Meurs un autre jour

Meurs un autre jour
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.

Titre original Die Another Day
Réalisation Lee Tamahori
Scénario Neal Purvis
Robert Wade
Acteurs principaux
Sociétés de production EON Productions
MGM
Danjaq
United Artists
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Espionnage
Science-fiction
Durée 132 minutes
Sortie 2002

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Meurs un autre jour (Die Another Day) est un film d'espionnage britannico-américain réalisé par Lee Tamahori et sorti en 2002. C'est le 20e opus de la série des films de James Bond produite par EON Productions. Pierce Brosnan y incarne James Bond pour la quatrième et dernière fois.

Premier film de James Bond du XXIe siècle, Meurs un autre jour marque le 40e anniversaire de la franchise et comprend à ce titre des références à chaque film de la saga, débutée en 1962 par James Bond 007 contre Dr No, avec Sean Connery.

Synopsis

James Bond est en mission en Corée du Nord à la suite d'une enquête sur un trafic d'armes et de diamants de contrebande, dirigé par le Colonel Moon. Mais quelqu'un le trahit et après une course-poursuite menant à la mort du colonel nord-coréen, il se fait capturer par le Général Moon (le père du colonel), puis torturer.

Un an plus tard, il est relâché lors d'un échange contre Zao, l'ex-homme de main du Colonel Moon, le seul qui connaît l'identité du traître.

Abandonné par le MI6, Bond mène son enquête en solo de Hong Kong à Londres pour savoir qui l'a trahi et qui est ce mystérieux Gustav Graves, dont il a retrouvé des diamants dans le mains de Zao. Pendant ce temps, Bond fait la connaissance de Jinx, une femme assez mystérieuse à deux identités.

« M » lui propose de le réintégrer à son poste d'agent secret et l'envoie en Islande, où il fait la connaissance de Miranda Frost, un agent du MI6, alors qu'il commence à percer l'identité de Gustav Graves et à découvrir le secret de son dangereux projet.

Cependant, Bond n'est pas au bout de ses surprises.

Résumé détaillé

Alors qu'il débarque sur les côtes de Corée du Nord pour une raison obscure, James Bond et ses comparses (sous de fausses identités) entrent en contact avec le colonel Moon. Après avoir été informé du statut d'agent des services secrets britanniques de James Bond, le colonel détruit l'hélicoptère prévu pour leur départ et s'apprête à faire exécuter l'agent secret. Grâce aux gadgets de Q, Bond fait diversion en déclenchant une série d'explosions. L'une d'elles projette dans la peau d'un certain Zao, l'homme de main du colonel Moon, des diamants qui marquent son visage. S'ensuit une course poursuite en hovercrafts sur terrains minés entre Bond et le Colonel Moon. Ce dernier se précipite dans le vide tandis que Bond, s'étant agrippé in extremis à la corde d'une cloche, s'en tire miraculeusement. Il est récupéré par une escouade de l'armée nord-coréenne à la tête de laquelle se trouve le propre père du Colonel, les yeux embués par la mort de son fils.

Torturé durant plus d'un an, c'est finalement un Bond hirsute qui est libéré au cours d'un échange de prisonnier. A sa grande fureur, l'autre prisonnier libéré par le Royaume Uni n'est autre que Zao, l'individu au visage « diamanté ».

Alors qu'il s'attendait vraisemblablement à être accueilli en triomphe, Bond a la mauvaise surprise de constater que M, sa supérieure, plus froide et austère que jamais, aurait préféré le laisser en Corée du Nord plutôt que de libérer Zao. Légèrement contrarié, l'agent secret s'échappe sans difficulté du lieu de confinement où il était maintenu par le MI-6 (un batiment de la Royal Navy au large de Hong Kong) et rejoint, après avoir traversé la Mer de Chine à la nage, un hôtel de luxe. Le patron reconnait James Bond et lui met immédiatement une suite de haut standing à sa disposition. Rasé et propre, James Bond voit rapidement la jeune hôtesse chinoise placée à son service lui faire des avances. En lançant un cendrier à travers un miroir, il découvre qu'il était filmé à travers une vitre sans tain par des agents chinois. Bond parvient à convaincre le patron de l'hôtel de lui fournir des informations afin de localiser le fameux Zao. Ce dernier étant responsable de la mort de plusieurs agents chinois, Chang est tout heureux de fournir ces informations à James Bond, en plus de faux passeports et de billets d'avion. Bond s'envole alors pour Cuba, sur les traces du méchant Zao.

Sur place, 007 fait connaissance sur la plage avec Jinx, en apparence une touriste profitant de ses vacances. Sur l'île se trouve également un docteur qui grâce à une technologie avancée - et moyennant finance exorbitante - parvient à modifier durablement les traits physiques d'une personne afin de lui donner accès à une toute nouvelle identité. Jinx, se faisant passer pour une cliente potentielle, exécute le fameux docteur avant de mettre le feu à son bureau. L'incendie se propage rapidement, entraînant des explosions. Au même moment, Bond découvre que Zao est l'un des patient du docteur et que son apparence physique s'est modifiée depuis leur dernière rencontre. L'homme n'a désormais plus un seul cheveu et son teint est pâle. L'agent secret repère aussi, avant qu'il ne soit consumé par les flammes, le dossier de Jinx dans la poubelle du chirurgien, juste à côté du corps de celui-ci. Finalement, Jinx s'échappe en effectuant un improbable plongeon de près de 300 mètres de haut.

De retour à Londres, Bond retrouve M dans une obscure station de métro abandonnée. Elle le réintègre dans ses fonctions, sans lui présenter la moindre excuse. Plus tard, alors que Bond travaille dans son bureau, il est alerté par des bruits suspects ; il constate alors que le bâtiment du MI-6 est envahi par un commando armé. Monneypenny gît sur son bureau, morte et M est menacée par un homme masqué. Bond tire alors sur M avant de neutraliser son agresseur. Il s'agissait d'un entrainement virtuel : Q fait une remontrance à Bond sur sa décision de tirer sur M, sans que Bond y soit réellement réceptif. Q donne alors à Bond ses habituels gadgets pour sa mission : une bague produisant un son à haute fréquence, à même de briser les vitres pare-balles, une montre, et une Aston Martin possédant, en plus des traditionnels missiles, bombes etc. la faculté de se rendre invisible.

L'enquête de Bond le mène rapidement sur les traces d'un certain Gustave Graves, milliardaire ayant fait fortune dans les mines de diamants. Bond soupçonne Graves d'utiliser des diamants issus des conflits armés d'Afrique du Sud. Il rencontre Graves dans un club d'escrime. Arrogant et hautain, Graves provoque Bond en duel. Graves s'énerve visiblement lorsque Bond lui suggère de jouer pour l'un des diamants qu'il a retrouvé à Cuba et qui sont identiques à ceux d'Afrique du Sud, puis lorsque Bond remporte la manche suivante, revenant à 2-1. Graves pourchasse alors Bond dans tout le bâtiment. Le combat au sabre entre les deux hommes provoque des dégâts considérables dans la bâtisse. Bond remporte finalement la victoire en blessant légèrement au torse l'hystérique Gustave Graves. Son assistante, Miranda Frost, ex-championne olympique d'escrime, est folle de rage devant les dégâts provoqués par son patron. Ce dernier invite alors Bond à une conférence en Islande. Juste avant le départ pour le grand Nord, on apprend que Miranda Frost est en réalité un agent britannique infiltrée. M lui demande de surveiller Bond.

En Islande, Bond retrouve Jinx juste après avoir fait la connaissance de Mister Kill. Graves dévoile alors, devant un gigantesque palais de glace construit pour l'occasion et un public conquis, son projet présenté comme humanitaire. Un satellite en orbite basse déploie, sous les yeux ébahis de l'assistance qui assiste au spectacle sur grand écran, une grande parabole réfléchissante. Comme un miroir géant, la parabole permet à la lumière du soleil d'être réfléchie, inondant le lieu de lumière. Graves prétend alors vouloir "dispenser" la lumière sur le globe afin de "favoriser l'agriculture et lutter contre la faim dans le monde". Face à ce discours en apparence philanthropique, le public l'acclame. Bond et Jinx, pour leur part, ne sont pas dupes.

Quelques instants plus tard, Frost se jette dans les bras de Bond, tandis que Jinx, pour sa part, découvre que Zao est présent en Islande. Il semble d'ailleurs connaître parfaitement Graves. Le surprenant alors qu'il a la tête engoncée dans une sorte de casque multicolore, Jinx est sur le point de l'abattre lorsqu'elle est assommée par une décharge électrique produite par un gadget porté par Graves. La jeune femme se retrouve attachée sur une plateforme alors qu'un laser de forte puissance s'apprête à lui découper lentement le cerveau en deux. Bond les surprend et parvient à stopper le laser mais doit alors se battre avec Mister Kill. Par maladresse, les deux hommes enclenchent tous les lasers de la pièce qui menacent alors de trancher Jinx et les deux adversaires. Finalement Bond parvient à placer Mister Kill dans le faisceau d'un laser, ce qui lui est fatal. Jinx, en fait un agent de la NSA, lui indique la présence de Zao sur l'île ainsi que celle du masque étrange, déjà aperçu à Cuba. Bond comprend alors que le masque, présent avant l'arrivée de Zao n'est pas le sien. Il confronte Gustave Graves et comprend qu'il s'agit en fait du Colonel Moon, ayant survécu à sa chute en hovercraft. Miranda Frost arrive alors que Bond menace Graves de son arme, révèle alors être le traître ayant dévoilé la véritable identité de Bond en Corée du Nord. Tenu en joue, Bond brise le sol de verre grâce à la bague hypersonique puis s'échappe utilisant le dragster de Graves.

Graves enclenche alors la véritable fonction de son satellite : une perche métallique concentre en son cœur la lumière solaire afin d'un faire un gigantesque rayon destructeur, lancé à la poursuite de Bond. Arrivé au bord de la banquise, Bond parvient à accrocher le dragster à la paroi verticale grâce à un harpon, puis, alors que le rayon découpe la banquise, il utilise le parachute de freinage de l'engin pour rester à la surface de l'eau. Revenu sur la glace, il vole une motoneige pour revenir jusqu'au palais de glace. Il investit sa voiture invisible mais une autre motoneige la percute maladroitement, révélant sa position, Zao le pourchasse dans une Jaguar possédant elle aussi une série de gadgets. Les deux véhicules se lancent dans une course effrénée entre une mer de glace et le palais lui-même. Jinx, quant à elle, est enfermée dans une des chambres du palais alors que celui-ci, frappé par le rayon du satellite Icare commence à fondre, menaçant de la noyer. Bond après s'être débarrassé de Zao une fois pour toutes, sauve Jinx in extremis, au prix du pare-brise de sa voiture. Frost, Graves et le reste de leur équipe s'échappent en avion.

Bond et Jinx sont rapidement transférés dans la zone de démarcation des deux Corées. Parachutés dans une zone nord-coréenne, les deux agents embarquent dans l'avion de Graves juste avant son décollage. Graves retrouve alors son père, le Général Moon et lui dévoile son plan ; utiliser Icare pour nettoyer le no man's land séparant les deux Corées afin d'ouvrir "une véritable autoroute" pour les troupes nord-coréennes. Face à la menace d'une riposte massive des Américains, le Général Moon se rebelle contre son fils. Celui-ci l'abat alors sans sourciller. Bond débarque et lors du combat, une balle perfore un hublot. La dépressurisation qui s'ensuit aspire littéralement tous les généraux nord-coréens présents ainsi que Vladimir dans le vide. Après une chute vertigineuse, les hommes s'écrasent sur le sol dans une série de craquements sordides. Seuls Graves et Bond parviennent à résister au souffle, bien aidés par Jinx qui a pris les commandes et qui place l'appareil à une altitude viable. Elle est alors prise à parti par Frost qui la menace de son épée. Jinx quitte le poste de pilotage, non sans avoir enclenché le pilotage automatique en dirigeant volontairement l'avion vers le rayon d'Icare qui ravage la zone minée dans une série d'explosions spectaculaires. Au moment où l'avion traverse le rayon, Jinx en profite pour s'emparer de deux wakizashi et après un bref combat, se débarrasse de Frost. Bond, pour sa part, parvient à expédier Graves dans le réacteur de l'avion. Ceci fait, le rayon s'arrête quelques mètres avant d'atteindre la frontière sud-coréenne.

Dans un avion qui se désintègre progressivement, Bond et Jinx s'échappent par la soute en utilisant l'hélicoptère personnel de Graves. Celui-ci démarre quelques mètres avant de percuter le sol et ils s'en sortent par miracle. Ils atterissent sur une île, ayant au passage récupéré les diamants contenus dans l'hélicoptère. Pendant ce temps, à Londres, Monneypenny utilise le casque de réalité virtuelle de Q pour s'imaginer avec Bond.

Fiche technique

Distribution

Lieux de l'action

Production

Les producteurs Michael G. Wilson et Barbara Broccoli ont longuement réfléchi pour choisir le réalisateur de ce 20e film, 40 ans après James Bond 007 contre Dr No : « Notre premier objectif fut de dénicher un vrai réalisateur capable de maîtriser tous les enjeux de cette vaste entreprise et de répondre aux attentes du public. Quelqu'un qui saurait bâtir une nouvelle histoire propre à surprendre le spectateur, à lui apporter encore plus qu'il n'espère. Lee Tamahori est très dynamique et doué d'un sens visuel aigu ». Ce dernier les surprit fortement lorsqu'il suggéra le recours aux images de synthèse pour certaines scènes du film, ce qui n'avait jamais été fait dans la saga. Lee Tamahori était également partisan de la « théorie des multiples James Bond ». Selon cette hypothèse, ce nom ne serait qu'un nom d'emprunt donné aux meilleurs agents (ce qui explique les changements d'acteurs et d'époques dans la saga). Il avait même un temps envisagé un caméo de Sean Connery, en tant qu'ancien agent James Bond, pour venir délivrer Pierce Brosnan au début du film, mais les producteurs « historiques » Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, d'EON Productions, ont refusé (aussi bien le caméo de Sean Connery, en froid avec la production depuis sa participation au James Bond concurrent de la franchise officielle Jamais plus jamais, que de valider la théorie des multiples James Bond). Pierce Brosnan aurait quant à lui souhaité travailler plutôt avec Brett Ratner.

Distribution des rôles

Le personnage de Wai Lin (Demain ne meurt jamais) aurait dû faire son retour pour Meurs un autre jour, mais l'emploi du temps de Michelle Yeoh ne l'a pas permis. Cela aurait constitué une première dans la saga. En effet, aucune des James Bond Girls « principales » (celles avec lesquelles l'agent se retrouve à la fin d'un film) n'est jamais apparue dans le suivant. Seul le personnage de Sylvia Trench s'en est approché, puisqu'elle est la maîtresse délaissée de James Bond dans les deux films James Bond 007 contre Dr No (1962) et dans Bons baisers de Russie (1963). Toutefois, elle n'est pas la James Bond Girl principale dans aucun de ces deux films.

Saffron Burrows et Salma Hayek ont été pressenties pour jouer dans le film.

Les figurants qui jouent des soldats coréens durant la séquence de pré-générique ont été recrutés dans le club d'arts martiaux britanniques et entraînés par le coordinateur des cascades Georges Aguiar.

Tournage

Le tournage principal débute le aux Pinewood Studios[5]. Le tournage se partage ensuite entre le Royaume-Uni, l'Islande et Cadix en Espagne. Le film est également tourné sur l'île de Maui dans l'archipel d'Hawaï en décembre 2001 avec la seconde équipe. Les surfers Laird Hamilton, Dave Kalama et Darrick Doerner ont tourné la scène de surf de la séquence pré-générique sur la célèbre plage « jaws » à Hawaï[6] alors que le reste de la scène a été réalisé à Cadix et Newquay.

Lieux de tournage[7]
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Drapeau du pays de Galles Pays de Galles
  • Penbryn Beach, Ceredigion (scène finale entre Bond et Jinx)
Drapeau de l'Espagne Espagne (pour les scènes censées se dérouler à Cuba)
Drapeau d'Hawaï Hawaï
  • Île de Maui (pour la scène de surf au début)
Drapeau de l'Islande Islande
  • Jökulsárlón (pour la poursuite automobile sur le glacier)
  • Höfn (palais de glace et ses alentours, poursuite automobile sur le glacier)
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud

Voitures

Le film est assez riche en voitures. On peut citer l'Aston Martin Vanquish V12 de James Bond truffée de gadgets : pistolets automatiques à air comprimé, missiles thermoguidés pilotés par ordinateur dans la calandre avant, fonction d'invisibilité, mitrailleuses dans les clignotants avant, siège passager éjectable, pneus à clous rétractiles pour la conduite sur glace, vitres à l'épreuve des balles, carrosserie et fond de caisse blindés...

Il y a également la jaguar XKR de Zao qui possède, parmi d'autres armements, un canon rotatif à 360° au-dessus du pare-brise, des bras-béliers dans la calandre avant, des bombes air-sol...

La collection de voitures du colonel Moon est très luxueuse : elle comprend une Ford GT40, une Ferrari 360 Modena, 2 Lamborghini Diablo et une Porsche 911 Turbo. La Ford Fairlane Sunliner et la Ford Thunderbird de Jinx, voitures moins voyantes mais toutes aussi belles, sont également à noter[10].

Bande originale

Die Another Day

Bande originale de David Arnold
Sortie
Enregistré 2002
Durée 54:56
Format CD
Compositeur David Arnold, Mirwais Stass, Anita Camarata (exec.), Caresse Henry (exec.)
Label Warner Bros. Records
Critique

Bandes originales James Bond

David Arnold compose sa 3e bande originale consécutive d'un film de James Bond. Il continue d'intégrer de la musique électronique après la B.O. de Le monde ne suffit pas. Il réutilise également certains thèmes du précédent film.

La chanson du générique d'entrée Die Another Day est interprétée par Madonna, qui apparaît également dans le film. On peut entendre la chanson London Calling des Clash.

Liste des titres

  1. Die Another DayMadonna
  2. James Bond Theme (Bond vs. Oakenfold)David Arnold featuring Paul Oakenfold
  3. On the Beach
  4. Hovercraft Chase (contient le James Bond Theme, à l'origine composé par Monty Norman pour James Bond 007 contre Dr. No (1962))
  5. Some Kind of Hero?
  6. Welcome to Cuba
  7. Jinx Jordan
  8. Jinx & James
  9. A Touch of Frost
  10. Icarus
  11. Laser Fight
  12. Whiteout
  13. Iced Inc.
  14. Antonov
  15. Going Down Together

Distinctions principales

Source : Internet Movie Database

Récompenses

Nominations

Box-office

Novélisation

En novembre 2002, Raymond Benson a écrit la novélisation du film. Il s'agit de la dernière contribution de l'auteur au monde du James Bond littéraire, ainsi que le dernier film de la saga à avoir été novélisé. L'intrigue reprend fidèlement le scénario du film écrit par Neal Purvis et Robert Wade, tout en incluant la plupart des scènes coupées et des digressions concernant les lieux et les personnages de l'histoire. Certains évènements sont aussi modifiés dans le roman. Meurs un autre jour a été publié en France la même année, aux éditions de la Sentinelle, avec une traduction signée Pascal Loubet.

Le roman explique en quoi consiste la mission du pré-générique : la Corée du Sud et le MI6 ont décidé de lancer une opération d'élimination du colonel nord-coréen Tan-Gun Moon (et non Tan-Sun comme dans le film) car ils le considèrent comme un radical dangereux capable de lancer une guerre. La poursuite en aéroglisseurs a quelque peu changé, notamment la fin où Bond et Moon se battent sur le gros aéroglisseur, qui se trouve alors coincé, immobilisé sur le bord d’une falaise et prêt à tomber (alors que dans le film, l’engin fonce à pleine vitesse). La course-poursuite entre l'Aston Martin et la Jaguar a également subi quelques changements.

Un autre changement est opéré lorsque 007 est échangé contre Zao : il se retrouve dans une base militaire britannique située aux abords de Séoul et non sur un bateau navigant près de Hong Kong. Ce changement a une incidence sur la suite de l'histoire dans la mesure où un chapitre a été ajouté, dans lequel Bond se trouve dans les rues de Séoul après son évasion. Il finira par se rendre à Hong Kong en embarquant clandestinement sur un bateau.

Le roman ajoute également une scène dans l'hôtel hongkongais, dans laquelle M. Chang donne une arme à Bond, ainsi qu'un dossier sur Tang Lin Zao et sur le colonel Moon. Par ailleurs, un autre chapitre est consacré à la transformation du colonel Moon en Gustav Graves : l'homme a survécu à la chute de l'aéroglisseur en se saisissant d'un gilet de sauvetage et d’un gilet pare-balles. Il a ensuite rejoint l'une de ses nombreuses planques, où il a conçu un plan avec Zao, avant de reprendre contact avec Miranda Frost. Moon et Miranda s'étaient connus dans l'équipe d’escrime de Harvard. Lorsque Moon décida de changer d'identité, Miranda lui conseilla la clinique du docteur Alvarez. Il resta un mois à la clinique cubaine, avant de se rendre en Afrique où il étudia l’extraction des diamants et soudoya les autorités pour obtenir des faux papiers. Moon y rencontra aussi un homme qui extrayait des diamants illégaux en Afrique, et qu'il écoulait grâce à une fausse mine en Islande. Graves signa un partenariat avec lui, le tua avant de cacher son corps, et fit sa première apparition publique en annonçant qu’il avait découvert un gros filon de diamants dans la mine islandaise dont il était désormais le propriétaire. Au cours de ce chapitre, il est également dit que Miranda Frost a tué son propre père à l'âge de quatorze ans, grâce à des abeilles.

Le final comporte aussi quelques petits changements : Graves ne finit pas dans l’un des réacteurs de l'Antonov mais dans le rayon d'Icare. Miranda n'est pas morte pendant le combat avec Jinx, elle est encore vivante lorsque Bond et Jinx se préparent à quitter l'avion. Elle supplie Bond de l'emmener avec eux (espérant gagner du temps pour que personne n’en réchappe) et lui demande s'il veut savoir pourquoi elle a agi ainsi. Bond décide qu'il ne veut pas savoir et s'en va avec Jinx, laissant Miranda seule dans l'avion en perdition.

Autour du film

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (novembre 2012).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Pour la première fois dans un film de 007, la séquence du générique avec le canon de pistolet, conçue par Daniel Kleinman , montre la balle fonçant tout droit vers la caméra.
  • En échappant au colonel Moon, Bond détruit une Porsche, une Ford GT40 et une Ferrari 360. Les cinéastes ont utilisé des carrosseries vides, plus faciles à endommager et surtout moins coûteuses.
  • À La Havane, Bond prend le livre de l'ornithologue James Bond, A Field Guide to the Birds of the West Indies et se fait passer pour un ornithologue auprès de Jinx (Halle Berry). L'ornithologue aurait inspiré à Ian Fleming, de son propre aveu, le nom de son célèbre personnage de fiction.
  • L'hôtesse de l'air qui sert une Vodka martini à James Bond dans l'avion qui le ramène à Londres est jouée par Deborah Moore, la fille de Roger Moore.
  • Le combat à l'épée, qui oppose Bond à Gustav Graves au club d'escrime Blades, est inspiré par le roman original de Fleming Moonraker (1955), dans lequel Bond et son ennemi Hugo Drax s'affrontent à la suite d'une partie de cartes au Blades.
  • La station de métro désaffectée où 007 rencontre M porte le nom de Vauxhall Cross, en référence au siège du MI6, édifié en 1995 au bord de la Tamise ; au 85, Vauxhall Cross.
  • L'arme Icare devait à l'origine s'appeler Solaris. Les producteurs en ont modifié l'appellation après avoir appris que le film Solaris (2002) était en cours de tournage.
  • Les techniciens ont intégré 98 km de tubes d'acier dans la structure du palais de glace pour que celui-ci puisse résister à la course-poursuite entre Bond et Zao.
  • Madonna n'est pas créditée pour le rôle de Verity dans le générique de fin. Son apparition dans ce film est considérée comme caméo.
  • Toujours dans les caméos, c'est la première fois de la saga que le producteur du film Michael G. Wilson est crédité pour un rôle. Il effectue en effet très régulièrement des caméos dans les films de James Bond, son premier datant du film Goldfinger, en 1964. Dans Meurs un autre jour, il est le général Chandler, un militaire américain qui est présent avec M et Damian Falco lors du final.

Clins d'œil

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le film est plein de références aux 19 précédents films, voici une liste non exhaustive des clins d'œil :

  • L'entrée de Halle Berry rappelle énormément celle de Ursula Andress dans James Bond 007 contre Dr No (1962). À l'exception du fait que le bikini d'Ursula Andress est blanc alors que celui de Halle Berry est orange.
  • Lorsque Bond s'échappe du bateau où il est retenu par « M », la musique du tout premier Gunbarrel de James Bond 007 contre Dr No (1962) joue en bruit de fond.
  • Dans sa chambre d'hôtel à Hong Kong, James Bond est filmé à son insu avec une fille comme dans Bons Baisers de Russie (1963).
  • Lorsque Jinx se présente à 007, elle ajoute : « Mes amis m'appellent Jinx. » Bond répond : « Les miens m'appellent James Bond. » Cette même phrase s’adressait à Tatiana Romanova dans Bons baisers de Russie (1963).
  • Jinx (Halle Berry) est à deux doigts de se faire découper par des rayons laser, référence directe à Sean Connery dans Goldfinger (1964).
  • Alors qu'il traverse la clinique cubaine du Dr. Alvarez, 007 attrape des raisins, tout comme il le faisait en quittant la clinique de Shrublands, dans Opération Tonnerre (1965).
  • Quand Bond assomme le client de la chambre 42 à son hôtel de Cuba, il salue en espagnol la fille qui se trouvait dans la même chambre, celle-ci lui répond alors en anglais. Dans Les Diamants sont éternels, avant de regagner l'appartement de Tiffany Case à Amsterdam, Bond et le contrebandier Peter Franks s'échangent un "bonsoir" en anglais et en allemand.
  • Pour infiltrer les bâtiments de Gustav Graves en passant sous la glace, Bond utilise un respirateur aquatique ; c'est une version plus moderne de celui qu'il utilise dans Opération Tonnerre (1965).
  • Bond se fait passer pour mort afin de s'évader… Une ruse déjà utilisée dans On ne vit que deux fois (1967) et qui sera reprise dans le film Skyfall[réf. nécessaire].
  • La référence dans une phrase de Tigre Tanaka dans On ne vit que deux fois (1967) à propos de son métro personnel (« Je pense que votre « M », à Londres, doit avoir la même chose ») a une réponse dans l'épisode[réf. nécessaire].
  • Un CD d'Au service secret de Sa Majesté (1969) est posé sur le bureau de Moneypenny.
  • Dans le magazine High Life que lit Bond dans l'avion, au sujet de la société de Gustav Graves, il est écrit « Les diamants sont éternels, pour la vie » en référence directe au film Les diamants sont éternels (1971). Une autre référence à ce film est faite lorsque Bond lui montre un diamant de contrebande. Avant leur combat à l'épée, Graves dit : « Mais les diamants sont faits pour voyager. »
  • Ce même duel à l'épée ayant pour enjeu un diamant de contrebande n'est pas sans évoquer la partie de golf entre James Bond et Auric Goldfinger dans le film éponyme, où l'enjeu était un lingot d'or. Mais également la partie de backgammon entre Bond et Kamal Khan où l'enjeu est cette fois un œuf de Fabergé. Dans Goldfinger et Meurs un autre jour, James Bond vainqueur se voit remettre sa récompense par chèque, et en espèces dans Octopussy.
  • Bond ôte un diamant du nombril de Jinx. Un hommage à la scène de L'Homme au pistolet d'or (1974) où l'espion retirait une balle en or du nombril d'une danseuse.
  • Lorsque 007 passe par un passage secret à la clinique du Dr. Alvarez, il traverse un couloir comportant des miroirs en trompe-l’œil : un clin d’œil à la salle des miroirs de Francisco Scaramanga dans L'Homme au pistolet d'or (1974).
  • La salle où Zao suit sa thérapie dans cette même clinique avec l'aide d'un masque psychédélique et une voix lui faisant assimiler sa future nouvelle identité par lavage de cerveau rappelle Au service secret de Sa Majesté, et l'hypnose pratiquée par Ernst Stavro Blofeld dans la chambre de ses patientes avec l'aide de sa voix enregistrée sur cassettes et des lumières multicolores.
  • Gustav Graves ouvre un parachute aux couleurs de l'Union Jack, comme le fait 007 en sautant à ski dans L'Espion qui m'aimait (1977).
  • Après une bagarre à bord d'un aéroglisseur, Tan-Sun Moon, colonel nord-coréen et ennemi de Bond, fait une chute du haut d'une gigantesque cascade. Une séquence semblable à celle du hors-bord de Requin au-dessus des chutes d'Iguaçu, dans Moonraker (1979).
  • Dans la scène d'amour avec Jinx à Cuba, Bond et Jinx mangent une figue comme Roger Moore et Carole Bouquet dans Rien que pour vos yeux (1981).
  • Le traité d'ornithologie apparaissait déjà dans Octopussy (1983).
  • Gustav Graves veille sur la destruction qu'il sème, depuis les fenêtres de son avion, tout comme Max Zorin regardait la Silicon Valley dans Dangereusement vôtre (1985).
  • Lors de la course-poursuite entre Zao et 007, un gros plan est fait sur les pneus de l'Aston Martin, tout comme dans Tuer n'est pas jouer (1987).
  • Les pneus de l'Aston Martin de Bond sont équipés de pointes rétractables comme dans Tuer n'est pas jouer (1987).
  • « M » retire à Bond son fameux « permis de tuer », comme dans Permis de tuer (1989).
  • La montre de Bond contient un laser qu'il utilise pour découper l'épaisse couche de glace en Islande. Il avait déjà utilisé ce gadget pour s'évader d'un train dans GoldenEye (1995).
  • La voix de la voiture de Bond est identique à celle utilisée dans Demain ne meurt jamais (1997).
  • Le dôme géodésique présent à l'écran ressemble à s'y méprendre à celui utilisé dans Le monde ne suffit pas (1999).
  • Jinx tente de redresser un avion comme Pussy Galore dans Goldfinger. Vlad, le savant russe à la solde de Graves, est d'ailleurs éjecté violemment de l'appareil après que le satellite Icare ait brisé tous les hublots, et meurt donc de la même manière qu'Auric Goldfinger. Dans le film de 1964, c'est une balle de pistolet qui brise le hublot par lequel Goldfinger est éjecté.
  • Jinx et Bond s'échappent de cet avion avec un autre véhicule comme dans Tuer n'est pas jouer.
  • L'atelier de « Q » est rempli de gadgets des missions précédentes : la chaussure à pointe empoisonnée portée par Rosa Klebb dans Bons baisers de Russie, le jet-pack de 007 dans Opération Tonnerre, le casque jaune de plongée utilisé dans Rien que pour vos yeux ou encore le sous-marin crocodile dans Octopussy.
  • « Q » annonce à 007 que la montre qu'il lui donne est la vingtième, autant que le nombre d'opus de la saga au moment de cet épisode. Bond accentuera cette anecdote par la remarque : « Comme le temps passe vite. »
  • On retrouve également un clin d’œil à la célèbre scène du combat entre le roi Arthur et le Dark Knight du film Sacré Graal des Monty Python. En effet, lorsque John Cleese dit à James Bond qu'il n'est pas censé tuer son patron lors de la simulation, 007 lui répond sur le même ton dans la version originale : « It's only a flesh wound », réplique de John Cleese dans le film des Monty Python.
  • Rosamund Pike, qui incarne Miranda Frost, jouera plus tard, dans un autre film d'espionnage, celui de Johnny English, tout comme Olga Kurylenko, ex Bond girl, qui jouera elle aussi dans le prochain opus de ce dernier prévu pour 2018.

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. Business - Internet Movie Database
  2. Dates de sortie - Internet Movie Database
  3. Liliane Gaudet a enregistré un doublage de Judi Dench, mais un nouveau doublage l'a remplacé, réalisé par Annie Bertin).
  4. (en) Brosnan meets the two-faced Bond villain - The Daily Telegraph
  5. (en) Maui's monster surf break getting bigger by the day - Honolulu Advertiser
  6. Lieux de tournage - Internet Movie Database
  7. (en) « James Bond – Visits Holywell Bay 2002 », sur le site Nantewynn Holidays
  8. (en) « Holywell Bay Beach », sur le site Cornwall Guide Online
  9. Jean-Antoine Duprat, James Bond : 101 voitures de légende, éditions de l'Opportun, octobre 2012
  10. (en) Die Another Day - AllMusic
  11. a b c et d Box-office - JP's box-office