Marvel Entertainment

Marvel Entertainment
logo de Marvel Entertainment

Création 1939 par Martin Goodman (à l'origine Timely Comics)
Fondateurs Martin Goodman
Personnages clés Joe Quesada
Dan Buckley
Stan Lee
Forme juridique société anonyme
Action NYSE : MVL
Siège social 135 W. 50th Street, 7th Floor
New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Isaac Perlmutter
Actionnaires The Walt Disney Company
Activité Comics et produits dérivés
Produits Voir Catégorie:Marvel Enterprises
Société mère The Walt Disney Company
Filiales Marvel Comics, Marvel Studios
Effectif 300 (2008)
Site web Marvel.com

Capitalisation 937,58 millions de $ (2008)
Chiffre d’affaires en augmentation 676,20 millions de $ (2008)
Résultat net en augmentation 368,00 millions de $ (2008)

Marvel Entertainment, Inc. est un grand groupe de médias américain qui est né du rapprochement du Marvel Entertainment Group (groupe de l'éditeur de comics Marvel Comics) et du fabricant de jouets Toy Biz dans les années 1990. L'histoire de Marvel débute dans les années 1930 comme éditeur et reste sur ce cœur de métier jusqu'en 1990 quand Ronald Perelman diversifie la société. Depuis 2009, Marvel est devenu une filiale de la Walt Disney Company.

Marvel Enterprise possède un catalogue de plus de 5000 personnages, nombre d'entre eux étant nés de l'imagination du scénariste Stan Lee et du dessinateur Jack Kirby.

Historique

Avant d'être une entreprise de médias diversifiées Marvel est un éditeur de comics fondé par Martin Goodman, d'abord connu sous le nom de Timely Comics puis Atlas Comics. Ce n'est qu'en 1973 que la maison d'édition prend le nom de Marvel à la faveur du renommage de la Perfect Film and Chemical Corporation en Cadence Industries, société qui avait acheté l'éditeur à Goodman en 1968. De nombreuses transactions et péripéties financières ont amenées Marvel à se diversifier avant d'être rachetée en 2009 par The Walt Disney Company.

Marvel TelevisionMarvel StudiosMarvel ComicsAtlas ComicsTimely ComicsThe Walt Disney CompanyToy Biz

Cadence IndustriesMagazine ManagementTimely Publications

1939-1985 : De Timely à Marvel Comics

Martin Goodman éditeur de Pulps [1] fonde en 1939 la société Timely Publications[2],[3] afin d'éditer des publications de bandes dessinées alors fournies par Funnies Inc.. La première publication datée d'octobre 1939 est Marvel Comics, renommée dès le second numéro en Marvel Mystery Comics. L'entreprise est alors basée au McGraw-Hill Building au 330 West 42nd Street à New York[2].

Dans les années 1940, Goodman qui est aussi le propriétaire d'une chaîne de kiosques à journaux nommée Atlas News Company, lance d'autres magazines et plusieurs sociétés d'édition. Au printemps 1941, Goodman crée une société nommée Timely Comics, Inc. qui publie ses premiers comics en date d'avril 1941[4]. En 1942, la société déménage dans l'Empire State Building et ce jusqu'en 1951[5], année de sa cessation d'activité au profit d'Atlas Comics.

En 1949, Goodman fonde une maison d'édition de livres reliés nommée Lion Books[6].

Le numéro 19 d'Apache Kid sorti en 1956.

À partir de novembre 1951, Martin Goodman transfert les publications de Timely Comics fondée en 1939 sous une nouvelle maison d'édition nommée Atlas Comics et utilisant le logo de sa société de distribution en kiosque l’Atlas News Company[7],[8]. Créée à la fin de l'Âge d'or des comics, l'éditeur commence rapidement à diversifier ses publications en proposant de l'horreur, du western, de la romance, du sport et des romans historiques aussi bien bibliques que médiévaux. Dans les années 1950, Goodman, possède 59 sociétés nommées de Animirth Comics à Zenith Publications.

En 1953, Goodman regroupe ses productions non Comics au sein de la société Magazine Management Company[9] tandis que les sept premiers titres de comics sont publiés sous le nom Red Circle Books. En 1957, New American Library achète Lion Books[6].

À l'automne 1968, Martin Goodman vend son groupe de presse Magazine Management à la Perfect Film and Chemical Corporation mais en reste l'éditeur en chef jusqu'en 1972[10]. En 1973, Perfect Film and Chemical Corporation se rebaptise Cadence Industries et renomme sa division presse en Marvel Comics Group[11].

En 1981, Marvel achète le studio d'animation DePatie-Freleng Enterprises à Friz Freleng, le célèbre réalisateur des Looney Tunes et son associé David H. DePatie. La société est renommée Marvel Productions.

1986-1996 : Diversification et faillite

En 1986, Cadence Industries est en difficulté financière et procède à sa liquidation[13] en cherchant des acheteurs pour ses différentes filiales. Le , New World Pictures achète Marvel Entertainment[14]. New World Pictures est une société fondée dans les années 1970 par Roger Corman qui avait été rachetée en février 1983 par deux investisseurs Harry Evans Sloan et Lawrence L. Kuppin avant d'ouvrir son capital en bourse en octobre 1985. En 1987, New World Pictures devient New World Entertainment

En janvier 1989, New World Entertainment est contraint de vendre sa division Marvel Comics au financier Ronald Perelman pour 82,5 millions de $, en raison de problèmes financiers[13],[15]. Perelman est un homme d'affaires ayant fait fortune en redressant et revendant des sociétés à la tête du groupe MacAndrews & Forbes Holdings. Marvel Productions devient alors une filiale de la division télévisuelle de New World Entertainment.

En juillet 1991, Marvel ouvre son capital en bourse avec une offre initiale de 40 $[15]. Cet argent permet à la société d'entamer plusieurs acquisitions. D'autres émissions d'actions auront lieu entre 1993 et 1994 pour plus d'un demi-milliard de titres[16]. Au début des années 1990, Perelman achète de nombreuses sociétés qu'il regroupe autour de Marvel, le tout pour un total de 700 millions de $[17].

En 1993, New World Entertainment devient New World Communications. En avril 1993, la société Marvel Entertainment Group prend une participation de 46 %[19] dans Toy Biz, une manufacture de jouets qui possède une licence pour des jouets Marvel et en devient l'un des principaux actionnaires[20]. À la suite de cet achat, nomme Avi Arad ex-pdg de ToyBiz à la tête d'une division cinématographique de MacAndrews & Forbes Holdings regroupant une nouvelle filiale de Marvel et New World Family Filmworks[21]. Le , Avi Arad fonde le Marvel Films dont il assure la direction jusqu'en octobre 1998[20].

La société est en mauvaise situation financière et à la demande de la Securities and Exchange Commission, Marvel mais aussi la société Zib d'Isaac Perlmutter et Toy Biz d'Avi Arad vendent leurs actions, jusqu'en la mise sur l’ouverture au marché public en février 1995[22]. En août 1996, en raison de la vente de New World Pictures par MacAndrews & Forbes Holdings à News Corporation/Fox, Marvel crée Marvel Studios une société reprenant les activités de Marvel Films dans l'espoir de générer des revenus de films[23]. Courant 1996, Marvel Comics lance un premier service de publication de magazine sur internet nommé Marvel CyberComics, renommé DotComics durant la présidence de Bill Jemas (2000-2004)[24].

1997-2009 : Le groupe Marvel Entertainment

Le , Marvel se déclare en faillite[17]. Plusieurs ventes sont alors réalisées pour retrouver la profitabilité, atteinte au début des années 2000. Mais la maison mère reste sous le coup de la protection contre les faillites tout en étant attaquée par des hommes d'affaires. Carl Icahn qui avait acheté des actions de la société dès novembre 1996[25] parvient à obtenir en les achetant à 20 % au-dessus du marché à se faire élire président du directoire le [19]. Mais ni Perelman ni Icahn n'arrivent à contrer l'action d'Ike Perlmutter et Avi Arad, propriétaires de Toy Biz qui ont la faveur des banques créancières[25].

En juin 1997, Marvel Entertainment Group crée Marvel Enterprise avec à sa tête Scott C. Marden pour s'occuper des licences en carte à jouer, autocollant et la division média nommée Marvel Interactive[26]. En septembre 1997, Perelman vend le catalogue de Marvel Productions à Saban Entertainment[27] qui sera rachetée en 2001 par The Walt Disney Company. En décembre 1997, le juge des faillites destitue Icahn de son poste de président du directoire de Marvel et nomme un administrateur de tutelle en attendant la résolution des conflits financiers[19].

En juin 1998, la société Toy Biz annonce sa fusion avec Marvel Entertainment Group pour sortir Marvel de la faillite[19]. Le , la nouvelle entité, formée à la suite de l'achat de Marvel Entertainment par Toy Biz se renomme Marvel Enterprises[20],[28].

En 1999, Marvel revend l'ensemble Fleer-Skybox à Alex Grass, fondateur de Rite Aid Corp, et son fils Roger Grass pour 26 millions de USD. En octobre 1999, la société italienne Fineldo SpA rachète le Panini Group.

En 2003, Marvel vend Quest Aerospace, société achetée en 1995 par Toy Biz à son ancien propriétaire Bill Stine[29]. En décembre 2003, Marvel Entertainment achète la société Cover Concepts à Hearst Communications[30].

En novembre 2004, Marvel consolide sa division de produits licenciés de vêtement de nuit pour enfants en achetant American Marketing Enterprises[31]. En novembre 2004, Marvel intente une action pour violation de marque déposée à l'encontre de la société sud-coréenne NCsoft et le studio californien Cryptic Studios ayant lancé le jeu de rôle en ligne massivement multijoueur City of Heroes[32].

En avril 2005, Marvel engage des poursuites contre Stan Lee au sujet de royalties cinématographiques de 10 millions d'USD[33], action gagnée par Marvel.

En septembre 2005, Marvel Enterprises change son nom en Marvel Entertainment pour indiquer sa diversification dans le cinéma[34].

En janvier 2006, Marvel signe un accord avec Hasbro aboutissant en 2007 à la transformation de son activité de production de jouets en une licence exclusive avec Hasbro[35]. Marvel a ainsi mis un terme a l'histoire de la société Marvel Toys ex-Toy Biz.

Le la société Stan Lee Media contre-attaque Marvel, à la suite de la plainte perdue en 2005, et réclame 5 milliards d'USD pour les personnages créés par Lee[36]. Cette action est suivie le 30 mars par une similaire de Gary Friedrich et Gary Friedrich Enterprises au sujet du personnage Ghost Rider[37].

Le , Marvel relance son service de publication sur internet sous le nom Marvel Digital Comics Unlimited[38].

Depuis 2009 : Disney gère les licences

Stand Marvel dans une convention de Comics en 2014

Le , The Walt Disney Company annonce le rachat de Marvel Entertainment pour 4 milliards de dollars (soit 2.8 milliards d'euros)[39]. L'achat se ferait par échange d'action au taux de 0,745 action Disney pour une Marvel et 30 $ en numéraire mais cette transaction nécessite l'approbation de la commission anti-monopole et des actionnaires de Marvel[39]. L'offre doit s'achever à la fin de l'année 2009[40]. Le , Marvel annonce que le vote final aura lieu le 31 décembre 2009[41]. Le , les actionnaires de Marvel approuvent le rachat par Disney pour une valeur estimée de 4,3 milliards de dollars[42].

Le Marvel annonce la nomination de Joe Quesada comme Chief Creative Officer de Marvel Entertainment[43]. Par la suite, Jeph Loeb ancien responsable de la division télévision est nommé vice-président exécutif[44]. Le , le siège newyorkais de Marvel déménage au 135 W. 50th Street[NB 1] dans un espace de 60 000 pieds carrés (5 574 m2) avec un bail de neuf ans[45]. Le , Activision annonce le prochain jeu Marvel, X-Men: Destiny développé par Silicon Knights[46]. Le , Disney annonce la production par ABC Television Studio de séries télévisées issues de Marvel dont Hulk et Le Punisher[47].

Le , la plainte de Stan Lee Media contre Marvel entamée en 2007 est rejetée en appel[48]. Le , Disney Interactive Media Group engage Bill Roper, un des créateurs de Blizzard Entertainment pour gérer les jeux liés à Marvel[49],[50]. Le , Disney remercie trois des responsables commerciaux de Marvel : Dana Precious, Vice-présidente émérite commercial mondial, Jeffrey Stewart, Vice-président commercial mondial et Jodi Miller, responsable commercial mondial[51]. Le , Disney rachète à Sony Pictures les droits des produits dérivés sur The Amazing Spider-Man[52].

Le , Disney confirme la licence accordée à Dubaïland pour construire le parc Marvel Adventure mais précise qu'il ne sera pas développé par Walt Disney Imagineering[53]. Le , Stan Lee Media engage une nouvelle procédure pour obtenir plusieurs milliards de dollars de Disney-Marvel[54]. Stan Lee Media est une société numérique cofondée en 1998 par Stan Lee et fermée en 2000 qui depuis 2007 a engagé de nombreuses poursuites contre Stan Lee, POW Entertainment, Marvel et Disney.

Le , Disney-ABC signe un contrat avec LoveFilm filiale d'Amazon pour diffuser des séries d'animation de Marvel au Royaume-Uni et en Irlande[55]. Le , Marvel annonce que le service Marvel Digital Comics Unlimited change de nom pour devenir Marvel Unlimited et qu'il sera disponible sur iOS[56]. Le , Marvel, filiale de Disney, renouvelle son contrat signé en 2012 avec la franchise Mumbai Indians de l'Indian Premier League pour des produits jeunesse[57]. Le , Kevin Feige annonce que Marvel récupère les licences de Daredevil, de GhostRider, du Punisher et de Blade[58]. Pour rappel, Sony détient la franchise cinématographique de Spider-Man et la 20th Century Fox les franchises des Quatre fantastiques et des X-Men[58]. Le , Walt Disney Animation Studios annonce la sortie du premier film d'animation inspiré de Marvel, intitulé Les Nouveaux Héros (Big Hero 6) et prévu pour 2014[59]. Le , Disney rachète les droits sur 4 films Marvel produits par Paramount Pictures entre 2008 et 2011 : Iron Man et Iron Man 2, Thor et Captain America[60]. Le , Disney et Hasbro prolongent leur contrat sur les produits dérivés de Marvel jusqu'en 2020 et signent un contrat similaire pour ceux dérivés de Lucasfilm[61],[62]. Le , Disney met fin au procès entamé en juin 2013 entre Marvel et Gary Friedrich au sujet des droits sur Ghost Rider selon des termes non révélés[63]. Le , un juge du Colorado stoppe la dernière plainte de Stan Lee Media contre Marvel au motif qu'elle est frivole[64]. Le , Disney lance des fruits et légumes avec des personnages Marvel comparables à Disney Garden lancé en 2006[65]. Le , Disney Japan annonce la production d'une série Marvel Disk Wars : The Avengers pour le printemps 2014 et produite par Tōei animation[66]. Le , Disney, maison mère de Marvel et Lucasfilm, mets un terme aux machines à sous arborant des personnages Marvel Comics ou Star Wars[67]. Le , Marvel et Netflix annoncent un partenariat pour créer une chaîne de contenu dont quatre séries télévisées produites par Marvel Television[68].

Le , Marvel annonce récupérer à partir de 2015 la licence Lucasfilm des publications Star Wars au détriment de Dark Horse[69]. Le , Disney annonce un budget de 200 millions d'USD sur trois ans pour produire dans la région de New York quatre séries Marvel destinées à Netflix et coproduites par Marvel Television et ABC Studios[70]. Le , Marvel et la famille de Jack Kirby parviennent à un accord amiable dans le procès les opposants sur les droits d'auteurs du dessinateur quelques jours avant un examen par la cour suprême américaine[71]. Le , les arguments de Stan Lee Media sont entendus par trois juges dans sa nouvelle plainte contre Marvel et Disney[72]. Le , Disney-Marvel et Fox démentent les rumeurs associant l'arrêt du comics Les Quatre Fantastiques avec une quelconque discorde au sujet des droits d'adaptation cinématographique[73]. Le , la dernière plainte de Stan Lee Media contre Disney-Marvel est déboutée par un juge du Colorado[74].

Le , Maker Studios lance une campagne de création de contenu sur Marvel et sur les X Games d'ESPN[75],[76],[77]. Le , à la suite d'une réorganisation, Marvel Studios dépend désormais de Walt Disney Studios alors que Marvel Comics et Marvel Television restent dans le giron de Marvel Entertainment[78],[79],[80],[81].

Le , le Los Angeles Times récapitule les projets d'attractions issues de Marvel Entertainment dans les parcs Disney comme au Disneyland Resort et à Hong Kong Disneyland et prédit un plus grand nombre dans les années à venir comme des croisières[82]

Activité

En 2005, l'activité de Marvel Enterprises est organisée en 4 branches mais depuis 2007, seule les trois premières subsistent.

Données économiques

Chiffre d'affaires

Chiffre d'affaires annuel de Marvel Entertainment
(En millions de USD)
Année Licences Édition Jouets Cinéma Groupe/autre Total
2000[83] 19,20 45,20 167,30 231,70
2001[83] 40,00 49,50 91,70 181,20
2002[83] 79,60 64,50 155,00 299,10
2003[84] 124,45 73,26 149,92 347,63
2004[85] 214,70 86,00 212,80 513,50
2005[86] 230,10 92,40 68,00 390,50
2006[87] 127,20 108,50 119,10 351,80
2007[88] 272,70
343,60
125,70 87,40
0,00 (A)
0,00 16,50 485,80
2008[89] 292,80 125,40 254,60 3,40 676,20
Après 2009, les résultats financiers sont inclus dans ceux de Disney Consumer Products.

(A) : En 2007, Marvel a signé un accord avec Hasbro aboutissant à la transformation de son activité de production de jouets en une licence exclusive avec Hasbro.

Résultats nets

Résultat net annuel de Marvel Entertainment
(En millions de USD)
Année Licences Édition Jouets Cinéma Groupe/autre Total
2000[83] 4,5 12,30 -13,80 -7,6 -4,6
2001[83] 25,10 17,60 0,40 -12,50 30,60
2002[83] 69,40 19,50 14,50 -17,30 86,10
2003[84] 83,23 25,44 77,91 -19,35 167,40
2004[85] 152,70 37,30 58,10 -23,70 224,40
2005[86] 143,40 36,40 15,50 0,00 -24,10 171,20
2006[87] 77,60 44,10 21,10 -7,5 -22,70 112,60
2007[88] 196,10
255,50
53,50 54,70
0,00
-7,5 -27,10 274,40
2008[89] 242,30 47,30 0,00 102,70 -24,30 368,00
Après 2009, les résultats financiers sont inclus dans ceux de Disney Consumer Products.

Directeurs

  • Morton E. Handel, Chairman of the Board : octobre 1998 - ?
  • Joseph Ahearn, CEO de ToyBiz : d'octobre 1998[90] au 24 novembre 1998
  • Eric Ellenbogen, CEO : 24 novembre 1998[91] - juillet 1999
  • F. Peter Cuneo, CEO : juillet 1999 à décembre 2002
  • Allen Lipson (CEO) : décembre 2002[92] au
  • Isaac Perlmutter (CEO) : depuis le [93]

Notes et références

Notes
  1. Situé près du Rockefeller Center : 40° 45′ 39″ N, 73° 58′ 55″ O
références
  1. Martin Goodman publia des titres comme Ka-Zar (1936), Marvel Science Stories (août 1938), Marvel Tales, Marvel Stories (1941), Complete Western Books
  2. a et b Mention dans l'ours du premier numéro "Vol.1, No.1, MARVEL COMICS, Oct., 1939 Published monthly by Timely Publications... Art and editorial by Funnies Incorporated..."
  3. En raison de la déclaration de propriété datée du 2 octobre 1939 présente en page 40 du magazine Marvel Mystery Comics #4 (février. 1940); réimprimé dans Marvel Masterworks: Golden Age Marvel Comics Volume 1 (Marvel Comics, 2004, (ISBN 0-7851-1609-5)), p. 239
  4. (en) « Marvel : Timely Publications (Indicia Publisher) », sur Grand Comics Database
  5. (en) Peter Sanderson, The Marvel Comics Guide to New York City, New York City, Pocket Books, , 52–61 p. (ISBN 1-4165-3141-6)
  6. a et b Bruce Black, « Lion » [archive], BookScans.com (fan site), (consulté le 15 août 2011)
  7. « International Directory of Company Histories, Vol. 10 » [archive du ], Farmington Hills, Michigan, Gale / St. James Press, via FundingUniverse.com, (consulté le 28 septembre 2011)
  8. Marvel : Atlas [wireframe globe] (Brand) at the Grand Comics Database
  9. Dan Wakefield, New York in the 50s, Macmillan, (ISBN 0-312-19935-X) :

    « Bruce Jay Friedman: "I started with Magazine Management and stayed until 1963...." »

  10. Les Daniels, Marvel: Five Fabulous Decades of the World's Greatest Comics, New York, Harry N. Abrams, , 288 p. (ISBN 0-8109-3821-9), p. 139
  11. (en) Atlas Archives
  12. a et b (en) Jonathan Hicks, « THE MEDIA BUSINESS; Marvel Comic Book Unit Being Sold for $82.5 Million », New York Times,‎ (lire en ligne)
  13. (en) New World Pictures to Acquire Marvel
  14. a, b, c, d et e Dan Raviv, « Meet Dr. Doom! extrait de Comic Wars », Random House, (consulté le 1er septembre 2009)
  15. (en) Bloomberg News, « Perelman to Settle Marvel Suit », New York Times,‎ (lire en ligne)
  16. a et b Chuck Rozanski, « Perelman's Team Nearly Destroyed the Entire World of Comics », Mile High Comics (consulté le 1er septembre 2009)
  17. (en) Stephanie Clifford, « Donald E. Welsh, a Creator of Magazines, Dies at 66 », sur The New York Times, (consulté le 26 janvier 2015)
  18. a, b, c et d (en) Dan Raviv, Comic Wars, New York, Broadway Books, , 1e éd. (ISBN 978-0-7679-0830-6, LCCN 2001058961, lire en ligne)
  19. a, b et c Marvel - 2002 Annual Report p13/80
  20. (en) « MARVEL ENTERTAINMENT AND AVI ARAD TO DEVELOP MEDIA PROJECTS », The Free Library.com, Farlex, Inc. (consulté le 13 avril 2011)
  21. (en) « Toy Biz, Inc. Prospectus », NYSE.com, New York Stock Exchange (consulté le 10 mai 2011)
  22. (en) Nancy Hass, « Marvel sets up division to put its own characters into movies », The New York Times, New York Times Company,‎
  23. « Marvel Unveils Digital Comics »(Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?) (consulté le 30 mars 2013), Newsarama, December 14, 2005
  24. a et b (en) Dan Raviv, Comic Wars: Marvel's Battle For Survival, Sea Cliff, Heroes Books, , 1e éd. (ISBN 978-0-7679-0830-6, LCCN 2001058961, lire en ligne), p. 38–39
  25. (en) « Marvel Entertainment Unifies Three Major Business Operations By Forming Marvel Enterprises, A New Unit », thefreelibrary.com, Farlex, Inc (consulté le 13 avril 2011)
  26. Comics relief: Saban eyes Marvel assets
  27. « MARVEL ENTERPRISES INC (Form: 10-Q, Received: 11/16/1998 18:57:09) », SEC Filings (consulté le 18 août 2011)
  28. (en) « NARCON 2011 Presentations », NARCON, Washington Aerospace Club (consulté le 10 mai 2011)
  29. « Marvel Acquires Cover Concepts to Extend Demographic Reach; Acquisition Extends Reach of Marvel's Publishing Operations to 30 Million Public School Children », BNet (consulté le 14 mai 2008)
  30. "Marvel Consolidates Sleepwear Licensing Business with Industry Leader American Marketing Enterprises -AME-". Business Wire. FindArticles.com. 04 Mar, 2011.
  31. « Marvel sues over online role-playing game », msnbc.com, NBC, (consulté le 18 mars 2011)
  32. « Marvel Settles Suit With Lee », Bloomberg News, (consulté le 12 avril 2011)
  33. Roger Vincent, « Marvel to Make Movies Based on Comic Books », Los Angeles Times, (consulté le 12 avril 2011)
  34. Marvel - 2007 Annual Report P8/101
  35. « Stan Lee Media Sues Marvel »
  36. « "Ghost Rider" creator sues over copyright », Reuters,
  37. Marvel Comics Opens Portal to Its Archives, TechNewsWorld, November 13, 2007
  38. a et b « Disney to acquire Marvel Entertainment for $4B », The Walt Disney Company (consulté le 31 août 2009)
  39. Marvel To Report Q3 Results On Tuesday, November 3rd
  40. Marvel And Disney Set Date To Finalize Merger
  41. Marvel Stockholders Approve Disney Merger
  42. "Marvel's JOE QUESADA Promoted to Chief Creative Officer", Newsarama; June 2, 2010
  43. « Marvel Entertainment Launches TV Division », deadline.com (consulté le 5 août 2010)
  44. "Marvel signs 60,000 s/f sublease". Real Estate Weekly at FindArticles.com. September 22, 2010. Retrieved March 04, 2011.
  45. Toujours sous la responsabilité d’Activision, la licence X-Men sera de nouveau exploitée en l’an 2011.
  46. ABC Developing HULK TV Series; Marvel Also Eyes THE PUNISHER and CLOAK AND DAGGER for Television
  47. Marvel Dodges Bullet As $1 Billion Lawsuit Over Stan Lee Company Is Dismissed. 2/9/2011 by Eriq Gardner. Hollywood Reporter.com.
  48. Blizzard Vet Bill Roper Joins Disney Interactive Media Group
  49. Bill Roper chez Disney, responsable de la franchise Marvel
  50. Disney Fires Marvel’s Marketing Department
  51. Disney Acquires Sony's Merchandising Participation For The Amazing Spider-Man
  52. Disney to introduce Marvel characters in Middle East theme park
  53. Stan Lee Media sues Disney for billions over Marvel characters
  54. LoveFilm signs deal with Disney to add Marvel animated TV shows to its UK instant streaming catalog
  55. Josh Flanagan, « Marvel Makes Digital Announcements At SXSW », sur ifanboy, (consulté le 5 août 2013)
  56. Disney continues it deal with Mumbai Indians
  57. a et b (en) « Marvel Studio récupère les droits de 4 personnages », sur Le Journal du geek, (consulté le 5 septembre 2016)
  58. Exclusive: Disney Animation announces first Marvel movie, 'Big Hero 6′
  59. Disney Buys Rights to Marvel Movies From Viacom’s Paramount
  60. Hasbro, Disney to Work Together on Marvel, Star Wars
  61. Hasbro and Disney Expand Strategic Merchandising Relationship for Major Entertainment Properties
  62. Marvel Settles Lawsuit With 'Ghost Rider' Creator
  63. Stan Lee Media's Disney lawsuit dismissed
  64. Disney to Market Marvel-Branded Fruits and Vegetables
  65. Disney Announces Japanese, Animated "Marvel Disc Wars" Series
  66. Disney discontinues Star Wars and Marvel slot machines
  67. Disney's Marvel and Netflix Join Forces to Develop Historic Four Series Epic plus a Miniseries Event Based on Renowned Marvel Characters
  68. Lucasfilm and Marvel Entertainment join forces to publish Star Wars comics and graphic novels
  69. Disney to Spend $200 Mil on Marvel Series for Netflix Set to Film in New York
  70. (en) Thomas Halleck, « The Walt Disney Company's Marvel Entertainment Settles With Jack Kirby Estate »,
  71. (en) Sadie Gurman, « Colorado Company Battles Disney For Rights To Marvel Characters », CBS Local Denver, (consulté le 22 décembre 2014)
  72. (en) Joe Comicbook, « Fantastic Four Comic Cancellation Not Related To The Movie According To Disney & Fox Executives », sur Comicbook.com, (consulté le 1er janvier 2015)
  73. (en) « Colorado Company loses case against Disney over rights to Marvel's », sur New Kerala, (consulté le 23 janvier 2015)
  74. (en) Daniel Hurwitz, « Disney's Maker enters Marvel universe », sur USA Today, (consulté le 26 août 2015)
  75. (en) « NewFronts 2015: Maker Studios Touts Disney Synergies with Marvel, ESPN », sur Variety, (consulté le 26 août 2015)
  76. (en) Joan E. Solsman, « Disney's Maker to dive into Marvel universe », sur CNET.com, (consulté le 26 août 2015)
  77. (en) « Marvel’s Kevin Feige Will Now Report to Disney », sur Variety, (consulté le 9 mars 2016)
  78. (en) « Marvel Studios Reporting Directly To Alan Horn, Separate From Other Marvel Projects », sur Deadline.com, (consulté le 9 mars 2016)
  79. (en) Kim Masters et Matthew Belloni, « Marvel Shake-Up: Film Chief Kevin Feige Breaks Free of CEO Ike Perlmutter (Exclusive) »,
  80. (en) Dustin Wicksell, « Marvel’s Kevin Feige Now Reports Directly To Disney After Shakeup », sur Inquisitr, (consulté le 9 mars 2016)
  81. (en) Todd Martens, « From 'Iron Man' to 'Guardians of the Galaxy,' Disney theme parks soon to get a whole lot of Marvel », sur Los Angeles Times, (consulté le 6 novembre 2017)
  82. a, b, c, d, e et f Marvel - 2002 Annual Report
  83. a et b Marvel - 2003 Annual Report
  84. a et b Marvel - 2004 Annual Report
  85. a et b Marvel - 2005 Annual Report
  86. a et b Marvel - 2006 Annual Report
  87. a et b Marvel - 2007 Annual Report
  88. a et b Marvel - 2008 Annual Report
  89. (en) « Marvel Enterprises Announces New Board of Directors and Search for New CEO. », The Free Library.com, Farlex, Inc. (consulté le 13 avril 2011)
  90. (en) « Marvel gets new CEO », Money,‎ (lire en ligne)
  91. (en) « Marvel Enterprises Names New CEO », Los Angeles Times, Bloomberg News,‎ (lire en ligne)
  92. (en) « Marvel Entertainment, Inc. (MVL:NYSE) », BusinessWeek (consulté le 18 mars 2008)

Annexes

Bibliographie

  • (en) Les Daniels, Marvel: five fabulous decades of the world's greatest comics, New York, H.N. Abrams, , 287 p. (ISBN 0810938219)