Maurice Lehmann

Maurice Lehmann
Description de cette image, également commentée ci-après
Maurice Lehmann en 1940.
Naissance
Paris 18e
Décès (à 79 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de France Français
Profession

Maurice Lehmann, né le à Paris 18e[1], ville où il est mort le , est un acteur, metteur en scène et producteur français.

Il est un des principaux directeurs de théâtres parisiens du XXe siècle. Il est nommé commandeur dans l'ordre de la Légion d'honneur en 1970[2].

Biographie

Il entre comme pensionnaire à la Comédie-Française de 1916 à 1919. Il dirige ensuite les théâtres de la Porte-Saint-Martin, de l'Ambigu, de la Renaissance, Mogador, Édouard VII et l'Empire[3].

De 1929 à 1965, il dirige le théâtre du Châtelet et propose dans des mises en scène fastueuses des comédies musicales et des opérettes à grand spectacle qui remportent un énorme succès : Nina Rosa de Sigmund Romberg avec André Baugé, L'Auberge du Cheval-Blanc en 1948, Le Chanteur de Mexico de Francis Lopez avec Luis Mariano qui fait mille représentations à partir de 1951, Méditerranée de Francis Lopez avec Tino Rossi, Monsieur Carnaval de Charles Aznavour avec Georges Guétary en 1965.

Le 30 avril 1945, il succède à Jacques Rouché comme administrateur de la Réunion des théâtres lyriques nationaux. Il en est évincé le 15 mai 1946. Il redevient administrateur le 1er octobre 1951 et quitte définitivement la RTLN le 30 septembre 1955[4].

Il fonde sa société de production cinématographique dans les années 1930, Les Productions Maurice Lehmann, avec laquelle il produit ou coproduit plusieurs films, principalement de théâtre filmé (dont certains qu'il réalise lui-même). Il fut également président du jury du Festival de Cannes 1956 et membre du jury en 1957 et 1966.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (90e division).

Théâtre

Adaptation

Comédien

Metteur en scène

Filmographie

Comme producteur

Comme réalisateur

Notes et références

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 18/2196/1895 (consulté le 3 juin 2012).
  2. « Cote 19800035/1239/43055 », base Léonore, ministère français de la Culture.
  3. Jean Gourret, Ces hommes qui ont fait l'Opéra, 1984, p. 171.
  4. Jean Gourret, Op. cit., p. 172-173.

Liens externes