Michaël Bar Zvi

Michaël Bar Zvi (né Michaël Herszlikowicz à Paris le et mort le ) est un professeur de philosophie français et israélien.

Élève d'Emmanuel Levinas et de Pierre Boutang, Michaël Bar-Zvi s'intéressait aux liens entre pensée juive et philosophie politique. Il a notamment travaillé sur l'histoire du sionisme, sur les rapports entre la France et Israël, et sur l'antisémitisme.

Jeunesse et formation

Issu d'une famille juive polonaise marquée par la déportation de son père durant l'occupation de la France par l'Allemagne nazie, il fait ses études à Paris. Il obtient un doctorat en philosophie en 1975, à l'Université Paris-Sorbonne, après la soutenance de sa thèse sur L’idée de nation dans la pensée juive à l’époque moderne (mention très bien)[1].

Il était marié et père de trois enfants[1].

Enseignement

Michaël Bar Zvi a été professeur de philosophie au lycée Marcel Roby à Saint-Germain-en-Laye et à l’INSEP (1970–1975)[1].

Il a ensuite enseigné dans divers instituts et facultés en Israël[1].

Activités

Engagé pour la cause sioniste, il a été délégué général en France du Fonds national juif - Keren Kayemeth Leisraël (2001-2009) et a dirigé des départements Éducation de l'Agence juive (1982-1985, 1996-1998).

En Israël il a participé à la direction d'établissements universitaires à Tel Aviv : Faculté d’éducation Levinsky[2], École normale ORT (en).

Il était membre de l'Union libérale israélite de France, et a été rédacteur de sa revue Hamevasser[3] (2003-2016).

Publications

Sous le nom de Michel Herszlikowicz

  • L'Idée de nation dans la pensée juive à l'époque moderne, thèse sous la direction de Charles Touati (sudoc).
  • Le sionisme, Que-Sais-je n° 1801, P.U.F., 1978 (trois éditions).
  • Philosophie de l'antisémitisme, P.U.F, 1985 (aperçu en ligne).

Sous le nom de Michaël Bar Zvi

  • Histoire de l'Irgoun, éd. Périple, 1987.
  • Dictionnaire 2000+ Hébreu-Hébreu-Français, 1989.
  • Le Sionisme (avec Claude Franck), éd. Les Provinciales, 2002 (ISBN 2-912833-07-8 et 2-910490-51-3), aperçu en ligne.
  • Être et exil. Philosophie de la nation juive, Les Provinciales/Le Cerf, 2006 (présentation en ligne).
  • Eloge de la guerre après la Shoah, éd. Hermann, 2010.
  • Rav Milon : dictionnaire didactique hébreu-hébreu-français, français-hébreu, 2011 (sudoc).
  • Préface à la réédition de Pierre Boutang, La guerre des Six jours, 2011, éd. Les Provinciales (présentation en ligne).
  • Israël et la France – L’alliance égarée, éd. Les Provinciales, 2014 (présentation en ligne).
  • Pour une politique de la transmission, réflexions sur la question sioniste, 2016.
  • La pensée anthume, 2019, éd. Les Provinciales (présentation en ligne).

Articles

En hébreu

  • (he) Monographies de Don Isaac Abravanel, Yoel de Rosheim, Dona Grazia ; Université Bar-Ilan, 1989.
  • (he) Le judaïsme en Turquie, 1991.
  • (he) Traduction en hébreu du livre de J. Testyler, Les enfants de Slawkow (aperçu sur Gallica), 1994.
  • (he) La littérature enfantine et l’enseignement de la philosophie, 1995.
  • (he) Traduction en hébreu du livre d’André Neher, L'essence du prophétisme (sudoc, BnF), 1999.
  • (he) Une approche interactive dans la formation des maîtres.

Références

  1. a b c et d Voir sa biographie sur le site de l'Institut Universitaire Elie Wiesel.
  2. The Levinski College Education - Council for Higher Education, Tel Aviv (Israël).
  3. Hamevasser / Le messager, Le magazine de Copernic à feuilleter en ligne.
  4. Article sur Boutang dans l'Action française.

Liens externes