Maurice Audubert-Boussat

Maurice Audubert-Boussat
Biographie
Naissance
Décès
Date inconnue
Nationalité
Activité

Maurice Audubert Boussat, de son nom de naissance Maurice Boussat, né le 18 décembre 1901 à Oran est un professeur et écrivain français.

Biographie

Il est né à Oran en 1901 au hasard d’une affectation de son père brigadier de gendarmerie. Du côté paternel, la famille est originaire du petit village de Bannes dans le Quercy. Il passe son baccalauréat à Alger en 1919-1921 puis poursuit ses études à Toulouse. Licencié en mathématiques, physique, chimie et astronomie approfondie, il enseigne au lycée de Chalons-sur-Marne, puis fait carrière aux lycée Henri-IV et Janson-de-Sailly en qualité de professeur de physique-chimie dans les classes préparatoires aux grandes écoles. Lors de la Seconde Guerre mondiale, bien que réformé, il insiste pour passer le conseil de révision et s’engage au 6e régiment d’artillerie de Dakar. Il fut sollicité par Léopold Senghor pour réorganiser l’Instruction nationale au Sénégal. Resté très attaché aux racines quercinoises, il retournait fréquemment dans la maison de famille de Saint-Michel Loubéjou où il aurait terminé sa vie.

Son nom de plume accole les patronymes de ses parents (sa mère se nommait Anaïs Audubert). Membre de la Société des gens de lettres, correspondant de l'Annuaire Général des Lettres, il livre divers articles de critique littéraire, par exemple dans Le Puy de Dôme à Paris et Le Réveil de la Marne. Il est l'auteur de romans et de poèmes. Au cours de ses années toulousaines, il collabore avec le jeune compositeur Emile Goué, lui livrant des textes de mélodies (Barcarolle, Remembrance, Souffrance, La Chanson des yeux de ma Mie), les titres des parties du recueil pianistique Pénombres, ainsi que le livret d'un opéra d'après le roman de Ferdinand Fabre : Le Chevrier[1]

Principales œuvres

Théâtre

  • Le Chevrier, drame lyrique en 5 actes et en vers, musique d'Émile Goué;

Prose

  • Dans le vent d'autan, nouvelle, Les Œuvres Libres no 72, Fayard, 1927
  • Choc en Retour, roman, Nouvelle Société d'Édition, 1930

Romans annoncés et non publiés

  • Dérive d'un monde,
  • Les Flagellants,
  • Mes voisins de galère,
  • Rira-les-esclots,

Poésie

  • Soir africain, in Poésie, cahiers mensuels illustrés, tome IV, 1926, aux éditions d’art du Croquis
  • Chanson des pêcheurs de sable, extrait de « Sonatines du soir » (en préparation) in Poésie, cahiers mensuels illustrés, tome V, 1927, aux éditions d’art du Croquis.
  • Sub Lumina Prima, 1929

Notes et références

  1. Damien Top, Emile Goué, Un alchimiste des sons entre ombre et lumière, Bleu-Nuit Editeur, 2012.