Maximilian Schell

Maximilian Schell
Description de cette image, également commentée ci-après
Maximilian Schell
Naissance
Vienne (Autriche)
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autrichienne
Drapeau de la Suisse Suisse (naturalisé)
Décès (à 83 ans)
Innsbruck (Autriche)
Profession Acteur
Cinéaste
Scénariste
Producteur de cinéma
Films notables Jugement à Nuremberg
Topkapi
Croix de fer
Un pont trop loin
Avec sa sœur, l'actrice Maria Schell en 1959.
Maximilian Schell dans Jugement à Nuremberg (1961).
Maximilian Schell en 1970.
Leonard Bernstein et Maximilian Schell dans une série télé en 1983.

Maximilian Schell, né le à Vienne (Autriche), mort le à Innsbruck (Autriche), est un acteur, producteur, réalisateur et scénariste, d’origine autrichienne, naturalisé suisse.

Biographie

Maximilian Schell est le fils de l'écrivain suisse Hermann Ferdinand Schell  et de l'actrice viennoise Margarethe Noé von Nordberg .

Il obtient son premier rôle important au cinéma en 1958 à Hollywood, aux côtés de Marlon Brando dans Le Bal des maudits d'Edward Dmytryk[1] ; il tourne ensuite dans de grandes productions, comme Topkapi en 1964 ou Un pont trop loin en 1977.

Maximilian Schell meurt des suites d'une pneumonie[2], contractée lors du tournage d’un téléfilm pour le compte de la chaîne allemande ZDF[3].

Famille et vie privée

Il est le frère des comédiens Maria Schell, Carl Schell  et Immy Schell  et le cousin de l'actrice Catherine Schell.

De 1986 à 2005, il est marié à l'actrice russe Natalia Andreïtchenko[4], avec qui il a une fille prénommée Nastassja née en 1989.

À partir de 2008[4], il vit avec la cantatrice germano-croate Iva Mihanovic , de 47 ans sa cadette, qu'il épouse le 20 août 2013, cinq mois avant de décéder. Ils avaient eu l'occasion de travailler sur des projets communs, notamment l'opérette L'Auberge du Cheval Blanc[3] à Munich en 2012.

Filmographie

Comme acteur

Au cinéma

À la télévision

Doublage

Comme réalisateur

  • 1970 : Erste Liebe
  • 1973 : Le Piéton (Der Fußgänger)
  • 1975 : Double Jeu (Der Richter und sein Henker)
  • 1979 : Légendes de la forêt viennoise (Geschichten aus dem Wienerwald)
  • 1984 : Marlene (documentaire)
  • 1993 : Candles in the Dark (TV)
  • 2002 : Meine Schwester Maria (documentaire)

Distinctions

Références

Sources

Article connexe

Liens externes