Mohamed-Chérif Férjani

Mohamed-Chérif Férjani

محمد شريف فرجاني

Naissance (65-66 ans)
Nationalité tunisienne
Profession
Activité principale
Universitaire

Mohamed-Chérif Férjani (arabe : محمد شريف فرجاني), né en 1951, est un politologue, islamologue et universitaire tunisien installé en France.

Biographie

Professeur de science politique à l’université de Lyon, il est chercheur au Groupe de recherches et d'études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO), à la Maison de l'Orient et de la Méditerranée, au Centre national de la recherche scientifique et à l'Institut de recherche sur le Maghreb contemporain[1].

Directeur du département d’études arabes à l’université Lumière-Lyon-II entre 1996 et 1997 et du GREMMO entre 2004 et 2007, il est membre du conseil scientifique international du World Congress of Middle Eastern Studies à Barcelone, du comité de pilotage de l’Institut supérieur d’étude du religieux et de la laïcité et du comité scientifique de revues comme Prologues, la Revue maghrébine des livres et Alpha[1].

Ses travaux traitent l'histoire des idées politiques dans le monde arabe, le rapport entre la politique et le religieux dans le champ islamique et les rapports entre savoir et pouvoir[2].

En 2009, il obtient le prix du Grand Atlas au Maroc pour la version espagnole de son livre Le Politique et le religieux dans le champ islamique[3].

Activité politique

Au cours de son parcours à l'université de Tunis au début des années 1970, il adhère au mouvement marxiste-léniniste Perspectives, relayé par l'organisation clandestine El Amal Ettounsi (L'Ouvrier tunisien)[4]. Il est condamné à six ans de prison en 1975. Relaxé en 1980, il part en France pour poursuivre ses études et s'y installer définitivement. Il est également l'un des fondateurs de la section tunisienne d'Amnesty International[1].

Publications

  • Islamisme, laïcité et droits de l'homme, éd. L'Harmattan, Paris, 1991 ; rééd. Amal, Tunis, 2012
  • Les Voies de l’islam : approche laïque des faits islamiques, éd. Cerf, Besançon-Paris, 1996
  • Le Politique et le religieux dans le champ islamique, éd. Fayard, Paris, 2005[5]
  • Prison et liberté, éd. Mots passants, Tunis, 2014[6]
  • Religion et démocratisation en Méditerranée [sous la dir. de], éd. Nirvana, Tunis, 2016[7]
  • (ar) De la laïcisation et de la laïcité dans l'espace arabo-musulman, éd. Dar Tanwir, Beyrouth, 2017[8]

Notes et références

  1. a, b et c « Ferjani Chérif », sur gremmo.mom.fr (consulté le 29 août 2016)
  2. « Mohamed-Chérif Ferjani », sur fayard.fr (consulté le 29 août 2016)
  3. « IRMC : présentation d'ouvrages de l'auteur Mohamed-Chérif Ferjani », sur institutfrancais-tunisie.com, (consulté le 29 août 2016)
  4. Salma Bouraoui, « Un hymne à la liberté », sur letemps.com.tn, (consulté le 16 septembre 2016)
  5. Haoues Seniguer, « Ferjani, Mohamed-Chérif — Le politique et le religieux dans le champ islamique », Cahiers d’études africaines, no 206-207,‎ , p. 700-704 (lire en ligne)
  6. « Prison et liberté de Mohamed Chérif Ferjani, post-face de Hichem Abdessamad », sur univ-lyon2.fr (consulté le 16 septembre 2016)
  7. « Rencontre à Tunis avec Mohamed Chérif Ferjani », sur kapitalis.com, (consulté le 29 août 2016)
  8. (ar) Chokri Mabkhout, « Retour sur le concept de la laïcité », sur alaraby.co.uk, (consulté le 5 mai 2017)