Mestre Barba Branca

Mestre Barba Branca

Gilberto Reis ou plutôt mestre Barba Branca a commencé la capoeira angola dans le barrio de Liberdade (Salvador de Bahia), à l'âge de 13/14 ans, avec mestre Traira, élève du grand Mestre Waldemar.
Peu de temps après, mestre Traira décède ; se retrouvant alors sans mestre il rejoint le groupe de Mestre João Pequeno, élève de Mestre Pastinha, où il restera une dizaine d'années jusqu'à obtenir son titre de Mestre en 1994.

Après s'être longtemps investi dans un projet appelé Ibéji avec les enfants du quartier de Cabula et en relation avec le célèbre terreiro de candomblé Ilé Axé Opo Afonjá, Mestre Barba Branca crée sa propre académie dans le quartier de CABULA à Salador de Bahia : Le GCAC : Grupo de Capoeira Angola Cabula

C'est à cette même période qu'il va créer, en collaboration avec plusieurs autres mestres, puis présider la première association brésilienne de Capoeira Angola, l'ABCA, dont le siège se situe toujours dans le quartier du Pelourinho.

Suite à une rencontre entre mestre Barba Branca et le Groupe de Lyon France en 2001 lors d'un stage à Lyon, un projet commun est né : le développement de l'académie en France sous le nom de GCAC France, aujourd'hui bien présent en Rhône-Alpes (Lyon, Ardèche, Grenoble).

Aujourd'hui Mestre Barba Branca continue d'animer son académie avec ses contre-maîtres et entraîneurs : Contramestres: Olhos de Anjo - Barberinho - Sauva - Mão Dez (Brésil) Treinels : Rato - Edilo (Brésil) - Remilson (France)

Extrait d'interview de Barba Branca

"Toute personne sait déjà manger avec ses propres mains, n'est ce pas, et comme je dis toujours, ……. je compare toujours avec la nature, le « gavião »(oiseau) quand il naît, il commence à chanter, à appeler, à appeler, là arrive sa mère, elle lui donne la nourriture dans la bouche jusqu'à ce qu'il grandisse. Il grandit, et là, il prend son envol et commence à voler. Là, il passe une autre étape dans sa vie, il commence à apprendre à chasser son propre aliment. Quand il a appris, il sait quelle proie il doit attraper, et c'est la même chose pour la capoeira. En capoeira, tu commences en a quatre pattes (comme les bébés), et après avec le temps, tu passes sur deux pieds, et tu sais marcher. Et tu commences à comprendre ce qu'elle est, et après, là, « tu passes au stade de maître » par toi-même, parce que, certes on doit être maître mais d'abord être soi-même, savoir se conduire" Interview entière sur le site de Mestre Barba Branca

Références externes

Livres sitant Barba Branca

  • A Capoeiragem no Rio de Janeiro: primeiro ensaio, Sinhozinho e Rudolf Hermanny. André Luiz Lacé Lopes Editora Europa, 2002 - p.13, 153 et 154
  • A volta do mundo da Capoeira - André Luiz Lacé Lopes - 1999 - p.163, 167 et 247
  • capoeira: l'eredità della schiavitù in Brasile - Giocando - p.157
  • Ao som do Berimbau: Capoeira, arte marcial del Brasil - Formado Comprido

Cet article « Mestre Barba Branca » est issu de Wikimonde Plus.