Martigny (Aisne)

Martigny
Martigny (Aisne)
Mairie de Martigny.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Intercommunalité Communauté de communes des Trois Rivières
Maire
Mandat
Jérôme Duverdier
2020-2026
Code postal 02500
Code commune 02470
Démographie
Population
municipale
434 hab. (2017 en diminution de 1,59 % par rapport à 2012)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 51′ 35″ nord, 4° 08′ 15″ est
Altitude 195 m
Min. 157 m
Max. 228 m
Superficie 16,96 km2
Élections
Départementales Canton d'Hirson
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Martigny
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Martigny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Martigny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Martigny

Martigny est une commune française, située en Thiérache, dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

Géographie

Martigny, située sur la rive droite du Thon, est limitrophe de six communes : Beaumé, Besmont, Bucilly, Leuze, Saint-Michel-en-Thiérache et Watigny[1].

Hameaux et dépendances

La rue Grande-Jeanne (Grande-Rue-Dame-Jeanne), la Grande et la Petite Bouloye (Boullois), Pont-à-l'Écu, la Fosse au Comin (Fosse aux Cossains), Laurembert (Lorambert).

Histoire

Martigniacus au Xe siècle, Martiniacus en 1121[2].

Au Xe siècle, Albert Ier de Vermandois donna la moitié du terroir de Martigny à l'abbaye de Bucilly, qui deux siècles après la possédait encore avec le moulin du village.

Jadis, il y avait une maladrerie à laquelle Adeline, dame de Guise, légua 12 sous de Saint-Quentin en 1195 et dont les revenus s'élevaient à 50 livres en 1648.

Un château fort fut bâti avant d'être ruiné au XVIIe siècle.

Seigneurs de Martigny

Martigny appartenait à l'origine aux seigneurs de Guise, et jusqu'au milieu du XIIIe siècle, il n'eut pas d'autres seigneurs qu'eux. Il fut ensuite donné en fief aux seigneurs suivants :

De son temps, le seigneur de Martigny avait des terres arables, la pêche de la rivière, le vinage de Martigny, la ville de Buemont avec ses chaumières en justice et seigneurie, le vivier, le terrage, le bois de Martigny avec la haute et basse justice, plusieurs fiefs, etc.

Cette seigneurie entra ensuite dans la maison de Martigny, originaire de Bourgogne. Mais il n'est pas possible, comme on le dit, que Robert, le premier de cette maison, soit le fondateur du village de Martigny, attendu que ce village existait bien avant son arrivée dans le pays.

  • Vers 1390, Robert de Martigny, chevalier. Il fut tué sur le pont de Montereau. Femme, Marguerite de Flandres.
  • 1419, Jean de Martigny, leur fils, seigneur également de Hérinssart et Beaurieux. Femme, Colette de Flavigny. Enfants : Robert, Jean (seigneur de Beaurieux), Othon, Jacques (sans alliance), Jean (mayeur de Landrecies), Colard, Jeanne (femme de Charles de Flavigny, écuyer).
  • 1442, Robert II de Martigny, ministre d'État du duc de Bourgogne. Femme, Marie de Barbançon.
  • 14.., Jean II de Martigny, leur fils. Femme, Bauldaine de Lattre, dite de Tombes. Enfants : Philibert, Frédéric, Marguerite (femme de Jean de Hun, seigneur de Villiers), Jacqueline (femme de Louis d'Aressel).

La terre de Martigny fut ensuite engagée en 1481 avec celle d'Aubenton, à Gratien d'Aguerre, seigneur d'Ivois, puis retirée des mains de son fils, en 1515. Le dernier seigneur particulier connu de Martigny est Jérôme de Mussan en 1670.

L'ancienne gare de Martigny-Leuze.

Martigny faisait partie de l'intendance de Soissons, des bailliage, élection de Guise et du diocèse de Laon.

En creusant un silo en 1980 sur le site d'une ferme en haut de l'actuelle « ruelle du Château », il a été mis au jour la base d'une tour circulaire de l'ancien château fort dont il ne reste pas de plan. Une monnaie de billon anglaise au léopard de la Guerre de Cent Ans et un tournoi en cuivre Henri III, roi de France et Pologne, y ont été trouvées. Les pierres en calcaire blanc montrent des traces d'incendie (rosies par la chaleur).[réf. souhaitée]

La commune disposait de la gare de Martigny - Leuze, désormais fermée, sur la ligne d'Hirson à Amagne - Lucquy, où circulent les trains reliant Lille-Flandres à Charleville-Mézières.

Politique et administration

Découpage territorial

La commune de Martigny est membre de la communauté de communes des Trois Rivières, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Buire. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[3].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Vervins, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[4]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton d'Hirson pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[4], et de la troisième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[5].

Administration municipale

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1981 mars 2001 Henri Hollande DVD Chef d'entreprise
Conseiller général du canton d'Aubenton (1976-2001)
Mars 2001[6] avril 2014 Joël Duterque    
avril 2014[7] En cours
(au 27 mai 2020)
Jérôme Duverdier DVD Agriculteur
Réélu pour le mandat 2020-2026[8]

Démographie

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Martigny, cela correspond à 2008, 2013, etc[9]. Les autres dates de « recensements » (2007, etc.) sont des estimations. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[11].

En 2017, la commune comptait 434 habitants[Note 1], en diminution de 1,59 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7158178911 0201 0401 0521 1031 0791 125
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0641 0471 0451 002444919930875837
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
785804747717700682692611645
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
591561525450457460452451450
2013 2017 - - - - - - -
435434-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie

Martigny est une commune rurale, son économie est en partie basée sur la production agricole. La production laitière y est encore importante, les cultures céréalières et fruitières y tiennent une place non négligeable.

D'autres types d'élevages (avicoles, piscicoles, etc.) sont également représentés.

Quelques commerces de proximité parviennent à se maintenir sur le village (boulangerie, café).

L'artisanat y est présent, notamment dans le secteur de la construction et de la mécanique automobile.

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. « Géoportail », sur gouv.fr (consulté le 1er septembre 2020).
  2. Dictionnaire historique du département de l'Aisne, vol. 2, page 85, par Maximilien Melleville, 1865.
  3. « communauté de communes des Trois Rivières (Aisne) - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le 20 avril 2020)
  4. a et b « Code officiel géographique- Rattachements de la commune de Martigny », sur le site de l'Insee (consulté le 20 avril 2020).
  5. « Découpage électoral de l'Aisne (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le 20 avril 2020).
  6. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  7. « La tête de liste de « Martigny avenir » , Jérôme Duverdier, a été élu nouveau maire de la commune et succède ainsi à Joël Duterque », Le Courrier La Gazette, no 2341,‎ , p. 31 (ISSN 0183-8415)
  8. « L'équipe repart pour un tour à Martigny », L'Union,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mai 2020).
  9. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 28 décembre 2011)
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  14. Martigny : c'est fini pour le musée militaire, Le Courrier de Thiérache

Liens externes