Monitor-E

Monitor-E
Données générales
Organisation NTs OMZ[1]
Constructeur GKNPZ Khrounitchev[2]
Domaine Observation de la Terre
Type de mission Orbiteur
Statut Retiré
Lancement 26 août 2005 à 18:34 UTC[3] depuis Plesetsk Site 133/3[2]
Lanceur Rokot-KM[2]
Fin de mission 21 janvier 2008[1],[4]
Durée de vie Prévue : 5 ans
Effective : 2 ans, 4 mois, 25 jours
Identifiant COSPAR 2005-032A
Site http://eng.ntsomz.ru/ks_dzz/satellites/monitor_E
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 750 kg[2]
Plateforme Yakhta [2]
Source d'énergie Panneaux solaires
Orbite terrestre basse
Orbite Orbite héliosynchrone
Périgée 524 km
Apogée 544 km
Période 95.3 min
Inclinaison 97.6°
Excentricité 0.00145
Principaux instruments
PSA Imageur panchromatique (Gamma-L)
RDSA Imageur multispectral (Gamma-C)

Monitor-E (en russe : Монитор-Э) est le premier satellite russe d'une nouvelle flotte de petits satellites d'observation de la Terre, désormais annulée. Il a été lancé le 26 août 2005 à 18h34 UTC depuis le cosmodrome de Plesetsk et placé sur une orbite héliosynchrone de 524 x 544 km.

Caractéristiques

Monitor-E dispose d'un ensemble de dispositifs de détection à distance. Ils sont destinés à réaliser des cartes de la surface de la Terre, utilisées pour la surveillance écologique et la cartographie de caractéristiques géologiques. Il a été construit par GKNPZ Khrounitchev.

  • Capteurs :
    • 8 m panchromatique (0.51-0.85 µm), largeur de bande d'au moins 90 km
    • 20-40 m multispectral (0.54-0.59/0.63-0.68/0.79-0.90 µm), largeur de bande d'au moins 160 km
  • Capacité de stockage: 2 × 200 gigabits
  • Vitesses de transmission de 15.36/61.44/122.88 Mbit/s
  • Altitude : 524 × 544 km
  • Inclinaison orbitale : 97.6°, orbite héliosynchrone
  • Durée de vie prévue : 5 ans
  • Précision d'orientation : 0.1 degrés
  • Précision de stabilisation : 0.001 degrés/s
  • Consommation quotidienne moyenne d'énergie : 450 W
  • Masse : 750 kg

Problèmes de communication

Après le lancement, les communications avec Monitor-E étaient initialement difficiles à établir, mais quelques heures plus tard, le contact et le contrôle ont été établis avec succès[5]. Le 19 octobre 2005, de nouveaux problèmes sont apparus mais les communications ont ensuite été rétablies et des photographies des deux caméras ont été publiées le 30 novembre 2005.

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Monitor-E » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b « Monitor-E Spacecraft », NTs OMZ (consulté le 29 décembre 2016)
  2. a b c d et e « Monitor-E », Gunter's Space Page, (consulté le 29 décembre 2016)
  3. « Monitor-E: Orbit », National Space Science Data Center, NASA (consulté le 29 décembre 2016)
  4. A Dictionary of Geology and Earth Sciences, Oxford University Press, (ISBN 978-0-19-965306-5, lire en ligne), p. 382
  5. Tariq Malik, « Russia Regains Control of Newly Launched Monitor-E Satellite », Space.com,‎ (lire en ligne)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Monitor-E site by NTs OMZ