Martin Barré

Martin Barré
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation

Martin Barré, né le à Nantes, mort en à Paris, est un peintre français.

Biographie

Après des études à l'école des beaux-arts de Nantes, il s'installe à Paris en 1948. Il s'engage définitivement dans l'art abstrait à partir de 1954 et réalise sa première exposition en 1955.

Son œuvre est récompensée en 1988 par le Grand Prix national des arts.

Il est représenté à Paris par la Galerie Nathalie Obadia.

Expositions

Expositions personnelles (sélection)

  • « Martin Barré. 1972-1977 : Les années décisives », Paris, Galerie Nathalie Obadia, 2013/ «Martin Barré. "91"», New York, Andrew Kreps Gallery, 2011 /
  • «Martin Barré. "91"», Paris, Galerie Nathalie Obadia, 2010 /
  • « Works by Martin Barré », Andrew Kreps Gallery, New York, 2008 /
  • «Martin Barré. Peintures 1960-1992», Galerie Daniel Buchholz, Cologne, 2007 /
  • « Martin Barré. Peintures des années 1970 et 80 », Galerie Laage-Salomon, Paris, 1997 /
  • « Martin Barré. Peintures des années 1960 », Galerie Denise René, Espace Marais, Paris, 1997 /
  • « Martin Barré », Galerie Laage-Salomon, Paris, 1994 /
  • « Martin Barré, Les années quatre-vingt », Galerie nationale du Jeu de Paume, Paris, 16 fév. - 11 avril 1993 /
  • « Martin Barré. Peintures récentes », Galerie Laage-Salomon, Paris, 23 avril – 30 mai 1992 /
  • « Martin Barré, rétrospective » (œuvres de 1954 à 1987), Musée des beaux-arts de Nantes, Musée des beaux-arts de Tourcoing, Galeries des Ponchettes et Galerie d'Art Contemporain de Nice, 1989-1990 /
  • « Martin Barré », Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (ARC), Paris, 1979 /
  • « Martin Barré », Henie-Onstad Kunstsenter, Hovikodden (Oslo), 1979 /
  • « Martin Barré », Galerie Piltzer-Rheims, Paris, 1977 / « Martin Barré », Galleria La Polena, Gênes, 1977 /
  • « Martin Barré », Galleria Peccolo, Livourne, 1976 /
  • « Martin Barré », Galerie Peccolo, Cologne, 1975 /
  • « Martin Barré », Lia Rumma, studio d’arte, Naples et Rome, 1975 /
  • « Martin Barré, dipinti », Galerie Daniel Templon, Milan, 1974 – 1975 /
  • « Martin Barré », Galerie Daniel Templon, Paris, 1969, 1970, 1973, 1975 /
  • « Martin Barré », Galerie h, Hanovre, 1967 /
  • «Martin Barré», Haus am Lützowplatz, Berlin, 1965 /
  • «Martin Barré», Galerie Hedenius, Stockholm, 1965 /
  • « Martin Barré », Museu de arte moderna, Rio de Janeiro, 1965 /
  • «Martin Barré», Kunstnernes Kunsthandel, Copenhague, 1961 /
  • «Martin Barré», Lefebre Gallery, New York, 1961 /
  • « Martin Barré », Galerie Arnaud, Paris, 1957, 1959, 1960, 1962, 1964, 1967, 1968 /
  • « Martin Barré », Galerie La Roue, Paris, 1955, 1956.

Expositions collectives (sélection)

  • « Parrino. Armleder, Barré, Buren, Hantaï, Mosset, Parmentier, Toroni », Galerie Gagosian, Paris, 2013 /
  • « Art of another kind. International abstraction and the Guggenheim, 1949-1960», Solomon R. Guggenheim, New York, 2012 /
  • « Déplacer, déplier, découvrir. La peinture en actes, 1960-1999 », LaM - Lille métropole musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut, Villeneuve d'Ascq, 3 mars - 27 mai 2012 /
  • "Les Sujets de l'abstraction. 101 Chefs-d’œuvre de la Fondation Gandur pour l’Art" (organisée conjointement par la Fondation Gandur pour l'Art et les Musées d'art et d'histoire de la Ville de Genève), Musée Rath, Genève, 2011; Musée Fabre, Montpellier, 2012 /
  • "The Indiscipline of Painting", Tate St Ives, 2011 – 2012, Mead Gallery, Warwick Arts Centre, Coventry, 2012 /
  • « Dans l’œil du critique, Bernard Lamarche-Vadel et les artistes », Musée d'art moderne de la Ville de Paris, 2009 /
  • « Oranges et sardines, conversations on abstract painting », Los Angeles, Hammer Museum, 2008 - 2009 /
  • « Idées de la peinture. Hommage à Martin Barré », Galerie Nathalie Obadia, Paris, 2006 /
  • "Beyond geometry: Experiments in Form, 1940s-1970s", Los Angeles County Museum of Art et Miami Art Museum, 2004 /
  • « La peinture après l'abstraction 1955-1975 », Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, 1999 /
  • « Rendez-vous, Masterpieces of the Centre Georges Pompidou and the Guggenheim Museums », Solomon R. Guggenheim Museum, New York, 1998 - 1999 /
  • « Made in France, 1947/1997. 50 ans de création en France », Musée national d'art moderne, Centre Georges-Pompidou, Paris, 1997 /
  • « Passions privées. Collections particulières d'art moderne et contemporain en France », Musée d'Art moderne de la ville de Paris, Paris, 1995- 1996 /
  • « Liberté & Égalité - Freiheit und Gleichheit Wiederholung und Abweichung in der neueren Kunst », Ludwig Museum im Deutschherrenhaus, Coblence, 1994 – 1995 /
  • « Das Offene Bild. Aspekte der Moderne in Europa nach 1945 », Wesfälisches Landesmuseum, Münster, 1992 - 1993 et Museum der Bildenden Kunst, 1993 /
  • « L'amour de l'art », Biennale d’art contemporain de Lyon, Halle Tony Garnier, Elac, Musée d'art contemporain, Lyon, 1991 /
  • « Les années 1950 », Centre Georges Pompidou, Musée national d’art moderne, Paris, 1988 /
  • « Paris-Paris. Créations en France 1937-1957 », Centre Georges Pompidou- Musée national d’art moderne, Paris, 28 mai – 2 novembre 1981 /
  • « Dalla natura all’arte, dall’arte alla natura », Venise, XXXVIIIe Biennale de Venise, 1978 / « Bilder ohne Bilder », Rheinisches Landesmuseum, Bonn, 1978 /
  • « ROSC’77. The poetry of vision. An international exhibition of modern Art and Early Animal Art. », Dublin, Hugh Lane Municipal Gallery of Modern Art et National Museum of Ireland, 1977 /
  • « XIV Bienal de São Paulo », Pavillon Armando de Arruda Pereira, Sao Paulo (Ibirapuera), 1977 / « Analytische Malerei », Düsseldorf, Galerie La Bertesca ; Nordjyllands Kunstmuseum, Aalborg ; Fyns stifts Kunstmuseum, Odensee, 1975 /
  • « Umwelt-Akzente – Die Expansion der Kunst », Kunstkreis, Monschau, 1970 /« Une aventure de l’art abstrait. 1950-1957 », Paris, Musée Galliéra, 1967 /
  • « Arte d’oggi nei musei », XXXIIe Biennale de Venise, 1964 /" Barré, Downing, Koenig", Galerie Camille Hébert, Montréal, 1962 /
  • « Quatre peintres de l’École de Paris: Barré, Corneille, Gillet, Maryan », Galerie Kaare Berntsen, Oslo, 1960 /
  • « Divergences 7 », Musée Renier, Verviers, 1959, Association pour le progrès intellectuel et artistique de la Wallonie (APIAW), Liège, 1960 et Galerie Arnaud, Paris, 1960 / Première Biennale de Paris », Musée d’Art moderne de la ville de Paris, 1959 /
  • « Salon des réalités nouvelles », Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris (av. du Président-Wilson), Paris, 1954, 1956, 1957, 1958 /
  • « Divergences 6 », Galerie Grange Lyon et Galerie Arnaud, Paris, 1958 / "Divergences 5", Festival de l'art d'avant-garde, Cité radieuse, Nantes-Rezé ; Galerie Arnaud, Paris, 1957 /
  • « Divergences 4 », Paris, Galerie Arnaud, ; Amsterdam, Stedelijk Museum; Schiedam, Stedelijk Museum, 1956-1957 /
  • "L'aventure de l'art abstrait", Galerie Arnaud, Paris, 1956 /"Divergences 3", Galerie Arnaud, Paris, 1955 /"Éloge du petit format", Galerie La Roue, Paris, 1955 / « 9e Salon des Réalités Nouvelles », Musée des beaux-arts de la Ville de Paris, 1954.

Bibliographie (sélection)

Monographies

  • Ragon Michel, Martin Barré et la poétique de l’espace, Paris, Ed. Galerie Arnaud, 1960.
  • Bois Yve-Alain, Martin Barré, Paris, Ed. Flammarion / Centre National des Arts Plastiques, 1993.
  • Bois Yve-Alain, Martin Barré, Cologne / New York / Paris, Ed. Galerie Daniel Buchholz / Andrew Kreps Gallery, Thea Westreich, Ethan Wagner / Galerie Nathalie Obadia, 2008.

Articles et entretiens (sélection)

  • Millet Catherine, « Entretien avec Martin Barré » suivi de « Le geste et la règle », art press, Paris, juin-juil.-août 1974, no 12, p. 6-10.
  • Bonnefoi Christian, « L’espace, pratique du temps », Peinture : Cahiers théoriques, Paris, 4e trimestre 1975, no 10-11, p. 186-188.
  • Clay Jean, « Le dispositif Martin Barré. L’œil onglé », Macula, Paris, 1er trimestre 1977, no 2, p. 67–83.
  • Bois Yve-Alain, « Martin Barré, Strategies of Concealment », Art in America, New York, avril 1982, no 4, p. 126-128.
  • Hindry Ann, « L’abstraction présente », City - Magazine International, Paris, Genève, décembre 1985, no 17, p. 38.
  • Millet Catherine, « M.B. " ailleurs " interview de Martin Barré», art press, Paris, oct. 1985, no 96, p. 13-14.
  • Stoullig Claire, "Martin Barré. Le leurre de la géométrie", Artstudio (n° titré "Abstractions"), Paris, été 1986, no 1, p. 38-47.
  • Hindry Ann, « Martin Barré, l’arrogance discrète d’une peinture absolue », Galeries Magazine, oct. - novembre 1987, no 21, p. 82–87, p. 166, p. 169.
  • Chalumeau Jean-Luc, « Je ne peins pas des Vénus ou des pommes», Eighty, Paris, 1er trimestre 1988, no 21, p. 4-5.
  • Bois Yve-Alain, Clay Jean, Millet Catherine, Ragon Michel, Schefer Jean-Louis, Todorov Tzvetan (anthologie critique) « Martin Barré, "inachever" le tableau », art press, Paris, février 1993, no 177, p. 22–27.
  • Piguet Philippe, « Martin Barré et ses épigones », L’Œil, Paris, juin 2006, no 581, p. 42.
  • Fyfe Joe, « Martin Barré. À french alternative », Art in America, janvier 2009, no 1, p. 82-87.
  • Bois Yve-Alain, " Leap Year. Martin Barré's Greenwich and 60-T-44 ", Artforum, New York, vol. 50, no 1, septembre 2011, p. 318-321.
  • Azimi Roxana, "Les règles aléatoires de Martin Barré", Le Quotidien de l'Art, lundi 22 avril 2013, no 364, p. 8.

Liens externes