Michel Chevalet

Michel Chevalet
Biographie
Naissance
(79 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Michel Chevalet, né le à Paris, est un journaliste scientifique français.

Biographie

Après son baccalauréat en 1958, souhaitant échapper à la guerre d'Algérie, il poursuit par une licence de mathématiques appliquées. Il enseigne comme professeur auxiliaire de mathématiques et de physique-chimie dans le secondaire et obtient son diplôme de professeur en 1966. Michel Chevalet commence sa carrière journalistique en collaborant à Terre-Air-Mer pendant son service militaire puis à La Croix, Sciences et Avenir et par un passage sur la radio RMC. En 1972, il quitte l'enseignement pour entrer à la télévision française (ORTF) dont il devient rapidement le spécialiste scientifique. En 1982, il crée Météo Première, première émission uniquement consacrée à la météo. En 1987, Il arrive sur TF1 en tant que journaliste spécialisé dans l'actualité scientifique puis dans une émission aux côtés de Dorothée dénommée Club Sciences. En 1999, il quitte TF1 et devient journaliste scientifique indépendant. Il lance notamment sur la Cinq La Chaîne Météo ou sur AB Sat le magazine La Science en questions[1].

Il est principalement connu pour sa phrase : « Comment ça marche ? »[2] (qu'il utilisait en transition entre la présentation sommaire d'une nouveauté technique, et son mode d'utilisation plus détaillée), d'où l'utilisation de cette phrase dans les parodies que fait de lui l'imitateur Laurent Gerra.[3]

En 2006, Michel Chevalet rejoint la chaîne NT1, présentant avec Alexandre Devoise le magazine scientifique Choc, l’émission. Travaillant au sein de la société SVS (Science vidéo service), il rejoint l’équipe des experts de la chaîne iTélé en mai 2009[4].

Auteur de collections en DVD comme « La Conquête de l'espace » ou encore « La Passion des trains » (60 DVD aux éditions Atlas, avec la collaboration de Clive Lamming entre 2007 et 2009), d'ouvrages scolaires de mathématiques ou de physique, il a consacré un livre Quand tout bascule au sujet de son fils Fabrice Chevalet devenu hémiplégique et aveugle, à la suite d'un accident de la route[5].

En 2012, Michel Chevalet est le parrain de la promotion 2012 de l’École nationale d'ingénieurs de Saint-Étienne[6].

En 2015, Michel Chevalet apparaît dans l'émission C'est mon choix comme critique sur les choses inexplicables du cerveau humain, sa présence ayant pour but de comprendre et voir comment certaines personnes font pour lire l'avenir ou bien arriver à trouver un symbole ou bien un chiffre caché.

Engagement dans le domaine du handicap

En 2001, son fils, Fabrice Chevalet, âgé de 32 ans, est victime d'un grave accident de la route. Ayant subit de graves lésions neurologiques, il devient aveugle et hémiplégique[5]. Le responsable de son accident a été condamné par le Tribunal correctionnel de Meaux, et son avocat a du saisir la justice pour obtenir la réparation de son préjudice corporel.

Cet évènement change la vie de son fils, de leurs familles, et de Michel Chevalet, les faisant entrer dans le monde du handicap. Depuis Michel Chevalet milite pour la prévention des accidents de la route[7].

Michel Chevalet relate cette tragédie et ses conséquences dans son livre Quand tout bascule en 2005. Il y donne aussi son avis sur le monde du handicap. Engagé et connaissant le handicap pour le vivre au quotidien avec son fils, il participe aux Premiers États Généraux du Handicap en 2005[8]

Publications

  • S.O.S. bogue, Carnot, , 91 p. (ISBN 9782912362254) (avec Jean-Paul Ney)
  • Quand tout bascule : Ça n'arrive pas qu'aux autres, Michel Lafon, (ISBN 978-2749902203)
  • Comment ça marche ? : Mémoires spatiales d'un journaliste, Paulsen, 224 p. (ISBN 9782375020081)

Notes et références

  1. « Michel Chevalet », sur Première, .
  2. « Le Plessis-Trévise : le journaliste Michel Chevalet devient citoyen d’honneur » (consulté le 30 juin 2018)
  3. « Laurent Gerra imitant Michel Chevalet : "Jean-Vincent Placé, comment ça marche ?" » (consulté le 30 juin 2018)
  4. http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/media/200919/michel-chevalet-rejoint-i-tele_207069.html.
  5. a et b Hervé Sénamaud, « Deux mois avec sursis pour le chauffard de la A 4 », sur Le Parisien, .
  6. École Nationale d'Ingénieurs de Saint Étienne ENISE - École nationale d'ingénieurs de Saint-Étienne (ENISE), consulté le 31 octobre 2015.
  7. Patricia Etcheverria-Bruley, « VIDÉO – Michel Chevalet: l'horrible accident de la route qui a rendu son fils aveugle et hémiplégique », sur Gala,
  8. « Handicap le Temps des Engagements - Forum Vie autonome et citoyenne », sur cairn.info,

Liens externes