Mirliton de Pont-Audemer

Mirliton de Pont-Audemer
Mirliton de Pont-Audemer

Le mirliton, spécialité pont-audemérienne, est une pâtisserie constituée d'une pâte à cigarette roulée, garnie d'une mousse pralinée et fermée aux deux extrémités par du chocolat noir.

Cette spécialité a été créée, en 1340, par Guillaume Tirel, dit Taillevent, cuisinier à la cour de France et auteur du premier viandier.

En effet, lors de ses voyages à l'étranger, Taillevent a découvert les fruits secs tels que l'amande. Originaire de Tourville sur Pont Audemer, il a voulu rendre hommage à la commune dont il était natif en imaginant cette recette.

Alfred Canel rapporte (in Essai historique, archéologique et statistique de l'arrondissement de Pont-Audemer, page 152) : « Nous lisons aussi, dans les Lettres d'un voyageur à l'embouchure de la Seine, que Pont-Audemer dispute à la capitale de la Normandie l'honneur d'avoir inventé un gâteau délicat nommé mirliton. » De fait, le mirliton de Rouen est très différent de celui de Pont-Audemer, tant dans sa forme que dans ses ingrédients, les deux ayant en commun leur caractère peu diététique !

La recette, longtemps négligée, a été remise à l'honneur à la fin du XXe siècle par quelques pâtissiers de Pont-Audemer.

Voir aussi