Michel Bosc

Michel Bosc
2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Michel Bosc
Biographie
Naissance
(55 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Mouvement

Michel Bosc est un compositeur classique et écrivain français[1] né à Paris en 1963.

Subissant des influences très variées, son œuvre, de plus de 200 opus, a abordé de nombreux genres (musique symphonique[2], de chambre, vocale, de scène, orchestrations[3]).

Il a composé huit symphonies (Mosaïques, Bernard Palissy, Pascale, Le Grand Meaulnes, Loume, Providence, Jane Eyre, Lascaux), une dizaine de poèmes symphoniques[4] (dont un cycle sur les forêts : Forêts d’été, Forêts d’automne, Forêts d’hiver, Forêts nocturnes et Forêts enneigées), deux opéras : La Fuga sur un livret en espagnol de Luis Eduardo Jimenez, et Qateeni, fondé sur une légende de William Daniel (livret en assyrien de Tony Khoshaba[5]) ; des concertos (pour piano[6], flûte, basson, harpe...).

Dans sa musique sacrée, on trouve des oratorios : Le Reniement de St Pierre, Le Testament de St Mexme, La Nef ardente (consacré à sainte Jeanne Delanoue), une messe[7],[8], un requiem[9], des Leçons de ténèbres, des motets[10],[11], des litanies[12].

Sa musique vocale regroupe de nombreuses mélodies[13], des cantates Ils sont là, Le Jardin de Louise Labé, La Traversée, Ninos & Shamiram, sur un livret en assyrien de Yosip Bet Yosip, un cycle sur les textes de Francis Jammes Tristesses, et Le souffle du verbe, sur trois poésies inédites d'Eugène Green, pour chœur, 2 cors et harpe..

Instrumentalement, il a composé pour des formations très variées (trio, quatuor à cordes, quintette à vent, quintette de cuivres[14], flûte et harpe, et notamment pour mandoline (Triplaris, concerto pour mandoline, liuto cantabile et harpe avec orchestre de mandolines, La Harpe invisible, Le Tombeau de Gabriele Leone, Le Vent sur le lac, À l’ombre d’oliviers, Duetto Monetta).

Sa musique, souvent qualifiée de typiquement française, est hédoniste. Bien qu’elle ait parfois recours à des procédés contemporains, elle demeure fondamentalement tonale[15].

Michel Bosc a écrit les livrets de certaines de ses mélodies et cantates, ainsi que :

des essais :

  • Symbolisme et dramaturgie de Maeterlinck dans Pelléas et Mélisande (ISBN 978-2-296-55370-5),
  • Au bout du rêve, la Belle au bois dormant de Walt Disney (ISBN 978-2-296-99495-9),
  • L'art musical de Walt Disney - l'animation de 1928 à 1966 [16] (ISBN 978-2-343-00864-6),
  • Jill Feldman, soprano incandescente [17] (ISBN 978-2343-06285-3),
  • Musique baroque française, splendeurs et résurrection (ISBN 978-1-4452-0102-3) ;
  • Bernard Galais, la discrétion faite harpe (ISBN 978-0-244-90744-0), qui dresse le catalogue des œuvres du harpiste Bernard Galais ;
  • L’héritage d’Allan Kardec, validé et méconnu, sous format numérique[18].

un recueil de poésies :

  • Cathédrales (Loris Talmart, 1991)[19] ;

trois romans historiques formant un cycle :

  • Marie-Louise - L'Or et la Ressource (ISBN 978-1-4452-0102-3) puis (ISBN 978-2-343-03669-4)[20],
  • L'amour ou son ombre (ISBN 978-2-343-02785-2),
  • La cendre et le calice, (ISBN 978-2-343-07507-5) ;

un roman sur l'exode :

  • Poste restante (Prix LEA 2016, catégorie Prix spécial du Jury[21]), (ISBN 978-1-4466-5792-8) ;

deux romans contemporains :

  • Heureux, et alors ? (ISBN 978-2-37431-036-7)
  • Comme les doigts de la main (ISBN 978-2342161632),

ainsi qu'une pièce de théâtre

  • Viendras-tu ? (ISBN 978-1-4716-2926-6).

Collectionneur reconnu[22],[23], il a aussi écrit une étude :

  • Mannequins GéGé, Chic de Paris (ISBN 978-2-7466-4930-9) et a participé à plusieurs ouvrages collectifs sur les poupées Gégé, Dolly, Mily et Minichou.

Il est également, avec l'illustrateur Christophe Jacquemin, le créateur de la série "à regarder, à lire, à colorier" :

  • Les Z'aventures de Zabounette, aux éditions Abordables (2016).

Discographie

35° - Récital piano de Masaé Gimbayashi-Barbotte (2018) Sergent Major - asin : B07B1XPYJW (pour la pièce en trois mouvements "Premiers chrétiens").

Horizons - Ensemble Sottovoce (2018). Disponible en téléchargement (pour le "Motet de Lérins")

4th assyrian night (coffret de 2 CD et 2 DVD) Mesopotamian orchestra dirigé par John Kendall Bailey (2011) -AAS-A (pour la cantate "Ninos & Shamiram" et des orchestrations d'après Paulus Kofri).

Liens externes

Notes et références

  1. Le Journal du centre, 1er juillet 2016
  2. « Concert-ballade Le plaisir pour le plaisir de Christophe Mirambeau »
  3. « Programme des concerts Pasdeloup, page 9 »
  4. « Musique contemporaine - Orchestre Pasdeloup »
  5. http://www.mesopotamian-night.org/
  6. « Fondation Cziffra, site officiel »
  7. Le Courrier de l'Ouest du 23 novembre 1197, Ouest-France du 28 novembre 1997
  8. « Programme : musique contemporaine en hommage à Saint Michel »
  9. La Nouvelle République du Centre-Ouest, 1er avril 1997
  10. « Création du "Miserere" en 2015. », sur Ensemble vocal Agapanthe, (consulté le 19 juin 2018)
  11. « Ensemble Sottovoce »
  12. « Les clés de Notre-Dame la Grande »
  13. http://www.melodiefrancaise.com/reponse.php?NOM=bosc%25michel&TITRE=&NOM_PO=&TITRE_PO=&TESSITURE=&INSTRUMENT=&EDITEUR=&submitbtn=Rechercher
  14. Ouest-France des 1er et 2 avril 1994, Le Courrier de l'Ouest du 28 novembre 1995
  15. Var Matin du 6 janvier 2009
  16. « Les Oreilles sensibles », sur France musique, (consulté le 18 juin 2018)
  17. « Classiquenews.com »
  18. « L'héritage d'Allan Kardec, validé et méconnu »
  19. L'Aisne nouvelle du 2 décembre 1991, Libération Champagne du 19 décembre 1991
  20. La Charente Libre, 18 juillet 2014
  21. « Les Editions Abordables - Maison d'édition », sur www.leseditionsabordables.fr (consulté le 13 décembre 2016)
  22. Le Collectionneur chineur hors série ISSN 1954-1074 "L'incroyable saga des jouets Gégé"
  23. Le Progrès du 16 décembre 2013