Mathieu Nicolas Brafault

Mathieu Nicolas Brafault

Mathieu Nicolas Brafault
Fonctions
Député de la Vienne
à la Chambre des représentants
Élection
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Margut
Date de décès (à 57 ans)
Lieu de décès Availles-en-Châtellerault
Nationalité Drapeau de la France France Française
Parti politique Jacobins
Libéraux (1815)
Religion Catholique
Résidence Châtellerault, Availles-en-Châtellerault

Mathieu Nicolas Brafault, né le à Margut[1] (Ardennes) et décédé le au château de la Tour d'Oyré, à Availles-en-Châtellerault[2] (Vienne), est un administrateur et homme politique français.

En novembre 1797, à la faveur du coup d'Etat de Fructidor, et fort du soutien de son compatriote viennois, Crouzé-Latouche, Brafault, jacobin[3], est nommé commissaire du Directoire auprès de la municipalité de Châtellerault. Le même mois, il obtient un siège à l'administration du département de la Vienne et à partir de juillet 1798, il en prend la présidence. De 1800 à 1812, date de sa révocation, il est conseiller de préfecture, toujours pour le département de la Vienne.

Retiré propriétaire au château de la Tour d'Oyré, à Availles-en-Châtellerault, il revient brièvement sur le devant de la scène politique lorsque, le 10 mai 1815, il est élu député de la Vienne, mandat qu'il conserve le temps des Cent-Jours.

Sources

  • « Mathieu Nicolas Brafault », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • « Brafault (Nicolas-Mathieu) », dans Henri Beauchet-Filleau et Charles de Chergé, Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, tome 1, Poitiers, Impr. Oudin et Cie, 1891, p.723, lire en ligne.

Références

  1. « Chronique - I. Biographies ardennaises de la Révolution et de l'Empire », dans Revue d'Ardenne & d'Argonne, novembre 1904, p.98.,
  2. Acte de décès de M. Nicolas Mathieu Brafault, acte n°22, 10 septembre 1828, registres des actes d'état-civil (naissances, publications, mariages, décès) de la commune d'Availles-en-Châtellerault, 1827-1832, vue 24/106, 9 E 18/4, archives départementales de la Vienne.
  3. E. Desgranges, « La centralisation républicaine sous le Directoire: les municipalités de canton dans le département de la Vienne », dans Bulletin de la Société des antiquaires de l'Ouest et des musées de Poitiers, Poitiers, Société des antiquaires de l'Ouest, 1954, p.619.