Masa Saito

Masa Saito
Masa Saito vs Arne Robertsson, Tokyo 1964.jpg
Masa Saito (à gauche) en 1964.
Données générales
Nom de naissance
Masanori Saito
Nationalité
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Taille
5 11 (1,8 m)[1]
Poids
265 lb (120 kg)[1]
Catcheur mort
Fédération
Entraîneur
Hiro Matsuda[2]
Toyonobori [2]
Kinji Shibuya [2]
Carrière pro.

Masanori Saito (en japonais : 斎藤 昌典, Saitō Masanori?) (né le à Tokyo et mort le ) est un lutteur, un catcheur (lutteur professionnel) et un entraîneur de catch japonais connu sous le nom de Mr Saito ou Masa Saito (マサ 斉藤?).

Il est d'abord lutteur et représente son pays aux Jeux olympiques d'été de Tokyo en 1964 en lutte libre dans la catégorie des poids lourd (plus de 97 kg).

Il devient catcheur et commence sa carrière au Japon d'abord à la Japan Pro Wrestling Alliance  en 1965 puis à la Tokyo Pro Wrestling  avant d'aller aux États-Unis en 1967.

Il connait un certain succès principalement sur la côte ouest des États-Unis puis en Floride. Dans les années 1980, il travaille pour la World Wrestling Federation et y remporte à deux reprises le championnat du monde par équipes de la WWF avec Mr. Fuji. Il est contraint de mettre sa carrière entre parenthèses en 1984 après avoir été condamné à deux ans de prison pour agression.

Il retourne au Japon et rejoint la New Japan Pro Wrestling et y remporte à deux reprises le championnat par équipes International Wrestling Grand Prix avec Riki Chōshū puis Shinya Hashimoto. En plus de cela, il affronte Antonio Inoki dans un death match de plus de 2 h sur l'île de Ganryū-jima .

Carrière de lutteur

Après le lycée, Saito étudie à l'université Meiji où il fait aussi partie de l'équipe de lutte[3]. Il fait de la lutte libre ainsi que de la lutte gréco-romaine dans la catégorie des poids lourd[4]. Il remporte les championnats de lutte gréco-romaine et de lutte libre en 1964 dans sa catégorie[5]. Il participe aux Jeux olympiques d'été de 1964 et se classe 8e[4].

Carrière de catcheur

Japan Pro Wrestling Alliance et Tokyo Pro Wrestling (1965-1967)

Saito devient catcheur après les Jeux olypiques et commence à lutter à la Japan Pro Wrestling Alliance  (JWA)[6]. Durant cette période, la presse sportive japonaise le présente avec Thunder Sugiyama et The Great Kusatsu comme étant le trio doré[7]. En 1966, il quitte la JWA pour suivre Antonio Inoki et Toyonobori  qui viennent de créer la Tokyo Pro Wrestling [6]. Il quitte le Japon en 1967 après la fermeture de la Tokyo Pro Wrestling pour aller aux États-Unis[6].

Arrivée sur la côte ouest des États-Unis (1967-1975)

Saito arrive aux États-Unis en 1967 et commence à lutter à San Francisco à la Big Time Wrestling[6]. Il commence à être mis en valeur en 1968 et remporte avec Kinji Shibuya  le championnat du monde par équipes de l'American Wrestling Alliance (version San Francisco) en battant Pepper Gómez et Pedro Morales le 13 juillet[8]. Au cours de ce règne, la Big Time Wrestling devient membre de la National Wrestling Alliance courant 1968[9].

Vie privée

Saito épouse une femme du nom de Michi[7]. Il est atteint de la maladie de Parkinson depuis 2000[7]. En 2015, il annonce dans la presse sportive japonaise qu'il souhaite être un des porteurs de la flamme olympique durant les Jeux olympiques d'été de 2020[10].

Caractéristiques au catch

Palmarès

Notes et références

  1. a et b (en) « Masa Saito », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 13 mai 2018)
  2. a, b et c (en) « Masa Saito », sur www.cagematch.net (consulté le 13 avril 2018)
  3. (ja) Fumi Saito, « 3回めの結婚で初めてウェディング・パーティーを開いたマサ斎藤――フミ斎藤のプロレス読本#157[新日本プロレス199X編02] » [archive], sur www.nikkan-spa.jp,‎ (consulté le 13 mai 2018)
  4. a et b (en) « Masanori Saito Bio, Stats, and Results », sur Olympics at Sports-Reference.com (consulté le 13 mai 2018)
  5. (ja) « 斎藤昌典 », sur www.db.japan-wrestling.jp (consulté le 13 mai 2018)
  6. a, b, c et d (ja) « マサ斎藤 アメリカでいちばん有名なSAITO――フミ斎藤のプロレス講座別冊レジェンド100<第43話> » [archive], sur www.news.nicovideo.jp,‎ (consulté le 13 mai 2018)
  7. a, b, c et d (en) Greg Oliver, « Masa Saito dead at 76 » [archive], sur www.slam.canoe.com, (consulté le 18 juillet 2018)
  8. (en) « Show @ San Francisco », sur www.wrestlingdata.com (consulté le 19 juillet 2018)
  9. a et b (en) « World Tag Team Title (San Francisco 1960s - 1970s) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  10. (ja) « パーキンソン病と闘うマサ斎藤「目標は東京五輪の聖火ランナー」 », sur www.tokyo-sports.co.jp,‎ (consulté le 19 juillet 2018)
  11. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) « Masa Saito », sur www.wrestlingdata.com (consulté le 14 mai 2018)
  12. a, b, c, d et e (en) « Entourage Masa Saito », sur www.cagematch.net (consulté le 14 mai 2018)
  13. (en) « AWA World Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  14. (en) « Florida Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  15. (en) « Florida Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  16. (en) « NWA United States Tag Team Title (Florida) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  17. (en) « INTERNATIONAL WRESTLING GRAND PRIX TAG TEAM TITLE », sur www.wrestling-titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  18. (en) « NWA North American Tag Team Title (Los Angeles / Japan) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  19. (en) « NWA Canadian Tag Team Title (British Columbia) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  20. (en) « NWA Americas Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  21. (en) « Beat the Champ Television Title (Los Angeles) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  22. (en) « NWA Alabama Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)
  23. (en) « WWWF/WWF/WWE World Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 juillet 2018)

Liens externes