Mazinho

Mazinho
image illustrative de l’article Mazinho
Biographie
Nom Iomar do Nascimento
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (52 ans)
Lieu Santa Rita
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Milieu défensif ou Arrière gauche
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1983-1986 Drapeau : Brésil Santa Cruz (Recife) 079 0(1)
1986-1990 Drapeau : Brésil CR Vasco da Gama 195 (31)
1990-1991 Drapeau : Italie US Lecce 039 (12)
1991-1992 Drapeau : Italie AC Fiorentina 031 0(3)
1992-1994 Drapeau : Brésil SE Palmeiras 039 (11)
1994-1996 Drapeau : Espagne Valence CF 081 (33)
1996-2000 Drapeau : Espagne Celta Vigo 184 (58)
2000 Drapeau : Espagne Elche CF 037 (12)
2001 Drapeau : Brésil EC Vitória 085 (17)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1989-1994 Drapeau : Brésil Brésil 035 0(0)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2009 Drapeau : Grèce Aris FC
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Iomar do Nascimento, plus connu sous le nom de Mazinho, est un footballeur brésilien né le 8 avril 1966 à Santa Rita. Il évoluait au poste de milieu défensif ou d’arrière gauche.

Ses deux fils, Thiago et Rafael Alcántara, ont été formés au FC Barcelone avant que le premier d'entre eux ne signe au Bayern Munich le 14 juillet 2013.

Biographie

En club

Mazinho commence sa carrière à Recife. Il joue ensuite à Vasco da Gama. Avec Vasco da Gama, il est sacré champion de l'État de Rio de Janeiro à deux reprises, en 1987 et 1988. Il est par ailleurs champion du Brésil en 1989, et remporte deux Coupes Guanabara.

En 1990, Mazinho rejoint l'Europe en s'engageant avec le club italien de l'US Lecce. Après une seule saison, il est transféré à la Fiorentina. Il dispute 34 matchs en Serie A avec Lecce et 21 matchs en championnat avec la Viola. Il inscrit par ailleurs 2 buts avec Lecce.

Mazinho retourne dans son pays natal en 1992 en signant un contrat en faveur de la Sociedade Esportiva Palmeiras. Avec Palmeiras, il remplit son armoire de trophées, en remportant deux titres de champion de l'État de São Paulo et deux titres de champion du Brésil, sans oublier un Tournoi Rio-São Paulo. En 1994, après la Coupe du monde, Mazinho est de retour en Europe. Il signe dans le championnat espagnol, en s'engageant avec l'équipe de Valence. Mazinho joue un total de 71 matchs en Liga avec le club valencien. Après deux saisons passées à Valence, il se voit transféré au Celta Vigo.

Mazinho reste 4 saisons à Vigo. Avec ce club, il dispute 114 matchs en Liga, marquant 8 buts. Il fait également 10 apparitions en Coupe de l'UEFA. Le Celta Vigo atteint les quarts de finale de la Coupe de l'UEFA lors de la saison 1998-1999, en étant éliminé par l'Olympique de Marseille. Lors des quarts de finale, Mazinho est titulaire lors du match aller gagné 2-1 par le club olympien[2]. Il est également titulaire au match retour qui se solde par un 0-0[3]. La saison suivante, le club réédite cette performance, mais Mazinho a perdu sa place de titulaire.

Mazinho rejoint pour la saison 1999-2000 le club d'Elche. Il termine sa carrière en 2001 à l'Esporte Clube Vitória.

En équipe nationale

Mazinho reçoit 39 sélections en équipe nationale, sans inscrire de but[4]. Toutefois, seulement 35 de ces sélections sont considérés comme "officielles"[1].

Mazinho participe tout d'abord aux Jeux olympiques de 1988 organisés en Corée du Sud. La sélection olympique brésilienne obtient la médaille d'argent en se faisant battre par l'URSS lors de l'ultime match[5]. Malheureusement, Mazinho ne quitte pas le banc des remplaçants, et ceci durant toute la compétition.

Mazinho reçoit sa première sélection en équipe du Brésil le 10 mai 1989, lors d'un match amical face au Pérou[6]. Dans la foulée, il participe à la Copa América 1989, que le Brésil remporte. Titulaire, Mazinho dispute six matchs lors de cette compétition[7].

Mazinho est ensuite retenu par le sélectionneur Sebastião Lazaroni pour disputer la Coupe du monde 1990 en Italie. Le Brésil atteint le stade des huitièmes de finale mais Mazinho n'a qu'un statut de simple remplaçant. Ainsi, il ne joue aucun match lors de cette compétition. Mazinho participe ensuite à la Copa América 1991 organisée au Chili. Titulaire, Mazinho dispute six matchs lors de cette compétition[7]. Le Brésil se classe deuxième de la compétition, derrière l'Argentine.

Mazinho est ensuite retenu par le sélectionneur Carlos Alberto Parreira pour disputer la Coupe du monde 1994 organisée aux États-Unis. Contrairement à l'édition de 1990, Mazinho occupe cette fois-ci un statut de titulaire en puissance. Lors de ce mondial, il prend part à six matchs[8]. Tout d'abord, il joue un match face à la Russie, puis un autre face à la Suède lors de la phase de groupes. Il prend ensuite part au match des huitièmes de finale face au pays organisateur les États-Unis. Il est également sur le terrain lors du quart de finale face aux Pays-Bas et lors de la demi-finale face à la Suède. Arrive ensuite la grande finale face à l'Italie : Mazinho est une nouvelle fois titulaire et dispute l'intégralité de la rencontre. Le Brésil remporte le match aux Tirs au but et Mazinho est sacré champion du monde[9].

À l'issue de la victoire en Coupe du monde, Mazinho ne sera plus jamais rappelé en sélection.

Reconversion

En 2009, Mazinho entraîne brièvement le club grec d'Aris Salonique[10].

En juillet 2012, Mazinho devient le conseiller sportif du club espagnol de Castelldefels[11]. L'équipe évolue en Tercera División (4e division).

Palmarès

En équipe du Brésil

En club

Distinctions personnelles

Articles connexes

Notes et références

  1. a et b (en) « Fiche de Mazinho », sur national-football-teams.com
  2. Feuille du match Olympique de Marseille - Celta Vigo sur footballdatabase.eu
  3. Feuille du match Celta Vigo - Olympique de Marseille sur footballdatabase.eu
  4. Fiche de Mazinho sur sambafoot.com
  5. Feuille du match URSS - Brésil sur FIFA.com
  6. Feuille du match Brésil - Pérou sur footballdatabase.eu
  7. a et b « Fiche de Mazinho », sur footballdatabase.eu
  8. Fiche de Mazinho sur FIFA.com
  9. Feuille du match Brésil - Italie sur FIFA.com
  10. Mazinho nouveau coach de l'Aris Salonique, lequipe.fr, 22 janvier 2009
  11. Mazinho conseiller sportif de Castelldefels, sport.es, 21 juillet 2012

Liens externes