Moingt

Moingt
Ancienne mairie.
Ancienne mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Montbrison
Statut Commune jusqu'en 1972
Commune associée de 1973 à 2012
Code commune 42144
Géographie
Coordonnées 45° 35′ 34″ nord, 4° 04′ 29″ est
Historique
Date de fusion 1/1/1973
Commune(s) d’intégration Montbrison
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte administrative de la Loire
City locator 15.svg
Moingt

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 15.svg
Moingt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Moingt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Moingt

Moingt est une ancienne commune française de la Loire devenue commune associée à Montbrison en 1973. Ces deux communes ont totalement fusionné en 2013[1].

Géographie

Moingt est située près du Moingt, affluent du Vizezy, sur l'ancienne route de Feurs à Rodez[2].

Toponymie

Histoire

Cette localité est connue dans l'antiquité sous le nom de Aquæ Segetæ, station thermale gallo-romaine[3]. Elle possède des thermes, un théâtre, un lieu de culte et des bâtiments publics et privés.

Devenue Mondonium au Moyen Âge, c'est, au XIIe siècle, un bourg fortifié, mentionné comme castrum en 1223[4] dont subsiste une tour. Elle est capitale du comté, avec plusieurs églises dont l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste détruite au XIXe siècle, un hôpital et un château donné par le compte du Forez, Guy IV, au chapitre de l´église Notre-Dame de Montbrison. Une maladrerie est construite en 1140. Au XVIIIe siècle, Moingt est une paroisse et une seigneurie.

En 1837 le conseil municipal de Montbrison demande que Moingt et Savigneux soient rattachées à Montbrison. Une nouvelle demande en 1946 est refusée par la population de Moingt. C'est finalement en 1973 que Moingt est associée à Montbrison[3]. En 2013, elle fusionne avec sa voisine[1] qui s'est largement plus développée que Moingt.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1971 1972      
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
530 559 513 611 655 701 736 869 944
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
862 939 1 012 1 015 1 044 1 089 1 268 1 208 1 163
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 211 1 126 1 156 1 253 1 295 1 328 1 365 1 423 1 530
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini[6])


Lieux et monuments

L'église Saint-Julien d'Antioche

Elle est mentionnée en 1096 dans les chartes du Forez. C'est d'abord une église avec porche d'époque mérovingienne puis avec une abside semi-circulaire carolingienne. Au XIe siècle, on a une église romane avec un haut clocher barlong. La chambre des cloches date du XIIe siècle. Elle a subi des transformations importantes au XVIe siècle avec le remplacement des absidioles par une chapelle. Une nouvelle façade et une voûte en plein-cintre sont réalisés au XIXe siècle[7].

Elle est inscrite à l'inventaire des monuments historiques depuis le [8].

La chapelle Sainte-Eugénie

C'est la chapelle d'un ancien prieuré. Elle est classée à l'inventaire des monuments historiques le [9].

Article détaillé : Chapelle Sainte-Eugénie de Moingt.

Le théâtre gallo-romain

C'est un théâtre mixte antique ruiné construit au Ier siècle. Le site est classé monument historique le 10 décembre 1981[10].

Article détaillé : Théâtre gallo-romain de Moingt.

L'enceinte médiévale

Il en subsiste une tour et une porte dont les parties les plus anciennes sont du XIIIe siècle. Leur aspect actuel date de la fin du XIXe siècle. L'enceinte est inscrite à l'inventaire des monuments historiques le 23 novembre 1982[11].

Notes et références

  1. a et b « Commune de Moingt (42144) − COG | Insee », sur www.insee.fr (consulté le 9 mars 2017)
  2. Monique Le Nézet-Célestin, « Montbrison-Moingt », ADLFI. Archéologie de la France - Informations. une revue Gallia,‎ (ISSN 2114-0502, DOI 10.4000/adlfi.3376, lire en ligne)
  3. a et b Conseil général de la Loire, « Présentation de la commune de Moingt (associée à Montbrison) », sur patrimoine.rhonealpes.fr, (consulté le 20 mars 2017)
  4. Olivier Fundakowska, « Recherche d´archives sur le vieux bourg de Moingt », Service Régional d'Archéologie Rhône-Alpes,‎ , Annexes (lire en ligne)
  5. « Moingt - Notice Communale », sur cassini.ehess.fr (consulté le 25 avril 2017)
  6. Notice no IA42001313, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. « Église de Moingt », notice no PA00117522, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Chapelle Sainte-Eugénie, à Moingt », notice no PA00117518, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Théâtre mixte gallo-romain », notice no PA00117531, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Enceinte », notice no PA00117524, base Mérimée, ministère français de la Culture