été ravagé au siècle précédent par les Suédois. L'influence de la paroisse dépassait alors les limites du territoire du village et drainait les catholiques minoritaires des villages voisins à majorité protestante (Beaucourt, par exemple). L'église actuelle date des années 1860.

Politique et administration

Mairie.

La mairie est très réputée à Montbouton, elle est le véritable symbole du village faute de bâtiments historiques.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1935 1947 Contesse    
mars 1947 1965 Albert Margerin    
mars 1965 1971 Eugène Bornèque    
mars 1971 1995 Hubert Mouhat    
mars 1995 2014 Xavier Domon    
mars 2014 2020 Jacques Deas    
juin 2020 En cours Gilles Perrin    

Population et société

Démographie

Stimulée par la proximité de Beaucourt et de son activité industrielle, la population du village s'est développée au XIXe siècle pour passer de 173 à 488 habitants en cent ans. En 1999 elle était de 438 habitants.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[11].

En 2018, la commune comptait 404 habitants[Note 3], en augmentation de 0,5 % par rapport à 2013 (Territoire de Belfort : −1,71 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
168160199224278302311316342
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
374356385359527469504510523
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
488464415437398352314320328
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
402405396376427438414410403
2018 - - - - - - - -
404--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement

Ecole Paul-Egger
  • École primaire Paul-Egger [14]

L'école maternelle se situe à Vandoncourt et le collège à Beaucourt.

Santé

Personnalités liées à la commune

Économie

Lieux et Monuments

Bibliothèque de Montbouton.
Fontaine Saint-Léger.
  • Église Saint-Léger.
  • Fontaine Saint-Léger : des actes de 1723 et de 1731 traitent de l'usufruit d'une source ou d'une fontaine placée à cet endroit, mais la date portée sur l'arc en plein centre de l'édifice actuel atteste d'un aménagement postérieur. Selon une légende, l'eau acheminée par des bassins et chéneaux couverts de dalles, possède un pouvoir curatif pour les yeux.

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 5 avril 2021).
  2. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 5 avril 2021).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 5 avril 2021).
  4. « Unité urbaine 2020 de Beaucourt », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 5 avril 2021).
  5. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 5 avril 2021).
  6. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 5 avril 2021).
  7. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Montbéliard », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le 5 avril 2021).
  8. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 5 avril 2021).
  9. http://www.cc-sud-territoire.fr/presentation/commune/montbouton.htm
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  14. http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-montbouton.html