Martin Ponsiluoma

Martin Ponsiluoma
Image illustrative de l’article Martin Ponsiluoma
Martin Ponsiluoma en 2019.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active Depuis 2014
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Suède Suédois
Nationalité Suède
Naissance (25 ans)
Lieu de naissance Östersund
Taille 1,84 m
Poids de forme 80 kg
Club Tullus SG
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde 1 1 1
Championnats d'Europe 1 0 0
Coupe du monde
(épreuves indiv.)
1 1 2

Martin Ponsiluoma, né le à Östersund, est un biathlète suédois.

Le 12 février 2021 à Pokljuka, il est sacré champion du monde du sprint.

Carrière

Martin Ponsiluoma fait ses débuts avec l'équipe nationale en 2014 à l'occasion des Championnats du monde des moins de 19 ans, où il prend notamment la huitième place au sprint. En janvier 2017, il est sélectionné pour sa première manche de Coupe du monde à Oberhof.

Il participe aux Jeux olympiques d'hiver de 2018, où il est 38e de l'individuel. Peu après, il marque ses premiers points dans la Coupe du monde avec une 37e place au sprint de Kontiolahti.

Le , il termine pour la première fois de sa carrière sur un podium de Coupe du monde, en obtenant la 3e place du sprint de Nové Město na Moravě, derrière Johannes Bø et Aleksandr Loginov[1], quatre jours après avoir gagné le relais hommes avec Peppe Femling, Torstein Stenersen et Sebastian Samuelsson à Hochfilzen[2].

Aux Championnats d'Europe 2019 à Minsk, il remporte sa première médaille d'or sur le relais mixte.

En deux courses lors des championnats du monde 2021 disputés à Pokljuka, il s'adjuge deux médailles : le bronze du relais mixte avec Sebastian Samuelsson, Linn Persson et Hanna Öberg, et deux jours plus tard, le 12 février, la médaille d'or du sprint, son premier titre mondial, mais aussi sa première victoire en Coupe du monde, avec un 10 sur 10 au tir qui lui permet de devancer deux français, Simon Desthieux et Émilien Jacquelin. Ce faisant, il devient le second biathlète masculin de Suède sacré champion du monde au cours d'une épreuve individuelle, 63 ans après la victoire d'Adolf Wiklund aux tout premiers championnats du monde, en 1958[3].

Palmarès

Jeux olympiques

Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang 2018 38e

Légende :

  • — : non disputée par Ponsiluoma


Championnats du monde

Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte Relais mixte simple
Drapeau : Suède Östersund 2019 47e 7e
Drapeau : Italie Antholz-Anterselva 2020 29e 27e 23e 29e 10e
Drapeau : Slovénie Pokljuka 2021 35e Médaille d'or, monde 13e 19e Médaille d'argent, monde Médaille de bronze, monde

Légende :

  • — : non disputée par Ponsiluoma

Coupe du monde

  • Meilleur classement général : 33e en 2020.
  • 12 podiums :
    • 4 podiums individuels : 1 victoire, 1 deuxième place et 2 troisièmes places.
    • 6 podiums en relais : 3 victoires, 2 deuxièmes places et 1 troisième place.
    • 2 podiums en relais mixte : 2 troisièmes places.

Dernière mise à jour le

Détail des victoires

Saison Individuel Sprint Poursuite Mass start Total
2020-2021 Drapeau : Slovénie Pokljuka (Ch. du monde) 1
Total 1 1

Dernière mise à jour le

Classements en Coupe du monde

Saison Individuel Sprint Poursuite Mass start Général
Points Position Points Position Points Position Points Position Points Position
2016-2017 - nc - nc
2017-2018 - - 4 85e - nc 4 96e
2018-2019 23 45e 79 35e 39 48e 22 37e 163 38e
2019-2020 23 39e 64 34e 74 22e 12 44e 173 33e

Championnats d'Europe

  • Médaille d'or, Europe Médaille d'or du relais mixte en 2019.

Notes et références

  1. V.J., « Martin Fourcade craque de nouveau sur le sprint de Nove Mesto ! », sur ski chrono/Le Dauphiné, (consulté le 20 décembre 2018)
  2. Rédaction, « Sans Martin Fourcade, l'équipe de France se manque sur le relais hommes d'Hochfilzen », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 20 décembre 2018)
  3. (en) « Ponsiluoma claims shock world championship gold », sur eurosport.com (consulté en février 2021)

Liens externes