Miralem Pjanić

Miralem Pjanić
Image illustrative de l’article Miralem Pjanić
Miralem Pjanić avec l'équipe de Bosnie-Herzégovine en 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Juventus Football Club
Numéro 5
Biographie
Nationalité Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnien
Drapeau : Luxembourg Luxembourgeois
Nat. sportive Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnien
Naissance (30 ans)
Lieu Zvornik (Yougoslavie)
Taille 1,80 m (5 11)[1]
Période pro. 2007 -
Poste Milieu de terrain
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2000-2004 Drapeau : Luxembourg FC Schifflange 95
2004-2007 Drapeau : France FC Metz
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2007-2008 Drapeau : France FC Metz 038 0(5)
2008-2011 Drapeau : France Olympique lyonnais 1210(16)
2011-2016 Drapeau : Italie AS Rome 1850(30)
2016-2020 Drapeau : Italie Juventus FC 1730(22)
2020- Drapeau : Espagne FC Barcelone
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2006 Drapeau : Luxembourg Luxembourg -17 ans004 0(5)
2006-2007Drapeau : Luxembourg Luxembourg -19 ans003 0(1)
2008- Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine0920(14)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 4 juillet 2020

Miralem Pjanić, né le à Tuzla (Yougoslavie, aujourd'hui Bosnie-Herzégovine), est un footballeur international bosnien évoluant au poste de milieu de terrain à la Juventus Football Club.

Il possède également la nationalité luxembourgeoise[2].

Biographie

Jeunesse et formation au FC Metz

Miralem Pjanić naît à Zvornik[3], en Bosnie-Herzégovine, alors République fédérative socialiste de Yougoslavie. Fuyant la guerre, son père Fahrudin s'installe au Luxembourg, à Schifflange, après un court séjour en Allemagne[4].

À l'âge de 14 ans, il signe au FC Metz et intègre le centre de formation du club lorrain.

Le , il signe un contrat élite d'une durée de cinq ans avec le FC Metz[5]. La remontée du club en L1 coïncide avec les premiers pas du jeune Miralem Pjanić au plus haut niveau.

Le , Francis De Taddeo le convoque pour la première fois avec le groupe professionnel lors du match de championnat contre le Paris SG. Il entre sur le terrain en seconde période et démontre de bonnes qualités techniques. Le , il signe son premier contrat professionnel d'une durée de trois ans[6]. Deux semaines plus tard, lors de la 18e journée de L1, il marque son premier but en championnat, sur pénalty, lors de la défaite 2-1 de son équipe face à Sochaux. Miralem Pjanić joue son dernier match avec le FC Metz le contre Le Mans. Il marque d'ailleurs à cette occasion.

À la fin de la saison 2007-2008, plusieurs grands clubs européens expriment leur désir de recruter le jeune joueur mais Miralem Pjanić déclare vouloir rester en France, où il est considéré comme l'un des meilleurs espoirs européens à son poste. L'Olympique lyonnais se positionne alors sur le joueur et rejoint la longue liste de clubs souhaitant s'attacher les services du jeune prodige.

Olympique lyonnais

Il signe finalement le un contrat le liant à l'Olympique lyonnais pour une durée de cinq ans, contre une indemnité de transfert de 7,5 millions d'euros (plus bonus éventuels, d'un montant maximum de 1,25 M€)[7].

Miralem Pjanić prend part à son premier match officiel avec l'Olympique lyonnais le lors du Trophée des champions perdu face aux Girondins de Bordeaux. La saison 2008-2009 n'est pas un très bon souvenir pour Miralem Pjanić, qui est victime d'une fracture du péroné lors de la 11e journée face à Sochaux, ce qui l'écarte des terrains pendant plus d'un mois.

Lors de la saison suivante, Miralem Pjanić prend part à 37 matchs de championnat et commence petit à petit à devenir un joueur cadre de l'équipe, et ce malgré son jeune âge.

Son premier but en match officiel est inscrit en Coupe d'Europe, le , en match de barrage de la Ligue des champions face au RSC Anderlecht, sur un coup franc dès la 10e minute du match (victoire 5-1).

Trois jours plus tard, il inscrit son premier but en Ligue 1 avec l'Olympique lyonnais face à l'AJ Auxerre (victoire 3-0).

Le , lors du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid, il est l'auteur du but (75e minute) au stade Santiago-Bernabéu qui permet à son équipe de réaliser un exploit historique en sortant l'un des favoris de l'épreuve (1-0 à l'aller ; 1-1 au retour). Grâce à ce match nul, l'Olympique lyonnais se qualifie pour les quarts de finale de la compétition. Il participe par ailleurs à la première demi-finale de C1 de l'histoire du club face au Bayern Munich.

Lors de la 36e journée de Ligue 1, Miralem Pjanić inscrit en fin de match le but victorieux face à l'AJ Auxerre (2-1), ce qui redonne espoir à l'Olympique lyonnais de pouvoir participer une nouvelle fois la Ligue des champions la saison prochaine.

L'arrivée de Yoann Gourcuff durant l'été 2010 barre la progression du jeune international bosnien qui se cantonne à un rôle de remplaçant pendant une bonne partie de la saison. Il est titulaire plusieurs fois en fin de saison mais reste sur le banc lors de la dernière journée. Celle-ci sonne la fin d'une saison décevante pour lui et le club qui accroche de peu une troisième place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions.

Par ailleurs, Claude Puel, l'entraîneur de l'Olympique lyonnais tente quelquefois une association Gourcuff-Pjanić, qui s'avère mitigée[8]. Miralem Pjanić prend part à trente matches de Ligue 1 lors de la saison 2010-2011.

AS Rome

C'est lors des dernières heures du marché des transferts estival que les dirigeants rhodaniens acceptent une offre venue de l'AS Rome, contre le gré du staff. En effet, l'international bosnien signe un contrat de quatre ans plus une année en option avec un salaire d'environ 1,8 million d'euros par an, pour un transfert estimé à dix millions d'euros[9].

Il faut attendre la 12e journée de Serie A, opposant l'AS Rome à l'US Lecce, pour que Miralem Pjanic inscrive son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Le , lors de la 8e journée de Serie A et le choc face à Naples, Miralem Pjanic s'offre un doublé sur coups de pieds arrêtés (un coup franc et un penalty) permettant aux siens de conserver leur première place au classement avec une série de 8 victoires en 8 rencontres.

Juventus de Turin

Le , Miralem Pjanić s'engage pour cinq ans avec la Juventus de Turin[10]. Il choisit de prendre le numéro 5 en hommage à Zinédine Zidane, ancien joueur du club turinois, « idole » de Pjanić et porteur de ce numéro pendant sa carrière de joueur du Real Madrid[11]. Il devient par la suite titulaire indiscutable dans les plans de Massimiliano Allegri.

FC Barcelone

Le , Miralem Pjanić signe au FC Barcelone pour un montant de 60 M€ avec un bonus de 5 M€. Il devient le deuxième Bosniaque de l'histoire du Barça après Meho Kodro. Le milieu Arthur fait le chemin inverse en signant à la Juventus de Turin pour une indemnité 72 M€ accompagné d'un bonus de 10 M€[12],[13].

En sélection

Bien qu'il porte le maillot de l'équipe du Luxembourg des moins de 17 ans[14],[15] et moins de 19 ans entre 2006 et 2007, il affirme fin 2007, lors d'un entretien donné à un journal bosnien, son intention de jouer à terme sous les couleurs de son pays d'origine, la Bosnie-Herzégovine.

Le , il déclare officiellement avoir choisi de jouer pour la Bosnie-Herzégovine[16].

Miralem Pjanić fait ses débuts internationaux avec la Bosnie le lors d'un match contre la Bulgarie lors d'une défaite deux buts à un[17].

Le , Miralem Pjanić marque son premier but en sélection lors d'un match amical opposant la Bosnie au Ghana lors d'une victoire deux buts à un.

En 2014, il a joué la Coupe du monde qui a eu lieu au Brésil pour la première fois avec son pays, sans toutefois dépasser les phases de poules.

Caractéristiques techniques

Miralem Pjanić évolue de préférence au poste de milieu offensif mais il est maintenant utilisé plus bas sur le terrain en tant que milieu reculé box-to-box depuis 2017. Il possède une excellente vision du jeu et une excellente frappe de balle c’est pourquoi il tire tous les corners à la Juventus de Turin. Miralem Pjanić développe ses aptitudes dans cette spécialité lors de son passage à l'Olympique lyonnais où il a alors comme coéquipier un autre spécialiste de l'exercice, Juninho Pernambucano[18],[19].

Statistiques

Statistiques détaillées

Statistiques de Miralem Pjanić au 4 juillet 2020[20]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Bosnie-Herzégovine
Bosnie-Herzégovine
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2007-2008 Drapeau de la France FC Metz Ligue 1 32 4 3 4 1 0 2 0 0 - - - - - - - - - - 38 5 3
Sous-total 32 4 3 4 1 0 2 0 0 - - - - - - - - - - 38 5 3
2008-2009 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 20 0 2 2 0 0 0 0 0 1 0 0 C1 1 0 0 7 0 0 31 0 2
2009-2010 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 37 6 9 0 0 0 2 0 0 - - - C1 14 5 4 9 1 1 62 12 14
2010-2011 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 30 3 3 0 0 0 1 0 0 - - - C1 8 1 0 9 2 1 48 6 4
2011-2012 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 3 1 3 0 0 0 0 0 0 - - - C1 2 0 0 0 0 0 5 1 3
Sous-total 90 10 17 2 0 0 3 0 0 1 0 0 - 25 6 4 25 3 2 146 19 23
2011-2012 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 30 3 9 1 0 0 - - - - - - - - - - 8 1 0 39 4 9
2012-2013 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 27 3 6 2 1 2 - - - - - - - - - - 7 4 8 36 8 16
2013-2014 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 35 6 6 3 0 0 - - - - - - - - - - 11 1 3 49 7 9
2014-2015 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 34 5 10 2 0 0 - - - - - - C1+C3 6+4 0 0 8 0 3 54 5 13
2015-2016 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 33 10 12 1 0 0 - - - - - - C1 7 2 1 9 2 2 50 14 15
Sous-total 159 27 43 9 1 2 - - - - - - - 17 2 1 43 8 16 228 38 62
2016-2017 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 30 5 9 4 2 0 - - - 1 0 1 C1 12 1 3 6 0 6 53 8 19
2017-2018 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 31 5 8 4 1 2 - - - 1 0 0 C1 8 1 1 5 0 1 49 7 12
2018-2019 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 31 2 6 2 0 0 - - - 1 0 1 C1 10 2 1 8 1 2 52 5 10
2019-2020 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 26 3 4 4 0 0 - - - 1 0 0 C1 7 0 0 5 2 0 43 5 4
Sous-total 118 15 26 14 3 2 - - - 4 0 2 - 37 4 5 24 3 9 197 25 44
Total sur la carrière 399 56 89 29 5 4 5 0 0 5 0 2 - 79 12 10 92 14 27 609 87 132

Buts internationaux

Palmarès

Distinctions personnelles

Notes et références

  1. https://tournament.fifadata.com/documents/fwc/2014/pdf/fwc_2014_squadlists.pdf
  2. Pjanic double nationalité
  3. Fiche d'identité de Miralem Pjanić, sur le site de l'Olympique lyonnais
  4. Jean-François Gomez, « Pjanic, l’aventure continue », sur leprogres.fr, (consulté le 8 septembre 2008)
  5. 5 ans pour Pjanic
  6. Pjanic signe pro
  7. http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-12794-718-CP_080606.pdf
  8. « Un chantier à tous les étages », pleine-lucarne.football.fr (consulté le 4 juin 2011)
  9. Pjanic signe à l'AS Rome
  10. Miralem Pjanic à la Juventus Turin (officiel)
  11. « Miralem Pjanic portera le numéro 5 en l'honneur de Zinédine Zidane », sur francefootball.fr, France Football,
  12. « Transferts : le Barça confirme l'arrivée de Miralem Pjanic (Juventus) après le départ d'Arthur - Foot - Transferts », sur L'Équipe (consulté le 29 juin 2020)
  13. « Le Barça annonce un accord avec la Juventus pour le transfert d'Arthur - Foot - Transferts », sur L'Équipe (consulté le 29 juin 2020)
  14. (en) Uefa.com: Hosts lose but no Pjanić
  15. (en) Uefa.com: Stars of tomorrow shine today - Miralem Pjanić
  16. Pjanić a choisi la Bosnie Sport365.fr, 9 octobre 2007
  17. Un petit cours de Samba? – E19 : Bosnie – Pjanic, le héros réfugié, www.toutlemondesenfoot.fr, 1er juin 2014.
  18. Maxime Dupuis, « Nom : Pjanic, profession : magicien sur coups francs », sur eurosport.fr,
  19. https://www.lequipe.fr/Football/breves2010/20100905_213929_mefiez-vous-d-eux.html "Méfiez vous d'eux, sur lequipe.fr
  20. « Fiche de Miralem Pjanić », sur footballdatabase.eu

Liens externes