Message from the King

Message from the King
Titre original Message from the King
Réalisation Fabrice Du Welz
Scénario Oliver Butcher
Stephen Cornwell
Acteurs principaux
Sociétés de production Entertainment One Features
Entre Chien et Loup
The Ink Factory
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Thriller
Durée 102 minutes
Sortie 2016


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Message from the King est un thriller multinational réalisé par Fabrice Du Welz, sorti en 2016.

Synopsis

Jacob King débarque du Cap à Los Angeles, à la recherche de sa sœur disparue. Il n'est qu'un étranger dans un monde dont il ne connait rien, avec seulement 600 dollars en poche et un billet de retour pour Le Cap prévu dans 7 jours. Au bout de 24 heures, il découvre que sa sœur est morte dans des circonstances tragiques et mystérieuses…

Fiche technique

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution

Production

Genèse et développement

Message from the King marque les débuts aux États-Unis du réalisateur belge Fabrice Du Welz, même si le film est une coproduction franco-belge. Il a été très vite fasciné par la ville de Los Angeles en effectuant les repérages : « C’est une ville résolument moderne où le pire côtoie le meilleur. C’est un assemblage incroyable de quartiers, de communautés et de cultures. L.A., c’est Blade Runner. J’ai passé beaucoup de temps à errer, les yeux grands ouverts. Avec la production, nous nous sommes très vite entendus et nos visions convergeaient. Aujourd’hui, j’aime passionnément Los Angeles où j’ai passé 18 mois. Ses contrastes, sa fureur et son odeur m’ont profondément marqué[5]. »

Pour développer son film, Fabrice Du Welz avoue s'être inspiré de certains films des années 1970 et début des années 1980 comme La Loi du milieu (Mike Hodges, 1971), Les Nuits rouges de Harlem (Gordon Parks, 1971), Du sang sur la Tamise (John MacKenzie, 1980) et surtout Hardcore (Paul Schrader, 1979). Il explique également l'influence des romans de James Ellroy pour dépeindre l’ambiance glauque et poisseuse de Los Angeles. Il ajoute « Mais au-delà des références, mon but était surtout de suivre mon héros, Jacob King, à hauteur d’homme et de témoigner de sa rage et de son humanité. Je voulais aborder cette histoire simplement, comme dans un vieux western[5]. »

Distribution des rôles

Tournage

Le tournage a eu lieu en Californie, principalement à Los Angeles, mais également à Glendale, Topanga Canyon et Beverly Hills.

Le réalisateur Fabrice Du Welz a convaincu les producteurs de tourner en 35 mm. Un choix partagé par la directrice de la photographie Monika Lenczewska : « Je fais complètement confiance au 35 mm. Pour être tout à fait honnête, je n’aime pas le numérique. Pas du tout. La pellicule offre un meilleur contraste, elle est toujours mieux pour le noir et blanc, surtout pour filmer la peau, tous les détails. L’image est plus sensuelle, la lumière et les couleurs plus riches, plus nuancées[5]. »

Notes et références

  1. (en) « Message from the King », sur Toronto International Film Festival.net, (consulté le 7 mars 2017)
  2. Message from the King sur Allociné
  3. « Visas et Classification | CNC », sur www.cnc.fr (consulté le 3 septembre 2020)

Liens externes